Vacances d'une poisseuse : maison insalubre et insectes mutants !

by - 14:15

On  les attendait avec impatience, on comptait les jours et puis, elles sont arrivées ! Les vacances. On avait tout prévu, vraiment tout, les balades du matin, les cafés du soir, les lieux que l'on souhaitait visiter... 

Seulement, ma poisse me suit partout. Même en vacances. 
Tout a commencé lorsque nous sommes arrivés devant la villa après de nombreuses heures de route. Portail cassé, accroché par un anti-vol de vélo, fenêtre brisée... on s'est rapidement demandé si nous ne nous étions pas trompé d'adresse : NON. Nous étions bien au 115 chemin de Las Passos, à Villemoustaussou

Maison insalubre, multiples fuites, fils dénudés, piscine sale, fenêtres brisées, réfrigérateur rouillé et en fin de vie, épave dans le jardin, literie de l'angoisse... et plein d'autres surprises que nous avons découvert au fur et à mesure que les jours passaient. Évidement, tout était déjà loué aux alentours. Nous avons donc fait appel à un huissier pour établir un constat afin d'être remboursés car le CHARMANT propriétaire nous assurait que sa maison était sécurisée, aux normes et qu'il s'agissait de mauvaise foi (L.O.L). Toujours très agréable pendant les vacances...

Malgré cela, nous étions en famille et nous avons décidé de profiter des vacances et de ne pas se laisser abattre ! Je suis de celles qui pensent que peu importe le contexte, tant qu'on est en bonne compagnie, on passe de fabuleux moments. C'était sans compter sur la métamorphose temporaire de Lucas ! Oui... cet enfant a décidé de coller au décor en devenant une véritable petite terreur. Nous courrions déjà après lui du matin au soir car la maison était loin d'être sécurisée mais EN PLUS, il ne nous écoutait plus. Mais vraiment plus du tout. 



Je  ne compte plus les verres renversés aux terrasses de cafés, les colères si bruyantes qu'on est grillés dans toute la région (j'ai d'ailleurs perdu la quasi-totalité de mon audition), les heures de négociations pour la sieste, le coucher, le repas, l'habillement, la toilette... Il a décidé de refuser en bloc tout ce qu'on lui demandait. En revanche, nous avons tous amélioré notre cardio car il ne voulait qu'une chose : marcher (et il fallait constamment le suivre pour éviter l'accident). De la maison aux voitures et des voitures à la maison, 20, 50, 100 fois par jour.

En parallèle nous avons chacun partagé les désagréments suivants : coups de soleil, migraine, sciatique, orgelet, poussée de la maladie de Crohn, tendinite, piqûres de moustiques mutants, brûlure... Des vacances très surprenantes ! 

Parlons maintenant de choses sérieuses : en été, mon jardin se transforme en repère à libellules, et je ne vous l'apprends pas si vous me suivez déjà sur Snapchat (leblogdelaura) ou Instagram, c'est une de mes plus grande phobie. J'étais alors heureuse d'échapper à cela pendant 15 jours ! 

Premier jour : piscine. Je nage lorsque j'aperçois une saleté qui flotte, je m'approche, hurle puis constate que je suis vraiment maudite... Il s'agissait d'une libellule, plus petite que celles qui me persécutent au quotidien mais quand même. Hurlements, éclaboussures, j'ai frôlé la noyade et la fissure du crâne sur le rebord de la piscine tant je me suis débattue comme une hystérique !!! 
Une fois sortie, je raconte mon histoire et j'en profite pour confier mon étonnement vis-à-vis des oiseaux du coin... J'en voyais depuis le début du séjour, assez petits, qui volaient très vite et très bas. J'ai été très surprise de remarquer que personne n'avait aperçu ces étranges oiseaux alors que j'en avais vu une quantité industrielle. Bon, ok, j'ai peut-être été plus attentive que tout le monde...

Quelques jours passent et au moment du déjeuner, j'en vois un passer juste au-dessus de ma tête. Je me mets à brailler et tout le monde lève la tête. C'est à ce moment précis que j'ai compris que ce que je prenais pour des oiseaux depuis le départ était en fait... des papillons MUTANTS ! Ceux qui sont très probablement tombés dans la potion magique d'Obelix.
Une fois de plus je suis passée pour une tanche et tout le monde s'est bien marré. J'ai donc passé le reste du séjour à fuir les papillons, les libellules, LA mante religieuse (d'un mètre sur deux à peu près), les sauterelles démoniaques et autres bestioles rampantes non identifiées.


Malgré ces drôles de péripéties,  nous avons eu la chance de profiter d'un temps exceptionnel, de découvrir certains endroits magnifiques comme Carcassonne ou Mazamet. Pour la première fois de ma vie : j'ai bronzé ! Et après dix ans de privation à cause de mon poids et de mes complexes, j'ai pu me baigner. Et me baigner avec Lucas, pour la première fois... croyez-moi, tous les fils dénudés et papillons géants du monde n'auraient pas pu gâcher ce bonheur. 

Me voilà donc de retour, fatiguée, bronzée, et surtout, très contente de vous retrouver pour une rentrée qui s'annonce intense (Lucas rentre à l'école, je vais donc pouvoir reprendre un rythme de publication plus soutenu et bientôt, envisager le retour des vidéos) <3

You May Also Like

7 commentaires

  1. Oh la baignade avec bébé. Je n'ose pas mais j'ai hâte de sauter le pas 💕💕💕 bravo de l'avoir fait

    RépondreSupprimer
  2. Superbe article, encore une fois j'ai adoré te lire. Tu es vraiment une blogueuse que j'apprécie lire, suivre tes snaps, je sais que tu es honnête dans tes articles, quand tu recommandes un produit j'ai entièrement confiance. Merci pour ce que tu nous apportes

    RépondreSupprimer
  3. J'ai vu la maison sur snapchat ! J'ai halluciné de son état ! Je suis tellement désolée que vous ayez passés des vacances comme cela. J'avais passé des vacances à Carcassonne dans une maison à louer aussi, mais au pied des murailles. C'était merveilleux ! Big bisous à vous <3

    RépondreSupprimer
  4. Mais qu'est-ce que j'adore te lire Laura !
    Les papillons mutant aha, je n'en ai jamais vu, bon déjà ici si tu arrive à voir au moins UN papillon c'est magnifique ^^ alors un mutant .. aha
    J'ai suivi tes mésaventures sur snap, et j'étais choquée de l'état de vôtre endroit pour vos vacances franchement ..
    L'adresse est la vraie? Il as encore son annonce en ligne ou il l'a enlevé ? Tss il devrait avoir honte sérieusement ! Mais bon .. Non ses gens la n'ont jamais honte ni rien alors

    RépondreSupprimer
  5. Wahou ce récit ! Ça donne envie dis donc. Je t'imagines trop en train de te débattre :)
    Bon quand même la baignade avec Lucas c'est le top <3

    RépondreSupprimer
  6. Oh punaise, vraiment pas gâtée :(

    Une chose est sûre, je ne mettrai pas les pieds dans cet endroit. Merci pour l'info!!

    RépondreSupprimer
  7. Maison maraboutée ms au final vous avez su gérer et vous en avez profité en famille ! Bonne reprise, pour ma part je prépare à accueillir ds 10 jours une belle ribambelle de petits ( êt grands) loulous à l'école!

    RépondreSupprimer

Un petit message ?