Trop grosse pour YouTube !

by - 16:55

"Pourquoi tu ne fais plus de vidéos ?"

Cette question m'a assez souvent été posée et je n'ai jamais su comment répondre en quelques lignes... et surtout, comment y répondre sans montrer de fragilité. 
Puis j'en ai eu marre de censurer mes émotions.

J'ai découvert cet exercice assez tardivement, j'étais depuis "toujours" à l'aise sur mon blog mais un jour, j'ai eu besoin de plus. C'est pour cela que j'ai lancé ma chaîne. Les premières vidéos ont été très difficiles à tourner, je ne maîtrisais pas les "codes" de la YouTubeuse et parler seule face à une caméra n'avais rien de naturel pour moi. 

Le tournage était difficile mais le montage l'était encore plus. On le sait, monter une vidéo est quelque chose qui prend beaucoup de temps, on passe plusieurs heures à se censurer, à couper certains passages qui ne nous plaisent pas, on améliore un peu la réalité. Cet exercice peut s'avérer pénible, surtout si comme moi, vous avez un problème avec votre corps ou votre image...

Se regarder pendant des heures, s'entendre parler, remarquer des petits détails que l'on n'avait jamais vu auparavant, certaines mimiques, certains gestes... Je suis convaincue qu'il faut s'aimer un peu pour apprécier cela, ou juste pour bien le vivre. Ce n'était pas mon cas, je devais tout contrôler, mon vocabulaire, le cadrage pour que mes kilos en trop ne me sautent pas au visage, mes gestes, le son car je ne pouvais filmer que très tard, lorsque Lucas dormait... beaucoup de contraintes et de choses désagréables qui ont suffi à me faire redouter ces vidéos ainsi que leur accueil.

J'ai joué le jeu quelques semaines car j'aimais cet échange avec vous, voir grandir le nombre de gens qui me suivaient à une vitesse folle, lire ces adorables et encourageants commentaires, c'était hyper stimulant. 
Mais chaque vidéo était pénible à tourner, à monter et à assumer. Puis les commentaires moins sympathiques sont arrivés, et là, je n'étais pas cachée derrière mon blog mais presque à poil, devant tous ces tordus qui pouvaient analyser chaque centimètre carré de mon visage, chaque tic de langage, chaque mouvement... 

Ces gens qui ont un don pour mettre le doigt sur ce qui est déjà douloureux. J'ai censuré ces quelques messages mais je ne le vivais pas bien. Comme je vous l'ai dit précédemment j'ai réellement eu l'impression d'apparaître à poil devant 5000 et quelques personnes à chaque fois que je cliquais sur "publier la vidéo". Trop compliqué pour quelqu'un qui ne supporte pas son image, trop douloureux, trop angoissant.

J'ai alors décidé d'arrêter les vidéos alors que j'appréciais ce lien qui se créait entre nous, là-bas, "chez YouTube". Puis j'ai eu mon fameux déclic (par ici pour lire l'article) et j'ai vu les choses différemment. 
La seule chose qui m'empêche de rester de marbre face à la méchanceté des gens c'est mon poids. Ce poids que je n'assume pas, qui fait de mon corps un ennemi et qui m'a tant fait souffrir.

Je veux pouvoir lever les bras, je veux pouvoir me lever si j'en ai envie, je veux pouvoir rire, danser, pleurer, je veux juste avoir le droit d'être moi à 100% et de ne plus avoir ces limites que je me suis moi-même fixées.

Faire des vidéos doit être un plaisir, et je sais que je ressentirai ce plaisir uniquement lorsque mon objectif de poids sera atteint. Ce jour-là je n'aurai plus peur de m'exposer, de recevoir un commentaire violent ou de dépasser mes limites. Je m'aimerai davantage et m'assumerai enfin. C'est d'ailleurs un processus qui a commencé MAIS je veux être prête, vraiment prête. Je veux que cette chaîne vive, fasse rire, rassure, intéresse, bouleverse, touche... je veux qu'elle me ressemble et qu'on s'y sente tous bien. C'est un vrai projet que je compte mener à bien, il me tarde de pouvoir développer tout cela. 

