La violence sur Internet, ça commence à bien faire !

by - 14:49

"Tu cherches à te faire de l'argent sur le dos de ta gamine, c'est pathétique. Et puis elle est non-voyante, c'est pas la fin du monde" 
"T'es vraiment de plus en plus grosse, arrête de bouffer"
"Avec les allocations liées à ton handicap tu te fais bien plaisir vu tes hauls"
"Je ne veux pas être méchante mais tes vidéos c'est trop de la merde"
"On n'a pas tous la chance de rien foutre et d'être blogueuse, nous on travaille"
"C'est sur que ce mec est PD, ça se voit"
"Tes dents sont dégueulasses"
"T'as trop pris la grosse tête bouffonne, tu ne sers à rien"

Voici quelques merveilles que j'ai eu l'occasion de lire ces derniers temps. Sous des photos Instagram, des vidéos YouTube, des articles de blog, des pages Facebook... Je voulais partager cela avec vous et vous poser cette question que je me pose chaque jour : pourquoi ?

C'est un débat qui a eu lieu mille fois mais pourquoi Internet est une zone où tout le monde peut pratiquer la discrimination, l'insulte, le racisme, l'homophobie, la cruauté sans qu'il n'y ait jamais de sanction ? Pourquoi ces braves gens, grâce à leurs écrans, sont protégés par une immunité absolue et presque inconditionnelle ? J'ai vu passer des campagnes (lol) qui affirmaient qu'internet n'était pas une zone de non-droit, c'est complètement faux et je le constate chaque jour. Tout le monde dit absolument ce qu'il veut. 



Pour se protéger (puisque nous sommes obligés de gérer ça nous-même) il n'y a qu'une seule chose à faire : l'abstraction, ignorer les commentaires violents, supprimer et bannir ces individus. Éviter de chercher ce que l'on raconte de nous, c'est inutile ! 

J'ai moi-même joué à ce jeu lorsque certaines de mes lectrices sont venues m'informer qu'on disait du mal de moi à tel ou tel endroit... Puis j'ai réfléchi et j'ai fait le constat suivant : on dit du mal de moi = je regarde = je suis triste = ces braves gens sont satisfaits car ils m'atteignent = ils continuent... et de toute manière ça ne changera rien puisque sur Internet personne n'est jamais condamné donc cela continuera encore et toujours. Alors que si : on dit du mal de moi = je ne regarde pas = je m'en cogne = ces braves gens ne m'atteignent plus = ils continuent mais je ne le sais même pas, voilà, je suis heureuse et tout va bien.

C'est triste mais c'est comme ça. Internet et les écrans donnent à tous ces gens un peu tordus, frustrés, malheureux, envieux, jaloux, simples d'esprit, pervers (...) une puissance absolue, un courage qu'ils n'ont jamais ressenti dans la vraie vie. Ils se vengent alors tranquillement chez eux, à l'abri des regards et des jugements. Leur clavier leur offre la possibilité de dire ce qu'ils n'auraient jamais osé dire par manque de courage dans la réalité. Ils tournent les phrases comme ils t'entendent et finalement, ils ont bien raison puisque tout cela restera totalement impuni.

Il serait grand temps que tout cela bouge un peu, que ces déséquilibrés soient encadrés, rappelés à l'ordre... J'espère qu'un jour nous nous sentirons protégés lorsque nous appuierons sur "se connecter". En attendant, méfiez-vous de tout le monde, optez pour les comptes privés, ne partagez pas tout et protégez-vous. Protégez vos enfants au maximum, interdisez les réseaux sociaux le plus longtemps possible puis gardez un œil sur tout cela, c'est capital. 

Bloquez, supprimez, ne participez pas aux débats qui vous concernent lorsqu'ils sont violents, faites votre petite vie mais n'oubliez pas de signaler ces violences, de porter plainte lorsque cela va trop loin, même si c'est comparable à pisser dans un violon, n'abandonnez pas !

You May Also Like

10 commentaires

  1. Tu as tout à fait raison Laura, il devrait y avoir de vraies sanctions. Je ne comprends pas qu'aujourd'hui, cela n'existe toujours pas ! Tout le monde ou presque est sur le net, connecté aux réseaux sociaux et donc tout le monde peut recevoir ce genre de remarques. Ça devrait être mieux contrôlé et géré... Bisouss

    RépondreSupprimer
  2. J'ai écrit une article grandement similaire il y a quelques semaines/jours sur mon blog et je me pose la même question que toi : pourquoi ?
    Avant je participais à des débats, pour essayer de ramener la raison tant bien que mal mais je m'en suis prise plein la face, alors j'ai arrêté même si parfois ça me fait vraiment mal au coeur...

