On vous dit TOUT !

by - 23:13

Grâce aux lives sur Instagram (suivez-moi vite vite vite @leblogdelaura), grâce aux commentaires, aux messages privés on commence à mieux se connaître, cependant, vous aviez quand même pas mal de questions "de couple" à nous poser. J'ai récupéré les questions que vous aviez laissées sous ma photo et nous avons répondu chacun de notre côté sans se consulter, voyons voir ce que cela donne !

Comment s'est passée votre première rencontre ?

Laura - Notre première rencontre remonte à... 2003 ? Je suis une grosse tanche en dates. J’ai rencontré Damien en faisant une surprise à ma meilleure amie de l’époque qui l’avait rencontré sur Internet. Il est venu de son lointain 78 en train et je suis allée le chercher à la gare avec mon petit ami, pour livrer la surprise (Damien) à mon amie. On a passé le week-end (plus ou moins) tous ensemble et c’était vachement cool !

Damien - On s’est connu sur internet et pour notre première rencontre elle est venu avec son mec de l’époque me chercher à la Gare du Nord car je devais voir sa meilleure amie. Par la suite, je suis resté avec cette amie pendant presque 4 ans. 

Avez-vous vu l’autre changer ? Et si oui, aimez vous ces changements ?

Laura - Oui. On se connaît depuis... mille ans ! J’ai fatalement vu Damien changer. Et dans le bon sens en plus. Je préfère le Damien d’aujourd’hui, il est toujours aussi drôle, mais il n’est plus l’ado que j’ai connu (et tant mieux !).

Damien - Oh oui, ces derniers mois Laura est hyper motivée pour changer physiquement, ce n’est pas évident tous les jours, mais j’essaie de l’encourager au maximum. Professionnellement, elle est dans une dynamique positive avec un moral à toute épreuve. C’est vraiment très agréable de la voir évoluer et s’épanouir.  

Tu parles souvent de vouloir vivre ailleurs. Quelles sont vos envies ? Vous êtes vous fixer une délai ?

Laura - On rêve de partir. On rêve des Etats-Unis, du Canada, de l’Angleterre (et de plein d’autres endroits) mais pas pour demain, c’est sûr. On le garde dans un coin de notre tête en espérant que les choses puissent se concrétiser. En attendant, on rêve aussi de montagne. Je n’aime pas le sud de la France, Damien non plus donc on sait qu’on ne "descendra" jamais, mais on déménagera loin d’ici au moins une fois (vite, j’espère) avant de quitter la France.

Damien - On a plusieurs envies de vivre ailleurs en fait.  A plus ou moins court terme d’abord, rester en France et trouver un endroit qui nous plaît à tous les trois et où il y a la fibre (de préférence !). Ensuite à plus long terme à l’étranger, le Canada ou les États-Unis nous branchent énormément. C’est vraiment le projet d’une vie qui va demander beaucoup d’organisation. 

Qui porte la culotte ?

Laura - Bah c’est moi... quelle question !

Damien - Connaissant Laura, elle vous dira que c’est elle bien évidemment !! Mais la réalité est que personne ne porte la culotte, ni elle, ni moi. On trouve notre équilibre au quotidien sans avoir besoin de prendre le dessus sur l’autre. Suivant les moments, l’un ou l’autre prend les choses en mains et ça fonctionne plutôt bien jusqu’à maintenant ! 

Quelles seraient vos vacances idéales en famille ? Destination ? Activités ?

Laura - Moi, je n’aime pas les vacances. Je déteste ça. J’aime mon quotidien, mon organisation, mon travail, ma maison, mon confort... mais si je devais partir en vacances ET aimer ça, il faudrait : qu’on soit tous les trois sans personne autour, un avion, ma marque de clopes dans la valise pour éviter le drame, une connexion internet pour pouvoir travailler un peu quand même, aller à l’étranger OU à la montagne (la mer, très peu pour nous), avoir un super programme, découvrir de jolies choses, entendre une autre langue, ne pas avoir d’horaires et nous coucher/lever quand ça nous chante... 

Damien - Un pays du Nord de l’Europe pendant Noël. Moi, pour les paysages enneigés et Laura, pour vivre noël de l’intérieur vous vous en doutez. 

Vous pensez-vous vraiment partir vivre un jour au États-Unis ? Est-ce réalisable (Lucas, travail...) ?

Laura - Tout est faisable lorsqu’on a la santé. Il suffit d’y croire, vraiment très fort... d’être patient, de se donner les moyens d’atteindre ses objectifs les plus fous. Quitte à travailler jour et nuit, à se priver, à avoir des week-ends qui ne ressemblent pas aux week-ends qu’on connaît.
Et pour Lucas, ou le travail de Damien (moi, je peux travailler partout tant que j’ai internet), je crois qu’on peut s’adapter à tout, et qu’un tel changement de vie entraîne d’autres modifications. Mais oui, c’est faisable. Pas demain, pas sans concessions, pas sans avoir absolument tout étudié, pas sans craintes, mais c’est faisable.