Dans les faits, rien ne m'en empêche... à part moi, j'ai besoin de me sentir forte pour assumer et assurer. La seule chose qui peut m'affaiblir aujourd'hui c'est mon poids, j'assume absolument tout le reste, de ma personnalité à ma fossette sur le menton.

J'avais besoin de vous expliquer tout cela, je rêve du jour où je pourrais vous retrouver en vidéo, sans filtre et sans inquiétudes. J'ai hâte de vloguer, de vous raconter ma vie, mes catastrophes quotidiennes et de vous parler de ma récente passion pour les cactus. 

Je vous donne donc rendez-vous sur YouTube... dans 20 kilos :)

Ps: avant toute polémique, je parle de moi, de mes limites, de mes angoisses mais je suis ravie de trouver des filles petites, grandes, minces, fortes, rousses, blondes, brunes sur YouTube, heureusement qu'elles ne sont pas toutes comme moi et qu'elles osent, sinon, on s'ennuierait et on serait obligées de regarder l'âne TroTro du matin au soir !

You May Also Like

13 commentaires

  1. En lisant cette article j'ai eu l'impression de lire mon histoire... Je vis mal mon surpoids mm si aujourd'hui je fais en sorte d'en sortir.. j'ai justement pas plus tard que hier partagé mon ressentie par rapport à ça sur instagram!!! Et j'avais aussi l'intention de faire un article sur mon blog (voir en vidéo aussi pr le coup) pr parler de tous ça... Mais tjr avec cette peur d'être jugé même si je sais que l'on le sera tjr..

    RépondreSupprimer
  2. Ton article m'a très touchée ❤ ! Je te souhaite de tout mon cœur d'atteindre tes objectifs !

    RépondreSupprimer
  3. Coucou !

    Ah la la ce que c'est vrai ce que tu dis !
    On me demande pourquoi tu ne fais pas des vidéos ?
    J'en ai envie, mais seulement quand j'aurai encore perdu un peu de poids (20kg ouais ! )C'est pareil, je me vois tellement mal à l'écran, déjà rien que ma voie et ma tronche sur Snap ça m'énerve !

    Bises

    RépondreSupprimer
  4. Ah bah comment te dire que je ressens exactement la même chose 1/sur snapchat (impensable pour moi de me montrer à nu comme ça, dans l'instant, sans préparation, sans retouche au montage) et 2/ en vlog aussi, c'est trop dur d'être complétement relâchée.
    Sur les vidéos bien cadrées comme tu le dis si bien, ça va encore, j'ai appris à accepter mes mimiques et mon apparence (tant que je filme en contre-plongée ahah).
    Bref, la route est longue, semée d'embuches, mais je me "force" aussi parfois (dans le sens, je m'empêche de trop réfléchir - car seul toi fais autant attention aux détails tu le sais bien) pour avancer. Youtube, c'est une vraie thérapie pour moi.
    Bisous d'amour forforfort,
    Chacha

    RépondreSupprimer
  5. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  6. Laura,

    J’apprécie tes articles et appréciait également tes vidéos! Il ne faut pas que youtube deviennent un supplice pour toi ;) Tu t'épanouis dans ton blog je te souhaite que tu atteignes tes objectifs pour pouvoir t'épanouir dans tes vidéos :) ( Je me répète un peu ^^) Lorsque j'ai annoncé à mon copain que je lançais mon blog il m'a dit "super! tu devrais aussi faire des format vidéos..".. Et bien non, je crois que je prendrais les critiques bien trop à cœur si on me jugeait sur mon physique.. Donc continue comme ça et bon courage pour la suite !! :)

    Jennifer

    RépondreSupprimer
  7. Ah dans 20 kilos alors !!!
    J'aime te suivre sur Snapchat, c'est bien aussi pour avoir du réel, des moments de vie... pas aseptisés de filtre parfait d'instagram!
    Restes comme tu es!

