Manger "comme un gros", hashtag violence verbale

by - 10:23

Il fallait que je vous parle de ça... A l'heure des repas, lorsque je me promène sur Instagram ou Twitter il m'arrive comme tout le monde de tomber sur de jolies assiettes, de beaux desserts et de magnifiques gourmandises. 

Je m'empresse toujours de lire la légende pour savoir de quoi il s'agit ! "Petits cookies au beurre de cacahuètes, yummy", "Sushis entre copines, on va se régaler ! #sushilover", "Soupe de légumes, c'est vraiment l'automne"... 

Mais il arrive à peu près dix fois par jour que je tombe sur d'autres photos, des clichés montrant des assiettes très pleines, moins joliment présentées ou des hamburgers de divers fast foods. 
Seulement, la légende n'est plus tout à fait la même : "Ce soir je vais bouffer comme une grosse", "Repas de gros, pétage de bide #fatfood", "Hamburger, frites et coca : O.B.E.S.E".

Sérieusement, qu'est-ce qui ne tourne pas rond ?

J'ai très souvent commenté lorsqu'il s'agissait de gens que je suivais expliquant que c'était très malvenu et voici l'explication qu'on m'a donnée neuf fois sur dix : "oh mais c'est pour rire" variante "mais c'est juste une expression". 
Hey les gars, vous ne vous rendez pas compte de la violence du propos ?

Si c'est beau, bien présenté et diététique on se régale mais si c'est gras, abondant, moche et dégueulasse c'est fatalement réservé aux personnes en surpoids ? 

Vous êtes réellement convaincus qu'une personne en surpoids ou obèse ne mange que des saloperies ? Enfin, de la "bouffe de gros" ? Dans votre esprit, c'est quoi le menu de la journée ? Donut au petit déj', hamburger au déjeuner et pizza au dîner ?



Je préférerais lire ces foutues "expressions" sur des comptes de gens que je n'apprécie pas vraiment, ça me permettrais d'avoir une raison supplémentaire de rester loin d'eux ! Malheureusement, c'est souvent des gens que j'aime bien, charmants, talentueux et même intelligents. C'est là que je me sens un peu désemparée... Comment peut-on écrire de telles conneries sans imaginer le malaise de la pauvre nana complexée qui a 5, 10 ou même 30 kilos en trop ? 

Je suis une de ces filles et je peux vous dire que c'est violent !
Pour info, mes assiettes sont loin de ressembler aux assiettes de "gros" que vous décrivez (j'aimerais bien parfois) mais ça doit faire six mois que je n'ai pas croisé un hamburger !

Je pense vraiment qu'il faudrait prendre conscience de la puissance des mots. On est tous plus ou moins maladroits, cela arrive (à moi aussi, fatalement) mais quand c'est fait volontairement je n'arrive pas à le comprendre...

Ce n'est ni sympathique, ni drôle. (Bien sûr, il y a des choses plus graves sur Internet, mais est-ce une raison pour laisser dire ?). Si vous utilisez ce genre "d'expression", sorry not sorry comme on dit ! Vous avez enfin l'avis de quelqu'un que ça n'amuse absolument pas.

La semaine prochaine, nous étudierons le célèbre : "C'est pas un truc de pédé"...

You May Also Like

35 commentaires

  1. Mon préféré ' Mourir gros ' .. ça m'fou la gerbe à chaque fois ...

    RépondreSupprimer
  2. Tu as fait tes cookies à 5h pour pouvoir illustrer ton article? Et y en a qui disent que bloggeuse c'est pas un métier et bah... 😉. Je plaide coupable j'utilisais cette expression plus jeune. Bizarrement à l'époque ou j'étais en surpoids. Jsais pas si c'est question de moutonnerie à l'époque ou de maturité maintenant mais c'est vrai que je l'utilise plus (il me semble!))en tout cas je valides ton raisonnement!

