Les régimes : on nous prend pour des tanches !

by - 15:08

J'étais tranquillement en train de regarder "Comment ça va bien !" sur France 2 quand le Docteur Delabos, célèbre pour sa méthode basée sur la chronobiologie humaine - Chrononutrition - est intervenu pour parler de son programme... ma tension a commencé à grimper dangereusement. Je ne lui en veux pas du tout à cet homme, il fait son job mais le souci principal c'est la différence de discours d'un médecin "star" à l'autre.

Je suis bien placée pour vous parler de tout ça car j'ai suivi ces méthodes, attention on s'accroche : 

Soupe au chou
La méthode Dukan
Régime hyperprotéiné
La Chrononutrition 
Diet Avenue (devenu Diet Expert)
Comme J'aime 
Et d'autres qui n'existent même plus...

Je ne cite volontairement pas Weight Watchers qui n'est absolument pas un régime car rien de farfelu ni de miraculeux n'est proposé et que tout est autorisé. Voilà, donc vous imaginez bien que je connais toutes ces méthodes par cœur !

Lorsqu'on cherche à maigrir on se trouve souvent dans une situation d'urgence très critique : on est mal dans notre peau, en danger car si notre poids est trop élevé notre santé déconne et impatient d'accéder à notre "nouvelle vie". J'ai fait les choix les plus mauvais qu'il était possible de faire en matière de régime et d'alimentation, passer d'un régime à l'autre, me priver et mourir de faim, arrêter, recommencer, persister alors que certaines méthodes sont connues pour être potentiellement dangereuses... 

J'ai longtemps cherché à comprendre ce qui n'allait pas chez moi, pourquoi j'avais tant de mal à maigrir et pourquoi je changeais si souvent de régime. Puis j'ai compris ! Deux erreurs, deux petites erreurs qui ont fait de moi quelqu'un qui souffre de troubles du comportement alimentaire (on parle en général de boulimie/anorexie) et qui n'est toujours pas sorti de la guerre contre les kilos.

J'étais pressée de maigrir et j'ai écouté les médecins stars ! Prête à tout pour maigrir, j'ai essayé chaque méthode en espérant qu'elle soit encore plus rapide et efficace que celle que je venais de quitter. Malheureusement, après beaucoup de privation on se "venge" sur la nourriture et un craquage classique après une journée light devient une orgie alimentaire lorsque les privations ont duré des semaines !



Parlons maintenant de leurs discours. Leurs mots nous rassurent, nous apaisent et nous font croire que maigrir c'est facile, rapide et qu'ils ont LA méthode ultime pour nous permettre de retrouver le bonheur. 

Manger uniquement des protéines et plus rien d'autre / Manger de tout 
Manger à chaque repas / Le repas du soir est optionnel
Ne pas manger trop de gras / Manger du beurre et du fromage au petit déjeuner 
Manger peu / Manger à volonté 
Manger des yaourts maigres et boire du lait à toute heure / Plus aucun laitage 
Manger des sachets hyperprotéinés  / Aucune protéine de synthèse 
Maigrir vite c'est normal / Maigrir doucement c'est normal
Ne pas manger de fruits / Manger pas mal de fruits
Faire le régime sur quelques semaines au maximum / Régime à vie

On nous prend pour des cons ! Ces charmants médecins distillent leurs petits conseils d'émissions en magazines en se faisant (au passage) des rotules en or grâce à des gens vulnérables, au bout du rouleau et prêts à tout tester (encore une fois) pour s'en sortir. 
Leurs conseils s'opposent absolument sur tous les points, aucun discours n'est le même et c'est très inquiétant... 

Avec le recul je sais désormais qu'il n'existe qu'une seule façon de bien manger, qu'une bonne manière de voir les choses... Alors, comment peuvent-ils en proposer autant ?

J'ai fait le choix de ne plus jamais remettre les pieds chez ces grands médecins qui ne m'ont rien apporté de bon car chaque kilo perdu avec leur méthode est revenu. Ils ne sont pas revenus seuls, non ! Ils sont revenus car après avoir mangé du surimi et des crevettes 24h/24 pendant 6 mois, après m'être privée de tout et avoir été envahie par les TCA (troubles du comportement alimentaire) je défie quiconque de se satisfaire d'une salade verte et de ne pas dérailler. De plus, après ces programmes "star" qui n'apprennent en aucun cas l'hygiène alimentaire de base, il est très facile de se perdre.

J'ai mis longtemps à comprendre, à accepter que tous ces programmes étaient potentiellement dangereux et à arrêter de les suivre et de les défendre... mais je l'ai compris et c'est le principal.