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour,
    c est vraiment dommage que tu ne veux faire des trucs que tu aimais faire tout simplement à cause des regards des autrs, a cause des commentaires déplacés..
    j espere cependat que tu reviendras bien vite avec de nouvelles vidéos, moi j aime bience que tu fais .
    Bisous.
    N hésites pas à venir me voir chez mon petit moi:
    http://helenamybeauty.over-blog.com/

    RépondreSupprimer
  9. Je pense qu'il ne faut pas se pousser à faire quelque chose dont on sent que le moment n'est pas venu. Moi aussi, j'ai envie d'ouvrir ma chaîne et tou le monde m'y pousse mais, même si je sens qu'il approche, le moment n'est pas exactement venu.
    Rien à avoir avec mon apparence pour moi. Quoique. En réalité j'ai traversé ce qu'on appelle très concrètement une année de merde et j'aimerais avoir totalement repris possession de toute ma bonne humeur avant de faire des vidéos, car je ne veux pas transmettre toute la lassitude et la tristesse que j'ai pu ressentir.

    Première fois que je parle de ça sur internet d'ailleurs, tiens !
    Je te fais des bisous, hâte de te revoir sur YT !

    RépondreSupprimer
  10. Reste telle que tu es êt ne préoccupe pas de ces nuiSibles !

    RépondreSupprimer
  11. C'est sur qu'il n'y a que toi pour te sentir prête à revenir sur Youtube, mais j'imagine que les commentaires négatifs ne doivent pas toujours être simple à gérer, surtout que parfois on ne sait pas vraiment qui est ce qui l'écrit.
    En tout cas tu ne devrais pas faire attention aux autres et faire ce dont tu as envie toi et ce qui te fait plaisir. De toute façon, il y aura toujours des gens pour nous critiquer sur notre physique ou notre vie malheureusement

    RépondreSupprimer
  12. Coucou Laura
    Un petit message en demie teinte...
    Tout d'abord félicitations pour ce blog très personnel et joli tout plein !
    Je voulais juste partager avec toi un peu de mon expérience : n'idéalise pas trop l'après perte de poids... Je pense que comme toute complexée chronique tu te dis que TOUT ira mieux après avoir atteint ton objectif... et malheureusement non... tes "mimiques", "expressions", bref ton rapport à ton image restera douloureux...
    Alors oui, bien sûr, tu seras affinée, fière de toi... mais toujours pas à l'aise devant ton reflet...
    Je ne veux surtout pas te démoraliser, juste partager cette désillusion de beaucoup de régimeuses ayant atteint leur objectif et ne se sentant toujours pas "trop canons"...

    Allez, pour compenser je passe à la charrette de compliments !!!
    Tu m'impressionnes tellement par ton aspect soigné, doux, réfléchi, gentil et positif... tes photos sont d'une beauté ! Et tellement girly-chic-cupcake !
    J'ai même boudé quelques jours ton blog après avoir vu ton petit carnet avec les premiers mots de ton petit bonhomme ! Moi quand je fais une liste, c'est crassouille, raturé, mon écriture ne ressemble à rien... et là cette belle écriture posée, toute mignonne, et tellement révélatrice de tout ton amour et ta patience...

    Bref, je te souhaite une bonne continuation pour ton régime, ton blog, ton estime de toi... si seulement tu pouvais être aussi aimante avec toi-même que tu as l'air de l'être avec les autres... tu deviendrais certainement une de ces pintades à selfie ! :D

    RépondreSupprimer
  13. je te comprends parfaitement... c dur d'assumer le regard des autres quand on ne supporte pas de se voir dans une glace... c'est mon cas en ce moment, à la suite d'une maladie g pris énormément de poids que j'ai du mal à perdre et depuis plus de photos, je ne supporte plus de voir mon image nul part... bref tu seras prête quand tu le seras! et je suis sure que tes videos déchireront sa race!!! déjà que tes snap sont légendaires :) gros bisous ma belle et bonne continuation

    RépondreSupprimer

Un petit message ?