    RépondreSupprimer
  3. Je vais faire ma reloue-tolérante, mais j'ai des potes gros, pédé, arabes et roux. Ils m'appellent la blondasse et lorsque j'arrive dans mon immeuble, je les salue d'un "Salut les bougnouls!" et on s'adore.
    Je n'ai jamais été mince, et lorsque je bouffe de la merde, je grossis, je fais la grosse oui, clairement. Si je mangeais des haricots verts sauce à l'eau, je serais certainement mince, mais dans ce cas-là, je ferais ma pas-marrante. ^^
    Moi ce que je trouve hypocrite, c'est d'être gros et de dire "mais pourtant je mange rien!" FAUX. ou très trèèèèèèèèèèèèèèèèèèèès rare problème hormonal. La majorité des gros que je côtoie (pour ne pas dire la totalité) bouffe comme 12, et pas de la salade...
    C'est pas le fait de savoir si c'est drôle ou pas, c'est encore le sujet du "on peut rire de tout mais pas avec tout le monde". ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais ce sont tes amis ! Exemple : ma soeur a un ami Noir et elle s'amuse à lui dire "t'as un truc là, attends... ah non ça part pas en fait !" mais c'est son ami, c'est de l'humour d'amis. Mais les gens qui te suivent sur Instagram ne sont pas tes amis ! Ils peuvent être blessés ! Si tes potes arabes je les appelle "bougnouls" je pense qu'ils vont me regarder de travers !

      Supprimer
  4. de toute façon dans l'esprit des gens si tu es gros c'est que forcement tu manges trop et que tu dois probablement te lever la nuit pour bouffer
    et je te rejoins sur le poids des mots moi même en utilisant le #teambouboule avec les copines pour plaisanter je me rends compte que c'est bête pourtant je suis directement concernée

    RépondreSupprimer
  5. Et le fameux #teambouboule celui là il me sort par les yeux ! Merci pour ton article je suis totalement d'accord avec toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Complètement d'accord avec toi j'en peux plus de celui la ^^

      Supprimer
  6. Je crois que je n'ai jamais utilisé cette "expression". Et ça me choque autant que toi ! Sachant que j'ai "quelques kilos" à perdre, et que c'est une vrai galère ... Bref quand on a jamais été en surpoids on peut pas vraiment comprendre pourquoi c'est vexant... !

    RépondreSupprimer
  7. Alors je vais me faire l'avocat du diable, parce qu'il m'arrive d'utiliser cette phrase à l'oral, mais jamais dans le sens où tu l'entend. Je m'explique j'suis pas vraiment en surpoid, enfin pour ma taille disons qu'on me dira ronde, mais pour moi cette expression aura plus le sens qu'après un burger frite gras, ou une grosse pizza, JE me sens grosse/grasse. Plusieurs personnes de mon entourage, familial ou amical ont des soucis de poids venant de problèmes différents je sais parfaitement que la nourriture n'est pas forcément la cause d'un surpoid, mais des fois si... Un côté de ma famille fait partie de la catégorie gros mangeur, mais genre, vraiment, à noël c'est pas un foie gras, c'est 4 ou 5 et deux cochon grillé qui sont sur le feu, ça fait un peu hobbit quoi ^^ mais moi ça me choque pas.J'ai d'ailleurs eu droit moi-même plusieurs fois venant de mon gentil beau-père à la fameuse phrase "t'es pas assez grosse?" à laquelle je répondais avec un grand sourire "ben non".. Tout ça pour dire je pense que en effet il ne faut pas voir le mal partout, quant à ta digression de fin d'article, j'ai déjà eu ce débat là avec un pote à moi qui est gay et ça le fait rire ce genre d'expression de la part de gens qu'il connait justement, il l'utilise même lui des fois x) même si je comprend tout à fait ce que tu voulais dire sur le fond et je suis plutôt d'accord ^^
    Ayé j'ai fini mon laïus \o/
    Me tapez pas!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais si TU te sent grosse/grasse pourquoi ne pas dire "hashtag je me sens grosse" plutôt que "hashtag je mange comme une grosse" ? Tu saisis la différence dans la violence ?

      Supprimer
  8. Coupable. Totalement. Et si j'ai cliqué sur le lien de ton article c'est parce que je voyais pas "le problème" dans cette expression que j'utilise de temps à autres. Je n'avais jamais réalisé que ça pouvait blesser en fait. Du coup, sorry really sorry, désolée de ma part et de tous les autres qui l'utilisent vraiment à la légère sans penser à mal. Au moins, là, tu m'as ouvert les yeux !

    RépondreSupprimer
  9. Ha je me sent moins seule à trouver ces expressions totalement déplacé.
    Par moment j'ai juste envie de répondre "Bha faut se faire plaisir quoi"

    Manger un Macdo, un bon plat en sauce, une tartiflette c'est pas un crime contre notre corps ! Puis je trouve ses expressions presque insultante (même si au fond je pense que c'est surtout un effet de mode, sans de mauvaises intentions).