    RépondreSupprimer
  3. Je suis également stupéfaite de ce que les gens se permettent, en toute impunité. Il faut vraiment qu'ils soient malheureux/cons/jaloux/dérangés etc pour en arriver là. J'en arrive à avoir de la peine pour eux !
    Mais oui, certains propos sont hyper violents et inacceptables

    RépondreSupprimer
  4. C'est juste des jaloux qui ont rien à faire de leur vie appart "insulté" derrière un écran, ces gens là sont des lâches car si ils te rencontrent ils ne le diront jamais en face, ce sont des imbéciles... Derrière un écran les gens ce croivent tout permis, comme ci ils connaissaient la vie de tout le monde, et le jour où toi tu te sent bien, tu évolues bah ça leur plait pas donc ils clachent, c'est des personnes non intéressante qui ne t'apporterons rien dans la vie, tu as raison, il faut s'en congner et ne même pas répondre, comme mon père ma toujours dit " Ne parle pas aux cons ça les instruits" maintenant j'applique cette règle tous les jours :) Bisous ma belle ♥

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Laura,
    Encore un super article sur une vraie question de fond : la violence via internet.
    Ton point de vue est celui d'une blogueuse le mien celui d'une lectrice. La différence est là. Je pense que les gens qui s'octroient le droit d'être insultant et irrespectueux devraient être sanctionnés comme dans la vraie vie. C'est indiscutable. Pour le reste j'ai un autre regard... Je pense que les lecteurs/followers ect ont le droit de dire ce qu'ils pensent à partir du moment où ils le font dans le respect. Pour reprendre ton exemple du "moi je ne suis pas blogueuse, je travaille". C'est un fait et je l'ai déjà dit (pas comme ça). Vous vous avez la chance d'avoir un espace de parole que nous n'avons pas (cet article par exemple) et ce n'est pas toujours facile à supporter pour une lectrice qui ne peut même plus dire quand elle n'aime pas ou qu'elle n'approuve pas t'elle ou telle démarche. Et puis il y a le côté "je m'expose nuit/jour/surlestoilettes/enweekendpartenariat mais par contre ne venez rien me dire sur ma façon de vivre et de faire" 🤔. J'ai du mal ... Mais bon comme tu dis c'est un vrai débat. En tout cas merci pour ton article.
    Au plaisir de te lire ...

    RépondreSupprimer
  6. Malheureusement cela ne se voit plus que sur internet mais il est vrai que ces gens se permettent plus de proportions via le 2.0 car c'est plus facile ! enfin je veux dire par la que ceux qui font ça ne sont pas humains et sont qualifiés soit de jaloux, sois de rageux, sois ded faibles (lâches) sois des complexés ou tout simplement des rebelles, méchants (car y'en a qui le sont des la naissance) ou des mal-éduqués bref je vais m'arrêter la sinon mon commentaire va durer haha
    il faut les ignorer ou les bloquer ne pas leurs donner de l'importance!
    mais signaler ou punir (avec la justice) si ça va plus loin bien entendu :)
    bisous

    Jen de http://jenstyle001.blogspot.fr

    RépondreSupprimer
  7. C'est un monde vraiment spécial... Depuis le début j'ai refusé d'impliquer ma famille dans ma vie de blogueuse. On voit simplement des petits bouts par ci par là mais cela ne va pas plus loin. Se moquer de moi ? Je m'en cogne comme tu le dis mais ma famille, c'est une autre histoire. Je deviens quasi hystérique quand on touche à ma famille et comme je sais que sur internet, les réseaux sociaux cela peut aller très bien, je les protège et je me protège en même temps.
    J'ai subit au tout début des commentaires vraiment pas sympa mais comme je n'y prêtais pas attention, ils ont cessé d'eux même.
    Je considère que ces gens là ont une vie bien misérable pour s'en prendre gratuitement aux autres j'en arrive même à avoir de la peine pour eux mais quand je vois qu'ils sont bien tranquille chez eux, qu'ils ne sont pas ennuyé, j'en oubli vite cette peine et ça me répugne. J'ai tenté de prendre parfois parti en soutenant mes blopine mais le retour de bâton était parfois très rude et mesquin.
    Alors la meilleure attitude à avoir c'est "parles à mon cul, ma tête est malade" et puis voilà ^^ (je sais c'est plus facile à dire qu'à faire...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pareil... J'assume le fait de m'afficher ici et je supporte largement les critiques qui me concernent. En revanche lorsque ça touche mes proches je ne supporte plus du tout et ça me rend dingue de chez dingue. C'est aussi pour ça que je ne publie pas grand chose (photos).

      Supprimer
  8. Affligeant tous ces messages de perssonnes pitoyables qui préfèrent détruire le travail d'autrui plutôt que de construire pour eux même. Il faut se dire que toutes ces insultes sont le témoignage de la réussite de ton travail et qu'au delà de ces envieux primitifs le blog est apprécié par beaucoup. Bravo pour ton travail

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ton gentil message, je suis d'accord, les gens ne sont pas clairs parfois.

      Supprimer

Un petit message ?