Damien - Oui on y pense sérieusement, quant au côté réalisable, le jour ou l’on décidera de partir c’est que le côté professionnel sera assuré, mais surtout que la scolarité de Lucas soit en phase avec ce changement. On ne veut partir un matin en plaquant tout en France et s’inquiéter de notre avenir une fois sur place. 

Vous disputez vous parfois ?

Laura - Très très très très très rarement. On est exactement sur la même longueur d’onde. On était ami avant d’être ensemble... je le connais, il me connaît. Il est l’eau, je suis le feu. Et comme il est LOIN d’être con, il ne me balance jamais d’huile. Les seules raisons pour lesquelles on s’accroche parfois sont les désaccords vis-à-vis de Lucas. Là, c’est lui le feu et moi l’eau. Je suis beaucoup -trop- souple et lui, beaucoup -trop- strict. Mais on réussi toujours à tomber d’accord.

Damien - Très rarement et ce n’est pas vraiment des disputes. On est têtu tous les deux. Alors principalement, sur l’éducation de Lucas, il nous arrive de nous accrocher un peu. Ça ne dure pas très longtemps. Moi j’ai tendance à faire la gueule plus longtemps, alors heureusement que très souvent, Laura revient rapidement ! 

Quelles sont les qualités et défauts de l’autre ? 

Laura - Les qualités de Damien : il me fait mourir de rire, il est mon pilier et me soutient quoi que je fasse, il est calme, il est le meilleur des pères au monde, il est généreux, il peut passer la nuit et m’écouter chouiner alors qu’il se lève à 05h du matin, il est courageux, ambitieux, il s’adapte à tout, il ne se plaint jamais de rien, il fait tout pour qu’on aille bien et qu’on soit en sécurité, c’est quelqu’un de droit, de fidèle... c’est un mec bien et j’ai de la chance.
Les défauts de Damien : il a du mal à dire les choses quand ça ne va pas et pourrait faire de mauvais choix JUSTE pour ne pas m’inquiéter, il devient aussi "tête de con" que moi avec l’âge et je découvre un peu de mauvaise foi en lui depuis quelques mois (tu vas te calmer mon vieux d’ailleurs !), il n’aime pas le rose, lorsque quelque chose ne lui plaît pas, ou qu’on s’accroche par rapport à l’éducation de Lucas, il peut faire la gueule pendant dessssss heures tout en disant "non, je ne fais pas la gueule".

Damien - Ses qualités ? Si je les énumère ici vous serez encore là demain matin à lire ! Mais c’est une très bonne maman capable de se remettre en question très rapidement. Les défauts, elle en a, mais vous les connaissez au travers de ses story. Pour n’en citer qu’un, je dirai mauvaise gestion du temps de sommeil !! 

Quel est votre plus gros projet ?

Laura - Notre plus grand projet c’est d’être heureux. De vivre dans un endroit qui nous plaît, d’atteindre tous nos objectifs, de faire de Lucas un homme équilibré et serein. Notre projet de vie, c’est le bonheur, l’équilibre, l’amour, la réussite.

Damien - Bien entendu, c’est celui évoqué plus haut, partir vivre dans un pays étranger. 

Quel est votre plus beau souvenir à deux ? Puis à trois ?

Laura - Notre plus beau souvenir à deux... c’est quand on a su que j’étais enceinte de Lucas. On attendait depuis un an et ça commençait à devenir long. C’était magique, et flippant car je venais de faire une fausse-couche. J’ai flippé pendant 9 mois, mais finalement, tout va bien. Et notre plus beau souvenir à trois, c’est lorsqu’on a récupéré Lucas de la néonat et qu’on est enfin rentré à la maison avec lui.

Damien - A deux, c’est le 03 juin 2013 à 17h12 et à trois le 03 juin 2013 à 17h13. Comprenne qui pourra, mais c’est en rapport avec Lucas. 

Votre fils est-il un enfant roi ?

Laura - Non, Lucas n’est pas un enfant roi. C’est un enfant gâté, un enfant adoré, mais un enfant qui a des règles, des contraintes, des petites missions. Il nous arrive souvent de le punir. De l’extérieur, on peut avoir cette image, mais pourtant, ce n’est pas le cas.

Damien - Loin de là. Quand tu es jeune parent, tu cherches un peu tes marques, Lucas n’a jamais été le dernier pour nous tester mais on a toujours su se remettre en question pour surtout ne pas faire de lui un enfant roi.

Qui râle le plus ?

Laura - C’est évidemment moi ! Même si Damien râle de plus en plus en vieillissant (coucou vieille carne).

Damien - On râle tous les deux, pas un plus que l’autre. Laura, car elle manque de patience et moi quand je suis fatigué 

Êtes-vous toujours d’accord sur l’éducation de Lucas ? Qui a le dernier mot en cas de désaccord ?