    Mais merci de l'avoir souligné, ça fait bien =)

    RépondreSupprimer
  10. T'as aussi le #teamgroscul pour le moindre truc un peu gourmand. J'en poste souvent sur insta des trucs gourmands ou gras mais je ne vois pas l'utilite des hashtag

    RépondreSupprimer
  11. Perso après la naissance de mon fils j ai été obèse , depuis 2012 j ai perdu 40 kilos donc aujourd'hui je suis fine voire même un peu trop à mon goût .... Et j ai perdu tout en mangeant de temps en temps des macdo , des repas de gros comme il est dit ... Il faut que ca te passe au dessus ma belle �� Bon courage pour ton régime je sais ce que c'est ... Un combat de tous les jours , même mince il faut savoir faire attention de tout si on veux pas regrossir�� Bisous bisous : blondiemams sur Ig

    RépondreSupprimer
  12. Je pense que tu devrais rajouter qu'on ne doit pas dire " manger comme un gros " mais également " manger comme un moineau ", je suis une personne de corpulence mince et combien de fois ça m'a fait mal d'entendre que je mangeais pas, que je suis un moineau. Ces mots font autant mal quand ils sont dit à quelqu'un de mince qu'à une personne de corpulence plus forte .... Il ne faut pas l'oublier je pense

    RépondreSupprimer
  13. J'ai toujours utilisé cette phrase et il est clair que je ne l'emploierait plus. Personnellement j'utilise cette phrase quand je mange un truc très gras parce que dans l'optique où on mange ça à chaque repas on deviendrais tous gros et non pas parce que je pense que les personnes ayant des problèmes de poids ne mangent que ça. Avec ton point de vue je comprend que ça puisse être blessant mais je ne l'ai jamais utilisé comme agression pour les gens en surpoids ou obèses. Je réfléchirais à 2 fois avant de le dire et sûrement jamais sur internet du coup ! Bisous 😊 Hate de lire le prochain article

    RépondreSupprimer
  14. Autant je suis tout à faire d'accord avec ce que tu postes concernant tes coups de gueule la plus part du temps mais là j'avoue ne pas comprendre l'intérêt d'un article sur ça ?
    On vit dans une société où les expressions sont détournées de leur sens et je ne pense pas que les gens qui postent ce genre de commentaires sous leurs photos le font avec le but précis de dévaloriser des personnes en sur-poids.
    L'Internet c'est aussi la liberté d'expression et si on a envie de légender sa photo comme ça je ne vois pas où est le mal, surtout quand on sait que c'est juste une "manière de dire".
    Libre à toi de ne plus suivre ces personnes mais de là à commenter...
    On pourrait sûrement en dire autant sur tes photos parfaites spécial WW qui font penser aux gens que leur solution à leur kilo en trop c'est de suivre le même fonctionnement que toi.
    Loin de moi l'idée d'être blessante mais pour le coup je suis extrêmement surprise de ton article pour si peu.
    Voilà c'est dit mais je continuerai avec plaisir de te suivre tout de même.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme je le disais à un autre commentateur : quand on parle de harcèlement (et ces phrases relèvent de ça) on n'est pas obligé de prouver "le but précis de dévaloriser des personnes" comme tu dis.
      C'est une manière de dire mais c'est violent ! Les mots ont un sens ! Peut-être que tu te dis que c'est pas grave, que tu n'as utilisé cette expression qu'une seule fois sur Intagram pour 500 photos. Mais il faut bien imaginer que les personnes qui te suivent ne suivent pas que toi. Alors si tout le monde utilise l'expression de temps en temps, comme ça, pour rire, les personnes, dans leur fil d'actu, vont le lire quoi ? 15, 20 fois dans une journée, et c'est là que c'est blessant !

      Supprimer
  15. Coucou ! ^^
    Ben tu sais quoi j'espère que tu as mangé ces très appétissants kinder !! ;)
    Depuis toujours j'ai eu quelques kilos en plus que mes camarades, et je me suis toujours sentie gênée de manger comme eu des sucreries ou du mac do', ou simplement avoir encore faim à la fin d'un repas, car quand on est comme ça c'est comme si on avait "pas le droit" de manger ce que l'on veut.. (à mettre pour moi dans la même catégorie que "en bas de la pyramide en accro-sport, ou d'autres de ces choses..). Manger un hamburger une fois par mois ne signifie pas qu'on va devenir gros !!
    Et puis je viens de manger 4 carrés milka parce que sa me faisait plaisir, mais tant que je n'en abuse pas il n'y a pas de mal à sa, mais il n'y jamais de risque de ne pas se faire juger..!

