Une semaine maudite !

by - 11:00

Je pense que je vais lancer cette catégorie sur le blog, mon quotidien est tellement riche en petites galères que j'ai de quoi écrire un livre par mois ! De plus, j'ai constaté que ces histoires vous faisaient rire (comme tous les gens qui me côtoient) lorsque je vous en ai causé sur Snapchat alors... 

On débute alors cette charmante semaine par un petit ménage dans la cuisine et je décide de décaper ma bouilloire en premier ! Quelle bonne idée. Je farfouille dans mes placards et trouve LE produit idéal : Antikal. Ni une ni deux, je vaporise GÉNÉREUSEMENT le produit dans ma bouilloire encore chaude puis, je la laisse de côté histoire de m'occuper du reste de la cuisine. 

Je range le lave-vaisselle, casse une tasse, puis deux... mais ça, c'est mon quotidien, rien d'exceptionnel. On va d'ailleurs bientôt devoir manger dans nos mains et boire directement au robinet ! J'ouvre alors le placard pour prendre la balayette et le paquet de 200 pailles qui menaçait de tomber depuis un mois me tombe sur le coin de la tronche et se vide sur le carrelage, au milieu des morceaux de tasses...



Je poste un petit snap pour me détendre puis je ramasse ces 200 foutues pailles (qui ont bien entendu rouler sous le meuble...).

Après cette pénible séance de squats, je retourne à ma bouilloire ! Je la rince, fais bouillir de l'eau, deux, trois, quatre, cinq fois puis je me rend compte que l'odeur atroce du produit ne part absolument pas... Je regarde alors la notice de mon détergent et découvre en lettres grasses "ne pas utiliser sur des surfaces chaudes, ni dans des appareils ménagers comme : cafetières, bouilloires...". Bingo !

Dépitée, je me couche en espérant que ma poisse du jour ne s'éternisera pas. 



Malheureusement, le lendemain... je pousse ma table basse et entends un bruit peu commun, une sorte de craquement de bois, vous savez, ce bruit qui n'annonce jamais rien de bon. Je fais le tour de la table et remarque qu'un des pieds (déjà faible) est sur le point de lâcher, les vis sortent de partout et le bois est cassé en mille morceaux. Je replace le pied du mieux que je peux et en le redressant, j'en casse un second... Lucas s'en mêle : "papaaaaaa ? Mamou l'a fait une bitise !!! Mamou l'a cassé la tabe !!!".

Damien, patient, habitué et fataliste  me dit qu'il passera chez Ikea juste après avoir récupéré l'écran d'iPad... que j'ai cassé le mois dernier. 

Quelques jours (calmes) passent et le weekend approche. Je décide alors de faire des crêpes pour le rendez-vous familial du vendredi soir. Je mets ma poêle à chauffer, ajoute un peu d'huile et passe une feuille d'essuie-tout qui décide de virevolter, je panique à l'idée de me brûler, fais basculer la poêle, la repousse avec le coude et me félicite de cette prouesse "et ouais, je jongle avec les poêles moi !". Je prépare alors mes crêpes, pleine de confiance et au moment d'ajouter un peu d'huile (oui, elle accroche cette maudite poêle), je reprends mon essuie-tout qui m'échappe des mains une deuxième fois et plonge accidentellement mon doigt dans l'huile bouillante. 
Douleur, brûlures, cloques... et rien pour me soigner. 

Le week-end se poursuit sans encombres. Ah si ! J'ai un orgelet à l'œil droit et je recense quatre piqûres de moustiques.

Dimanche, Damien rentre à la maison avec la nouvelle table basse que je décide de monter moi-même. À mon plus grand étonnement ce passage se déroule à merveille (si on écarte la tension de Damien qui me regarde faire). On se marre, on reparle du dernier meuble que j'ai massacré monté, on se remémore les trous que j'ai fabriqué à la perceuse alors qu'il suffisait juste de tourner la planche... et là, quelqu'un frappe si fort à la porte que je frôle l'arrêt cardiaque. 



Damien ouvre : la police. A ce moment précis, je me demande vraiment ce qu'il se passe... J'entends vaguement parler de voiture, de chaussée, d'urgence... très rassurant. 
Et bien POUR UNE FOIS, on a eu de la chance. Ils sont venu pour nous demander de déplacer la voiture dans la minute car à un mètre de notre véhicule, la chaussée s'est effondrée. Un mètre cinquante de profondeur à quelques centimètres de la voiture... quinze jours avant de partir en vacances; ça aurait pu être TRÈS TRÈS drôle.

Sinon, en vrac : j'ai renversé un demi-verre de lait sur mon ordinateur, j'ai été attaquée par divers nuages d'insectes et Lucas a dit que mes gâteaux étaient "digoûtants"... Espérons que la semaine qui démarre sera plus chic.

Et vous, êtes-vous de celles qu'on surnomme "poisseuses", "guignardes", "maladroites" ? Racontez-moi vos derniers exploits afin que je me sente moins seule #mainsdebeurre 

You May Also Like

7 commentaires

  1. Bonjour Laura,

    Alors moi qui me trouve malchanceuse..... Je relativise un peu plus en lisant ton article! Je compatis, car chez moi aussi une poisse n'arrive jamais seule ! Le moi dernier, j'ai cassé ma tablette, mon disque dur d'ordinateur m'a lâché, ma voiture est tombée en panne, urgence vétérinaire pour mon chat (un dimanche c'est plus sympa...), je me suis coincée le dos, fait une tendinite au poignet.... Bon je vais en rester là, c'est déjà pas mal. Bref, tout ça pour te dire COURAGE ! Tu n'es pas seule dans cette galère!

    PS : petit astuce pour décaper ta bouilloire : faire bouillir du vinaigre blanc, c'est naturel et ça marche super ! Puis rincer plusieurs fois en faisant bouilloire de l'eau.

    RépondreSupprimer
  2. Du coup tu as récupérer ta bouilloire ou pas?? En tant qu a matrice de thé je te conseille d investir dans une bouilloire à températures réglable ça change la vie c est génial!!! En fonction du thé c est top et ça évite que ce soit trop chaud!! J ai une rivièra et bar!!!

    RépondreSupprimer
  3. Vinaigre Blanc pour ta bouilloire il n y a rien de mieux!!! Ça pue un peu mais après qq rinçages pas de soucis! Si ta bouilloire est morte (toutes mes condoleances) je te conseille d investir dans une bouilloire à températures réglable! En tant qu amatrice de thé c est vraiment génial!! C est vraiment top!! J ai une rivièra et bar!

    RépondreSupprimer
  4. Par expérience, les emmerdes arrivent toujours en groupe... C'est plus rigolo.

    RépondreSupprimer
  5. Hahah tu mas bien fait rire ! C est tellement dit avec joie, qu on ne dirais même pas que tu as autant de "hic ".Moi je suis pour une nouvelle rubrique "maudite" 😊
    Mais si cela te rassure je me retrouve un peut a travers tes moments de poisses ^^
    Bisouuus laura

    RépondreSupprimer
  6. Ahahaha !!! Toujours plus ! J'adore te suivre sur snap... Bisous
    Emilie / Guinminlin

    RépondreSupprimer
  7. Désolée Laura, mais j'ai ri ^^ J'avoue que tu as enchaîné quand même ! Je te suis sur Snap, donc je savais à peu près tout ça, mais dit comme ça en bloc, c'est vrai que ça fait beaucoup ahah, ma pauvre :p
    Je ne suis pas comme ça, mais mon mari a deux mains gauches, donc je me mets à la place de Damien, et mieux vaut en rire hein :)

    RépondreSupprimer

Un petit message ?