Cependant, je conçois tout à fait qu'ils puissent fonctionner sur certains, et même satisfaire bon nombre de personnes. Inutile de vous fâcher, je vous parle une fois de plus de mon point de vue et de mes expériences ;) 

Aujourd'hui, le parcours est loin d'être terminé mais je n'ai pas grossi en trois jours alors je ne maigrirai pas en trois jours. Je mange façon Weight Watchers depuis plusieurs semaines maintenant) et j'ai le sourire. Je ne perds plus 3kg par semaine mais mes troubles du comportement alimentaire se rendorment, doucement. 

"Aujourd'hui" j'ai compris que j'avais eu tort pendant des années. 

Pour suivre mon "régime" (ce mot ne sait pas sortir de mon vocabulaire), vous pouvez me retrouver ici, sur Instagram où je partage tous mes repas, mes séances de sport et bien d'autres choses :)

J'ai hâte d'avoir vos retours mes coquillettes; convaincues par ces méthodes ? Déçues ? Jamais intéressées ? Tombées dans le "piège" ?

You May Also Like

12 commentaires

  1. De mon côté, ça fait maintenant 3 mois que je ne contrôle plus mon alimentation. Je laisse les choses se faire. Je ne me pèse pas non plus. Plusieurs constats s'offrent à moi : je ne crois pas avoir pris du poids puisque je rentre toujours très bien dans mon linge, je n'ai plus eu depuis plusieurs semaines de "crises" alimentaires où je mange par excès, j'arrive à avoir dans mon frigo des aliments "plaisir" (fromage, biscuits, ...) sans en consommer excessivement, je prends conscience que si je ne finis pas mon assiette car je n'ai plus faim, je pourrais re-manger de ce plat trop bon demain ou au prochain repas, j'ai envie de manger des légumes ou des fruits et je les mange non plus par contrainte mais par plaisir. Bref, je m'apaise enfin dans cette relation avec la nourriture

    RépondreSupprimer
  2. Victime des régimes miracles, comme toi. J'ai succombé à la méthode Dukan en voyant une de mes meilleures amies fondre à vue d'oeil, et épanouie de retrouver un corps qu'elle aimait.
    4 ans après, nous avons toutes les deux repris le poids que nous avons perdu.
    Je ne regrette pas d'avoir fait ce régime, mais en aucun cas je ne recommencerais. Trop de contraintes, fatigue, et peut être des problèmes de santé qui se sont déclenchés à la suite de ça, je ne sais pas. Tout cela pour avoir un beau corps ? Ca ne vaut pas le coup.
    Aujourd'hui, j'ai eu un enfant, j'ai pris beaucoup de poids durant ma grossesse, je l'ai reperdu. Je repars à zéro, mais je m'accepte avec mes kilos en trop.
    Si j'ai envie de manger une pizza, je le fais, et je fais attention après. Tout est une question d'équilibre je pense.
    Mais plus jamais je ne ferais de régime où l'on me dicte ce que je dois manger, quand, comment et quoi ... Hors de question !!

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour cet article si vrai ! Je me bats pour le contraire et oui sa existe les personnes qui mangent tout et n'importe quoi n'importe quand sans prendre 1 gramme le combat est le même ;) et les médecins disent tous pareil manger ce que vous souhaitez ! Le chocolat est leur clé miracle résultat après 10 ans de "maladie" dont 3 plus au moins grave je ne supporte plus le chocolat je déteste sa sous toute les formes !
    Aujourd'hui je vais mieux grâce a l'amour ce produit miracle mdr encore 2 - 3kg et je serais dans la"norme" même si aujourd'hui je me sens bien dans ma peau ! Résultat a a peine 20 ans je commence seulement a apprendre a manger bien et des repas équilibrés !

    Ta groupie coquillette, Chloé

    RépondreSupprimer
  4. Comme toi j'ai essayé 1000 régimes depuis mon adolescence. Et vive la "skyzophrénie alimentaire". je m'affamais pour pouvoir me remplir a exploser au kebab ou chez Flunch. J'ai fait de la soupe au chou, j'ai fait dukan mais sans surimi (je detestais dèjà! mdr) etc etc.. J'ai aussi fait WW, il y'a 2 ans, alors concrètement je n'ai pas maigri avec WW mais c'est ce qui m'a réconcilié avec la nourriture, qui a fermé le cercle vicieux de privation/excés dans lequel j'étais. J'ai appris à manger plus, en mangeant mieux. Et comme toi, dans tout ça je ne recommanderai que WW. Même si le côté Business qu'à cette méthode me dérange un peu, après quand on connait la plupart des valeurs, l'abonnement n'est plus nécessaire à mon sens.
    Enfin voilà, merci à ces médecins stars comme tu dis... :s

    RépondreSupprimer
  5. Elles ne m'ont jamais intéressée car j'ai eut une bonne médecin de famille qui quand je lui ai parlé que j'avais peur de devenir grosse, m'a expliqué (j'étais ado et j'ai jamais supporté de chercher sur internet mes p'tits bobos, le syndrome doctissimo qui transforme un rhume en cancer).
    Après, le fait que ma mère ait tenté quelques temps des régimes à bases d'ampoule m'a bien montré que ça ne servait à rien.