    En tout cas bonne continuation, tu vaincra !!! :)

    RépondreSupprimer
  16. Oh je suis ravie que tu parles de ça car ca m'énerve aussi ces hashtags tout ça parce que ces personnes n'assument pas du tout et qu'ils se cachent derrière ces mots pensant ne pas passer pour des "gros" s'ils s'enfilent des hamburgers! grrrrr Merci de dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas, et bouffons ce qu'on veut merde!!! lol

    Bisous!

    Tiff

    http://mabulledepensees.com

    RépondreSupprimer
  17. Bravo, bravo et bravo. C'est génial de prendre la parole sur ce genre de sujets. Mille mercis !

    RépondreSupprimer
  18. Je plaide coupable également. Nombreuses sont les fois où j'ai pu dire que j'ai mangé (plutôt) comme une " vache " ou une " dinde " . Je ne dis pas spécialement ça pour cibler les gens en surpoids, je dis souvent ça dans le sens où j'ai trop mangé et que j'en peux plus. Après je comprends bien ce que tu veux dire, après je pense qu'aussi il ne faut pas s'arrêter à ça, et qu'il ne faut pas toujours jouer sur les mots.
    J'ai l'impression que les mentalités sont de pire en pire... Alors attention je ne parle pas de toi, mais là je vais parler en général pour plusieurs sujets différents, mais par exemple j'ai l'impression qu'on ne peut plus montrer son assiette avec de la viande sans avoir une réflexion d'un végétarien, dire qu'on va au zoo sans nous faire passer pour je ne sais quoi vis à vis des animaux etc etc... Depuis plusieurs mois j'ai vu des pseudos, des commentaires sous certaines photos etc et j'en ai franchement marre aussi de tout ça... Mais personne n'est parfait.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai, maintenant on ne peut plus rien dire, plus rien faire, sans recevoir des réflexions moralisatrices. Mais est-ce une raison pour se dédouaner et dire "il ne faut pas jouer avec les mots" et "il ne faut pas s'arrêter à ça" ? Je ne pense pas... Tu vois, les exemples que tu cites _ la viande dans l'assiette, aller au zoo _ je trouve ça différent. Quand on va au zoo on insulte personne. Et si on choisit bien son zoo l'argent du ticket d'entrée peut aider les animaux. Alors que quand on dit "je mange comme un gros" c'est une insulte, vraiment. Je crois que quand tu dis que tu comprends ce qu'on veut dire tu es sincère, mais je crois aussi que tu te dis que c'est pas grave, que tu ne penses pas à mal, que toi tu n'es pas concernée parce que ce n'est pas méchant, et tu le dis toi-même : "je ne dis pas spécialement ça pour cibler les gens". Oui, mais tu le fais. Je vais faire un parallèle violent avec un fait de société dont on parle pas mal ces derniers temps. Le harcèlement scolaire. Tu vois, le harcèlement c'est le seul délit pour lequel on n'est pas obligé de prouver la volonté de la personne de faire du mal et de harceler. Et je pense que toutes ces phrases répétées encore et encore peuvent relever du harcèlement.

      Supprimer
    2. Malheureusement que se soit sur son poids ou autre chose, je pense qu'à un moment donner dans notre vie on passe tous par ce genre de situation. Moi quand j'étais jeune j'étais plutôt mince, certains diront " maigre " effectivement je pouvais manger comme 4 sans prendre un kilos, et des copines (si je peux dire ça finalement) me donnaient comme surnom " étique " ! Alors moi aussi tu vois je suis passée par là mais dans l'autre sens. Comme je le dis personne n'est parfait, on sait très bien qu'il y a plein de choses qui ne se font pas ou qui ne se disent pas et pourtant parfois ça arrive... Regarde je viens de remarquer quelque chose sur le dernier article poster par Laura " Les régimes : on nous prend pour des tanches " je pense bien qu'elle n'y a pas penser non plus mais " tanches " on l'associe souvent aux homosexuels et pourtant je sais très bien qu'elle ne dit pas ça envers ces personnes, elle l'a mis comme une expression. Alors peut être que certaines personnes diront " mais c'est pas pareil " etc, mais pour moi si.

