Après la grossesse...

by - 19:14

Après la grossesse, débarque le post-partum... ce fameux post-partum dont on entend beaucoup parler, et pour cause, il est parfois REDOUTABLE (non, je n’ai jamais peur des mots). Je vous avoue que pour ma première grossesse, je n’ai pas eu le temps de me rendre compte de ce qui se passait juste après l’accouchement puisqu’on a navigué entre la maison et la néonatalogie toute la première semaine.

Juste après avoir accouché, je suis montée dans ma chambre, on a dû dormir une ou deux heures et nous ne sommes plus jamais retournés dans cette chambre... la néonat était accessible 24h sur 24 pour les parents alors nous y avons passé de noooombreuses heures.

Je n’ai aucun souvenir de l’après. Je n’ai pas eu le temps de m’attarder sur les douleurs, les saignements, les points... alors que pour Nathan. LA VACHE. J’ai dégusté !

Déjà, la péridurale n’a pas fonctionné. Elle m’a broyé le dos, pendant plusieurs mois, mais le jour J, rien. L’après a été tout aussi folklorique puisque j’ai eu des douleurs au ventre et au dos à la limite du soutenable (ça a duré une bonne semaine) et une tension qui faisait paniquer tout le monde. J’ai eu des œdèmes de la tête aux pieds, une poussée d’acné, des crises de migraines assez impressionnantes, des vertiges et pour parfaire le tout, un périnée qui avait décidé de dire ciaoooo.

Je savais que la rééducation périnéale est une étape incontournable après l’accouchement mais pour Lucas, je n’avais absolument rien fait, par chance, il a bien tenu le coup. Pour ma seconde grossesse en revanche, c’est une toute autre histoire (est-ce que l’accouchement avec l’aide des ventouses a aggravé les choses ? Je ne sais pas).

Néanmoins, j’ai très vite compris que j’allais sérieusement devoir me pencher sur le sujet. Je me suis donc renseignée auprès de ma sage-femme pour la suite des événements (c’est en général elles qui s’occupent de la rééducation périnéale ainsi que les kinésithérapeutes) et j’ai mis en place le plan d’action (que j’ai bien entendu laissé tomber très rapidement). Plutôt que de ne juste rien faire - parce que je me connais - j’ai décidé de m’orienter vers la rééducation périnéale à la maison (ça ne remplace pas le professionnel, c’est une aide supplémentaire lorsque c’est bien fait).




Pour qui ?

Pour les femmes qui veulent améliorer leur confort, pour les femmes qui viennent d’accoucher, pour celles qui constatent des désagréments au fil des années où tout simplement, pour celles qui veulent se remuscler "de l’intérieur".

Un périnée "qui tient debout" c’est capital, s’il n’est pas en forme, c’est direction la descente d’organes... et personne n’a envie de ramasser son rein au fond de la cuvette des W.C (comment ça "j’exagère" ?).

Et croyez le ou non... mais j’ai reçu la proposition de collaboration la plus pertinente à ce moment précis : la marque exacte que j’avais choisie pour mon petit "équipement". Ni une, ni deux, j’ai sauté sur l’occasion.

J’ai donc reçu Perifit ! La sonde périnéale qui permet de réparer les dégâts liés à la grossesse et à l’accouchement. Cette sonde est reliée à une application (gratuite) qui vous permet de... jouer. Je vous jure. Je vais vous donner plus de détails mais le concept c’est de jouer à des petits jeux animés grâce à la contraction de votre périnée ! Incroyable. J’ai tout de suite adhéré à l’idée que je trouve TELLEMENT ludique...




Description officielle de la marque :

« Perifit est une sonde de rééducation périnéale connectée qui vous permet de contrôler des jeux vidéo avec votre périnée. Lorsque vous contractez votre périnée, l'oiseau monte. Lorsque vous le détendez, l'oiseau descend. Des spécialistes du périnée ont conçu ces jeux pour renforcer correctement le périnée. Perifit permet de lutter contre l'incontinence, le prolapsus et d'autres troubles du plancher pelvien.

Renforcer l’ensemble du plancher pelvien est essentiel pour obtenir des résultats rapides, significatifs et durables. Conçu pour renforcer les couches du plancher pelvien profond et superficiel, Perifit est le seul appareil de renforcement périnéal doté de deux capteurs de pression.

Votre capteur de seulement 26 mm de diamètre s'adapte à toutes les anatomies et mesure avec précision les contractions de votre périnée. »




Et maintenant mon avis !

Je peux vous dire qu’au fur et à mesure des utilisations, je constate une différence (après une semaine, je voyais déjà des résultats). Je ne peux pas vous donner une multitude de détails puisqu’on parle quand même de mon intérieur personnel, mais je peux vous dire que je n’ai plus peur d’éternuer, de rire ni de tousser. Je sens que je me re muscle progressivement et heureusement, les chiffres de mon premier entraînement m’ont fait peur !
Mon périnée profond avait pris congé lorsque le superficiel était en grève... vous voyez le truc.

L’insertion est confortable et ne fait pas mal du tout. L’application est ludique, les jeux sont vraiment sympas et le capteur est tellement précis, le moindre mouvement se voit sur l’écran. Toutes vos séances sont enregistrées et la force de votre périnée, l’endurance, la précision, tout est calculé, enregistré et ajouté à un graphique qui vous permet de constater vos progrès quotidiens.

Les séances ne durent que quelques minutes et un questionnaire complet vous permet de vous orienter vers le bon programme de remise en forme (ils ne sont pas tous similaires et ne répondent pas tous aux mêmes besoins). Vous pouvez vous entraîner chaque jour sans aucun souci.

La boîte est toute petite et se range facilement. De plus, comme dit plus haut, c’est la SEULE sonde périnéale équipée de deux capteurs (puisque le périnée est composé de deux parties qui doivent fonctionner en harmonie). Vraiment... je lui cherche encore un défaut !

Je suis ravie d’avoir pu découvrir ce produit et de pouvoir l’utiliser, je constate un confort que j’avais perdu depuis ma grossesse, je n’ai plus besoin de courir aux toilettes 10 fois par jour, je sens que je fais les choses comme il faut et ça fait du bien.

Si vous hésitiez entre plusieurs sondes, je pense que vous pouvez foncer en toute sécurité vers Perifit, parole de multipare !

Pour les commentaires, rendez-vous sur Instagram : @leblogdelaura

En collaboration avec Perifit

You May Also Like

0 commentaires