    Je trouve ça dangereux pour la santé (ça on s'en doute), mais surtout pour le moral ...

    Si jamais l'on veut maigrir, je pense que déjà, lire des livres pour savoir ce qu'est réellement un repas équilibré est top, mais aussi comprendre d'où vient sa prise de poids et surtout, penser à se faire plaisir.
    Une alimentation équilibrée c'est top, mais des fois se faire une bonne grosse choucroutte avec plein de gras ça fait du bien au moral :p.

    Je partage donc totalement ton point de vue :3.

    RépondreSupprimer
  6. Les medecins ne sont pas formés pour parler alimentation... Pour une pathologie ils vous donneront des médicaments alors que parfois (je dis bien parfois, ça ne fait évidemment pas tout) il suffit de changer l'alimentation.
    Je conseille à toutes personnes voulant maigrir de se tourner vers un(e) diététicien(ne), c'est ce professionnel qui vous aidera le mieux. On perd en moyenne 0,5-1kg par semaine, après ça dépend du poids/IMC de départ on pourra perdre plus.

    RépondreSupprimer
  7. Après avoir pris 22kg en 6mois (effet indésirable d'un médicament), j'ai fait un peu n'importe quoi. Je voulais à tout pris perdre beaucoup et vite. J'ai essayé naturalisé, la chrononutrition (le régime starter sur 4semaines), puis le régime hyperprotéiné, et enfin comme tu dis me priver et mourir de faim. Aujourd'hui j'ai arrêté les frais, je mange équilibrer avec des écarts bien sur, et je fais du sport. J'ai compris que je ne perdrais pas aussi vite que je le voudrais, mais je préfère privilégier ma santé.
    En tout cas, je me suis reconnue dans ton article! ❤️

    RépondreSupprimer
  8. "Je ne cite volontairement pas Weight Watchers qui n'est absolument pas un régime car rien de farfelu ni de miraculeux n'est proposé et que tout est autorisé" D'expérience (et pas la mienne) pas mal de filles au boulot en surpoids sont passés par ce régime et franchement, toutes de très bons résultats. Moi je le qualifie de régime car justement tout y est autorisé: pour moi (donc pour qqu qui n'en a jamais fais aussi...) un régime c'est juste un rééquilibrage alimentaire. Sauf régime médical où par exemple le sel t'es interdis car pourrait te tuer.

    RépondreSupprimer
  9. Parlons maintenant de leurs discours. Leurs mots nous rassurent, nous apaisent et nous font croire que maigrir c'est facile, rapide > mais carrément! On le voit bien dans les magazines chaque printemps! Ttes les couvertures y vont de leur recette miracle!! (Et l'automne c'est le détox.. ou janvier je ne sais plus lol)

    RépondreSupprimer
  10. "Je mange façon Weight Watchers depuis plusieurs semaines maintenant) et j'ai le sourire. Je ne perds plus 3kg par semaine mais mes troubles du comportement alimentaire se rendorment, doucement. " Haaa bah voilà... une conclusion qui est la conclusion de justement mes collègues étant passées par là. c'est cool pour toi :) :)

    RépondreSupprimer
  11. Ah les régimes !!! Que je n'aime pas ce mot, je l'ai en horreur...

    Malgré mon obésité, j'ai testé quelque chose mais je ne le considère pas comme un régime, il s'agit de la "méthode" du docteur Zermati. Je mets des guillemets car ce n'est pas un régime, ni une méthode classique. Disons que grâce à lui, je suis davantage à l'écoute de mon corps, de mes sensations, de mes envies. La perte de poids est lente mais elle est là tout de même. Cela fait un bien fou d'écouter les besoins de son corps, le comprendre, vivre avec en quelque sorte comme une thérapie comportementale axée sur la nourriture.

    Grâce à cette "méthode", j'ai perdu 16 kilos sans effort, sans sport juste en écoutant mon corps, en mangeant uniquement quand j'avais faim.

    Bref, je vais m'arrêter car je crois que je commence à écrire un roman.
    Merci pour cet article. Il est fort sympa et toujours agréable rédigé.

    RépondreSupprimer

Un petit message ?