      Supprimer
    3. Ah mais du tout ! Une tanche c'est un poisson !! Je l'utilise dans ce sens :)

      Supprimer
  19. Je comprends ton article où tu exprimes en quelque sorte un raz le bol. Et, c'est dans ton droit de l'exprimer ouvertement sur ton blog. Après tout, c'est ton espace. Du coup, tu es libre d'aborder les sujets qui te touchent, qui te parlent...

    Moi ce qui m'agace, ce sont les clichés du genre : ben tiens celle-ci doit passer sa journée à se goinfrer vu comme elle est obèse. Je ne vais pas généraliser mais certains ne voient pas plus loin que le bout de leur nez.

    Bref ', désolée, je commence à m'emporter.

    Des bises, =)

    RépondreSupprimer
  20. J'allais justement faire un parallèle avec "c'est (pas) un truc de pédé" ou "ça fait pédé" que ma soeur utilise (trop) souvent. Et mes parents ne la reprennent même pas ! J'hallucine ! Même quand je le lui fait remarquer, ils ne me soutiennent pas ! C'est désolant !
    Je crois que les gens ne se rendent pas compte que ce qu'ils font il y a un mot pour ça, un mot un peu tabou, dont on aime pas trop se faire accuser parce qu'on sait que c'est pas bien. Ce mot c'est "discrimination". Toutes ces phrases, des "c'est du gâchis que tu sois gay" à "ça fait pédé" en passant par "je mange comme un gros" relèvent de la discrimination, la petite discrimination que l'on distille comme ça dans une journée et qui ne dérange pas assez de monde.

    RépondreSupprimer
  21. Alors moi je vais réagir et essayer d'être la plus claire possible.

    Tu ne me connais peut-être pas, en tout cas je te suis depuis nos débuts sur la blogo :-) Je suis passée par tous les stades : obèse morbide, corpulence moyenne, mince, très mince, maigre, et je suis redevenue obèse morbide d'après l'IMC. D'abord, je détestais mon corps et ce qu'il était, peu importe qu'il soit très mince ou très gros, je ne m'aimais pas. Beaucoup de choses me mettaient mal à l'aise, dont même manger devant des amis, pour te dire. Depuis bientôt un an, j'ai appris à m'accepter. J'ai perdu des gens très proches et cela m'a fait prendre conscience, d'une façon un peu cruelle, que la vie est courte, que nous n'en avons qu'une, et que de ces gens que j'ai aimé si fort je n'ai retenu que leur sourire, leurs blagues, pas leur corpulence...

    De fil en aiguille et grâce à des adeptes du bodypositivisme sur Instagram, j'ai réellement compris que tout est une question d'attitude : être grosse ne m'empêche pas de vivre, de m'habiller à ma guise, de passer de bons moments entre amis. Puis je suis passée à une autre étape il y a quelques mois : savoir rire de moi même. Car après tout, être grosse ne fait pas de moi une handicapée. J'aurais pu être maigre ou avoir la peau très pâle, ou être homo, ou être bi, cela n'aurait toujours pas fait de moi une handicapée.

    Résultat, il m'est déjà arrivé d'utiliser le hashtag "mourir gros" et tu sais pourquoi ? Pas pour blesser, ni pour pointer les gros du doigts puisque j'en suis moi même une ! Mais simplement pour dire quelque chose comme "ce plat était tellement bon, à s'en taper le cul par terre, que je préfère mourir grosse que de manger de la salade". Et c'est dans ce sens là que je l'utilisais (ça fait longtemps que je ne le fais plus).

    1/2

    RépondreSupprimer
  22. 2/2

    On est pas gros QUE parce qu'on mange trop "tout court" comme le pensent beaucoup de gens à tort. J'ai appris via mon métier que tout est une question de métabolisme et de masse musculaire. Moins on a de muscle, moins le corps a besoin de kcal. Tout comme plus le métabolisme est paresseux, moins vite on brûle notre énergie. Je connais une femme qui a eu un accident et qui restée alitée 3 ans... Son métabolisme était descendu à 500kcal/jour ! Donc dès qu'elle mangeait au delà, elle mangeait "trop". C'est pour cela qu'à quantité égale, deux personnes vont avoir une réaction différente et soit maigrir, soit grossir, soit rester stable.