Laura - Sur les grands principes, oui, on est d’accord. Mais au quotidien, il arrive souvent qu’on ne soit pas connectés. Je m’explique : Damien est strict, moi beaucoup moins (mais beaucoup plus qu’avant quand même). Du coup, je trouve toujours que c’est un peu trop, et lui pas assez. Pour résoudre ça, c’est très simple : il se calme un peu et moi, je me fâche un peu plus. En général, on tombe d’accord sans qu’aucun ne doive céder.

Damien - Oh bien sûr que non ! On n'est pas toujours d’accord. Parfois, ce sont nos nerfs qui décident de qui a le dernier mot. J’entends par là que quand on craque, on laisse l’autre décider. Mais sinon on en parle et on essaie de choisir le mieux pour Lucas 

Envisagez-vous, à la rentrée prochaine, d’inscrire Lucas à une activité sportive ou artistique ?

Laura - Oui, on va très certainement l’inscrire au tennis ! Mais il voudrait aussi faire de la danse. On ne sait pas encore ce qui lui conviendra le mieux, j’ai hâte de faire les essais.

Damien - Je ne sais pas encore, Je voudrai que Lucas choisisse vraiment ce qu’il veut faire, pas qu’il dise oui à une activité qu’on lui propose. D’ailleurs à l’école, il va faire quelques séances de Judo dans les semaines à venir. Peut-être une occasion pour lui de découvrir le sport et de s’y intéresser.

Quelle est votre plus grande peur ?

Laura - Ma plus grande peur, c’est la même que celle de toutes les mamans. Je ne vais pas l’écrire, car j’en suis incapable, mais après le début de vie compliqué de Lucas, je profite de lui comme jamais j’aurai pensé pouvoir le faire.

Damien - Perdre Laura et Lucas sans aucune hésitation. 

La pire catastrophe de l’autre ?

Laura - La pire catastrophe de Damien... c’est compliqué parce que c’est MA spécialité. La grande spécialité de Damien, c’est la vautrade. Comme son fils, il passe plus de temps par terre que debout. Je ne trouve pas de catastrophe, mais des souvenirs de chutes par dizaine...

Damien - J’hésite entre l’eau dans la prise en remplissant la cafetière, le litre d’huile sous les meubles de la cuisine ou encore les bougies au lave-vaisselle. 

Dans quelle ville / quel pays aimeriez vous vivre ?

Laura - Le Canada, les Etats-Unis, l’Angleterre, la Laponie, le Japon (pas longtemps), l’Islande, mais aussi l’Alsace !

Damien - En France, pour moi, ce serait une ville calme dans les Vosges ou les alpes et pour le pays, c’est bien entendu le Canada pour moi.

Étiez-vous amis avant d’être en couple ?

Laura - On était très très très amis, j’adorais ce mec ! Et on s’est fâchés puis on s’est mariés...

Damien - Oui, on a été ami après notre rencontre pendant plusieurs années puis plus du tout et perdu de vue pendant des années avant de se retrouver grâce au mauvais temps pendant les vacances de Laura. Du coup, elle écrivait des cartes postales, j’ai aperçu ça sur Facebook et je lui ai envoyé mon adresse pour la blague ! Ça fait bientôt 7 ans que je l’ai accroché avec ça. #fierté 

Votre plus grosse bêtise d’enfant ?

Laura - Je n’étais pas une enfant qui faisait des bêtises. J’étais mal dans ma peau, je ne prenais aucun risque... je pense que pour cette question, Damien va beaucoup plus vous régaler que moi.

Damien - Vider un extincteur à poudre dans un hall d’immeuble peut-être...

La plus grosse bêtise de Lucas ?

Laura - La plus gros bêtise de Lucas ? J’hésite ! La fenêtre de la chambre cassée, la fois où il nous a enfermés dans le jardin et où on a dû casser la porte-fenêtre avec un marteau pour entrer, la chambre qu’il a entièrement crayonnée, trois fois de suite...

Damien - Les dessins sur les murs de sa chambre... enfin, la deuxième séance de dessins après avoir repeint toute la chambre...

Et voilà pour cette interview vérité, je vous laisse faire votre propre conclusion en comparant les réponses. Est-ce que nous sommes connectés, ou pas du tout... 
J'ai adoré cet exercice et je pense qu'on le refera de temps en temps. Merci à vous pour vos chouettes questions, et merci à Dam pour ses réponses.

You May Also Like

3 commentaires

  1. J'adore, j'adhère, j'adopte ! Un article vrai, comme on les aime. Allez, on se retrouve en story et sur les prochains lives. Bisous a tous les 3 ♡

    RépondreSupprimer
  2. J'adore!!!! Vous faites vraiment un beau couple!

    RépondreSupprimer

Un petit message ?