5 choses à ne pas dire à... un hypocondriaque !

by - 15:25

Bon, ce n'est plus quelque chose de nouveau, je suis hypocondriaque. Hypocondriaque niveau pro, pas juste angoissée à l'idée d'attraper une gastro-entérite hein... Tout ça ne s'est pas amélioré lorsque je suis devenue maman, les débuts en néonatalogie m'ont très clairement traumatisée et lorsque mon fils a de la fièvre je ne suis pas bien du tout.
Cependant, je m'habitue doucement aux petites maladies de l'enfance et je constate que je gère ça de mieux en mieux. En revanche, lorsque j'éternue, je contacte immédiatement les pompes funèbres.

Si vous fréquentez des hypocondriaques, voici cinq phrases à ne jamais prononcer...

"C'est bizarre ce grain de beauté que tu as là ! Il n'y était pas avant ?"

Si votre ami n'est pas mort sur le coup d'un arrêt cardiaque, vous le verrez probablement changer de couleur. En effet, dites-vous bien que si vous avez remarqué un changement sur son corps, il l'aura remarqué bien longtemps avant vous. Il aura d'ailleurs certainement rédigé son testament et pris "ses dispositions" comme on dit... Alors, ne dites rien, JAMAIS. Contentez-vous d'attendre qu'il vous en parle (il le fera), dites lui que vous n'aviez pas remarqué mais que votre sœur a eu exactement la même chose et qu'elle est toujours en vie. L'hypocondriaque adore les témoignages spontanés et rassurants.

"J'arrive dans cinq minutes, par contre j'ai chopé une gastro digne de la tourista !"

Encore une fois, s'il ne termine pas sur un brancard suite à une crise de tétanie, il risque d'avoir "préparé" cette entrevue. Un rendez-vous chez le médecin juste après, un litre de gel hydroalcoolique dispatché dans tous les coins de la maison, un masque qu'il n'osera pas utiliser mais on ne sait jamais (l'hypocondriaque a un équipement de base : gants, gel hydroalcoolique et masques...) et un anxiolytique histoire de pouvoir vous parler sans étouffer.
Pendant votre visite il se lavera soigneusement les mains, comme le ferait un chirurgien avant une opération à cœur ouvert et attendra votre départ pour prendre sa température.
Le plus sage ? Faites-lui la surprise (et ne l'embrassez pas, faut pas déconner non plus), s'il tombe malade, il ne vous considérera pas comme le patient zéro et acceptera de vous revoir avec le sourire.

"T'as vu les infos ? Un homme est hospitalisé, il a ramené un virus tropical et pas de bol, c'est à 500 mètres de chez toi."

Lorsque votre ami sera sorti de son profond coma suite au choc de la nouvelle, il se branchera sur les chaînes d'info jour et nuit, notera consciencieusement tous les symptômes annonciateurs de la contamination, priera s'il est croyant et s'isolera jusqu'à ce que les choses s'améliorent.
N'espérez pas le croiser au coin d'une rue ou lui rendre visite si vous avez pris une fois l'avion lors des cinq dernières années. L'hypocondriaque est prudent. Il a des boîtes de conserve, du pain au congélateur et un stock de médicaments digne d'une pharmacie (vous avez bien un dressing, vous !). Il ressentira les symptômes les uns après les autres mais s'en sortira comme toujours. Finalement, l'hypocondriaque n'est pas souvent malade...

"Le cancer ? C'est inévitable, selon les études, une personne sur deux... Donc si moi je ne l'ai pas, c'est toi qui vas l'avoir."

Non mais vous voulez le tuer ou quoi ? J'ai déjà entendu cette conversation et elle m'a littéralement terrorisé.
Ne vous lancez dans aucune discussion qui traite de maladies, de statistiques médicales ou de mort, sous aucun prétexte. Ces mots n'auront pas le même impact chez votre ami ! Il vérifiera vos informations en consultant tous les sites de statistiques - du monde entier, l'hypocondriaque comprend toutes les langues lorsqu'il s'agit de sa santé - tombera (momentanément) dans une dépression profonde, il fignolera son testament en criant que la vie est injuste avant de finalement reprendre goût à la vie quelques semaines plus tard. Quoi qu'il en soit, la soirée est foutue.

"C'est bizarre, j'ai une boule qui a poussé là... Puis j'ai de la fièvre. Oh ça soignera bien tout seul à un moment ou à un autre".

Si vous voulez éviter de terminer comme lui, ne confiez pas vos craintes à un ami hypocondriaque qui verra en un kyste bénin, une tumeur maligne !
Il ne comprendra pas votre insouciance et se rendra probablement malade pour vous. Il va dégainer son iPad et consulter tous les forums auxquels il croit dur comme fer, ne lui dites d'ailleurs jamais que Doctissimo c'est de l'arnaque, il pourrait vous tuer pour moins que ça.
Il vous enverra des passages d'articles plus effrayants les uns que les autres, des photos monstrueuses de "cette maladie" qui a mal tourné - oui, il sait déjà de quoi vous souffrez, c'est un professionnel - et ne parlera plus que de ça.
Pour éviter le drame : deux options, dites-lui que vous allez consulter les plus grands spécialistes pour qu'ils vous sauvent la vie ou alors, ne lui dites rien, c'est encore la meilleure des choses à faire.
----------

Vous savez maintenant comment vous y prendre et surtout, vous savez quels sujets sont à éviter en présence d'un hypocondriaque. Évidement, j'ai comme toujours À PEINE exagéré les traits, mais bon vous me connaissez maintenant...

Racontez-moi vos gaffes ou si vous êtes du côté des angoissés, les gaffes de vos proches !

You May Also Like

8 commentaires

  1. Oui a peine exagéré (quoi que) : c'est tout à fait ce qui se passe à l'intérieur de moi et bien sûr je garde un sourire de façade! Et encore pire depuis que j'ai mon fils aussi : très peur qu'il chope le moindre truc... Je te passe les insultes qui ne font qu'un tour dans ma tête quand on m'annonce "on est venu quand même mais Mini-nous n'a fait que vomir depuis hier soir" mais bien sûr tu souris et tu croises les doigts en attendant...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Putain <- pardon mais PUTAIN, pourquoi les gens viennent S'ILS SONT MALADES !!!! Je n'arrive pas à comprendre, les enfants sont fragiles bon sang

      Supprimer
  2. Très drôle j'ai beaucoup aimé lire ton article ! :) Bonne continuation.

    RépondreSupprimer
  3. Oh lala tu as raison ! Mon père est hypocondriaque ! Mais c'est lui qui adoooore amener la discussion sur ce type de sujet afin de parler de sa dernière maladie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah c'est marrant ça ! Moi j'évite le sujet car ça m'angoisse x 10000

      Supprimer
  4. Tu m'as fait hurler de rire!
    Mon père et une collègue à ma mère sont hypocondriaques, c'est quelque chose.... Perso quand quelqu'un a une gastro, je lui interdit de venir carrément, je suis hémétophobe (phobie de vomir, la glam à l'état pur)

    Gros bisous!

    http://paulynagore.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui je me souviens de ta phobie ! Je comprends hein... les phobies c'est mon truc aussi :/

      Supprimer

Un petit message ?