    Pour moi qui suis grosse, utiliser ce type de hashtag (même si je te l'avoue, c'est extrêmement rare !), c'est une preuve d'autodérision. Avec ce message "oui, j'ai mangé gras et c'était bon" et pas du tout le message "je suis grosse je mange comme une grosse t'as vu". Et je pense, en tout cas pour les comptes que je suis et qui utilisent ce genre de hashtag, qu'il n'y a aucune volonté de blesser et qu'il n'y a même aucune PENSEE du type "on mange comme des gros", mais plutôt ce message de "si je mangeais ça tout le temps je mourirais gros et ça ne me dérangerait pas".

    D'un côté, en lisant ton article, je comprends maintenant qu'il puisse blesser car quand j'étais mal dans ma peau, je n'avais pas cette autodérision et je prenais souvent cela comme une "attaque". Maintenant avec le recul et l'humour, je "sens" la différence entre une pique et de l'humour.

    Tu sais c'est comme pour les gens maigres qui mangent comme 4 et qui se font vanner sur les quantités ingérées et le fait qu'ils ne prennent pas 1 gramme... Il y en a que ça fait beaucoup rire, d'autres qui sont blessés, saoulés, fatigués.

    J'ai quelques amis homos qui utilisent eux-même des expressions genre "c'est pas un truc de pédé" ou "ça va fais pas ta chochotte".

    Je pense que tout est question d'humour, d'autodérision, tant que ça reste dans le RESPECT. Et ça, chacun a sa propre limite, chacun a son propre ressenti et je le respecte entièrement. C'est pour cela qu'on dit "on peut rire de tout mais pas avec tout le monde", il y a PLEIN de sujets concernés.

    Tout ce speech pour te dire que je comprends que ça te blesse et franchement en ayant lu ton article, ça me fait mal au coeur. Mais j'ai voulu te montrer "ma version" où ce genre de choses ne me choque pas, tout comme je suis sûre que certaines choses vont me choquer et toi te feront rire, c'est normal, on est tous différents.

    Je ne commente jamais mais là, je me devais de réagir. Sache que je te lis toujours dans l'ombre et que je suis très fière de toi ! Tu es une mère géniale, une cuisinière hors pair, et tu as beaucoup de douceur en toi, c'est précieux.

    Gros bisous et bonne continuation.

    RépondreSupprimer
  23. Bravo, je suis tout à fait d'accord avec toi ! C'est vraiment le genre de mots qui m'hérissent les poils. Les gens sont cons (pardon pour la vulgarité) et ne font absolument plus attention à ce qui pourrait ou non faire du mal à autrui. C'est aberrant.

    RépondreSupprimer
  24. comme toi ce genre de hashtag me met mal à l'aise, je retiens ainsi le #teamgroscul ou #mourirgros que j'ai vu souvent ...j'ai du mal à trouver ça drôle pourtant dans la vie j'essaie de rire de tout ...peut-être parce que j'ai toujours été complexée et que contrairement à l'idée répandue (et alimentée aussi par mon instagram où je poste beaucoup de photos de gâteaux parce que la pâtisserie me passionne) que les gens ronds mangent forcément comme des ogres (et tout ça postées par des nanas toutes minces bien sûr )

    RépondreSupprimer
  25. Mais sinon, un truc bien, c'est de ne pas avoir de compte Instagram et de ne pas s'occuper de ce que pensent, font, postent les gens. Vous donnez beaucoup d'importance à ce qui n'en a pas. Bonne continuation.

    RépondreSupprimer
  26. Ce genre de mots ou d'expressions me mettent très mal à l'aise, ces gens n'ont idée à quel point ça peut être blessant, être gros ou maigre n'a rien de drôle.

    http://paulynagore.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
  27. AMEEENN! Ras le bol de cette expression honteuse / de merde, il faut bien le dire. Encore tout à l'heure, j'ai entendu, "je vais faire le gros, je mange à mcdo aujourd'hui". Mais mec!!!! Est-ce que tu crois vraiment qu'on est gros parce qu'on s'empiffre? Ça me désole que les gens ne comprennent pas que l'obésité est une maladie. Moi aussi, je vois ça chez les gens que j'aime bien sur Instagram, et même si j'ai l'esprit suffisamment ouvert, je me retiens d'unfollow pour ça.

    C'est bien connu les gros mangent que du gras et au Mc do hein pffff
    Ça fait des mois que je ne vais plus au mc do et pourtant... je suis en surpoids? Ah ben non c'est parce que je mange des pizzas voyons ^^
    Les raccourcis de ce genre je commence à avoir l'habitude mais l'habitude n'enlève en rien la souffrance :/

    Bisoussss <3

    RépondreSupprimer

Un petit message ?