Avoir un enfant qui ne parle pas...

by - 17:25

Un enfant marche pour son premier anniversaire, parle entre sa première et sa deuxième année et devient propre avant la maternelle. Malheureusement, tout ne se passe pas toujours comme sur le carnet de santé ! 

Seulement, pour se rendre compte de cela et comprendre que chaque enfant est différent, il faut vivre ses premières expériences de parents. Lucas a marché à 13 mois, j'étais heureuse et rassurée, je me suis dit "ça, c'est bon. On va pouvoir passer à la seconde étape !". La seconde étape clé était donc celle de la parole. 

Mes "plans" de maman ont commencé à être contrariés lorsqu'à 2 ans, mon Bébou ne disait toujours pas un mot. Quelques sons que nous ne comprenions pas et parfois des "papa/maman" qui n'étaient adressés à personne.
J'ai instinctivement commencé à lui demander de répéter certains mots, à lui parler encore plus, à être très attentive à tous les sons qui sortaient de sa bouche et à faire de ces sons des événements qu'on félicitait copieusement (n'oubliez pas ce passage, il est important pour la suite).

Fatalement, je me suis inquiétée. Nous avons vu différents médecins généralistes pour des "petits bobos" (rhino-pharyngite, gastro-entérite, vaccins...) et j'ai, à chaque fois parlé de ces mots qui n'arrivaient toujours pas. Les médecins ont tous été très rassurants suite à l'examen de mon fils, il entend, comprend tout, répond aux demandes, joue, crie, pleure, réagit aux événements de manière parfaitement normale. 
Selon eux, il ne ressent juste pas le besoin de parler puisque j'anticipe tous ces besoins/toutes ses envies, car il est gardé à la maison et n'évolue pas en collectivité. Voilà !


Nous avons donc commencé à lui donner le fromage lorsqu'on savait qu'il voulait une madeleine : "c'est bien ça que tu veux Lucas ? Le fromage ? Ou peut-être une madeleine ? Je ne sais pas, il faut que tu me dises..." et à part l'énerver, cela n'a absolument rien changé. J'anticipais moins ses envies et ça ne changeait rien. Nous avons donc fait plus de sorties, rencontré plus de monde, d'enfants mais rien. Toujours rien. 

En parallèle, les gens ne nous ont vraiment pas aidés : "mais il ne parle toujours pas ?" / "il entend ?" / "c'est pas normal ça !" / "c'est pas une forme d'autisme ?" / "vous feriez bien d'aller voir un spécialiste"... 

À chaque réflexion (même bienveillante) je remettais le couvert avec mes longs monologues et mon insistance sur les mots. Sans résultat. Mon Bébou ne parlait pas, il gazouillait. Cela ne m'a jamais dérangé car je me fiche des normes mais j'avais peur de passer à côté d'un problème de santé sérieux. 

Puis un beau jour, sans raison ni demande de ma part, il a prononcé son premier vrai mot. Le nom de son Doudou Elmo... J'ai évidemment fondu en larmes car je venais de comprendre qu'il pouvait parler. La machine de la parole n'était pas cassée ! Elle fonctionnait très bien. 
J'ai aussi compris que mes demandes ne servaient à rien, qu'elles ne l'aidaient pas et ne l'encourageaient pas non plus car c'est à un moment où je ne lui demandait rien qu'il m'a offert son premier mot...

Je lui ai donc foutu la paix ! J'ai arrêté de lui demander de répéter des mots, de le solliciter trop souvent et lorsqu'il parlait, je le félicitais sans en faire tout un plat. J'ai seulement conservé les cartes avec lesquelles nous jouions très souvent car c'est un outil neutre qui l'intéressait beaucoup.

Le lendemain, il m'a demandé "pépapi" (Peppa Pig) à la télé. Le jour d'après il a dit "coucou" lorsque je l'ai réveillé... C'était parti. 



Aujourd'hui, deux mois après où en sommes-nous ? 

Lucas a 2 ans et 5 mois, il m'épate et m'émerveille chaque jour, il connaît les noms de toutes ses peluches, m'appelle enfin maman, parfois mamou. La semaine dernière, comme ça, sans explication il a décidé de compter et sait donc dire "un, deux, trois, quatre" dans l'ordre. Il sait mettre son "papaou" (pantalon), adore regarder "ackey" (Mickey) et crie "aya toule" (au revoir les poules) lorsqu'on quitte la ferme pédagogique. Il connaît et utilise de nombreux mots qui sont de plus en plus précis. Je suis (presque) rassurée et je lui fais confiance.

Si je devais résumer tout cela et vous donner un conseil si vous vivez la même situation que moi je vous dirai ces mots : écartez le souci médical en consultant un ou plusieurs médecins s'il le faut afin d'être certain que rien ne cloche, une fois que vous êtes sûrs que "la machine fonctionne" envoyer chier tous ceux qui vous diront que votre enfant n'est pas normal car "la fille du frère de la voisine du cousin de mon collègue parlait à 14 mois !", ne focalisez pas toute votre (et son) attention sur la parole, encouragez-le et félicitez-le sans en faire une montagne, utilisez plutôt des jeux adaptés à cette étape comme mes cartes magiques et laissez-le gérer, faites lui confiance.
Mais malgré tout, parlez, je pense qu'on ne parle jamais trop à un enfant.

Je pense à présent qu'on tient le bon bout, les choses évoluent doucement mais sûrement alors, je vous en reparle dans quelques mois ;)

Et vous, avez-vous été confronté à cela ? À quel âge ont parlé vos Bébou ? Avez-vous des conseils à partager ?



You May Also Like

30 commentaires

  1. J ai vécu la meme chose mais pour la marche .
    Mon 17 mois marche depuis 15jours .on l'a toujours laisser faire à son rythme .mais on a eu des réflexions encore et encore on a gentillement parfois moins remis les gens en place .on a entendu qu'on le portait trop ,qu il était feignant ....non on lui fichait juste la paix puis un jour il s est lancer (c est mon deuxième enfant )

    RépondreSupprimer
  2. J ai vécu la meme chose mais pour la marche .
    Mon 17 mois marche depuis 15jours .on l'a toujours laisser faire à son rythme .mais on a eu des réflexions encore et encore on a gentillement parfois moins remis les gens en place .on a entendu qu'on le portait trop ,qu il était feignant ....non on lui fichait juste la paix puis un jour il s est lancer (c est mon deuxième enfant )

    RépondreSupprimer
  3. Coucou Laura, pour ma part mes soeurs ont parlé tôt et moi très tard vers 3ans. Ne t'en fait pas s'il parle pas très bien quand il grandira il se ratrappera 😀

    RépondreSupprimer
  4. Je pense qu'on est tous confronté en tant que parents aux remarques des autres sur les éventuelles évolutions de nos bouts de choux. Tu connais mon histoire Laura, mon fils est né tôt, tres tot, à 1kg à peine. On m'a dressé alors qu'il pesait à peine plus lourd qu'un paquet de farine, un bien sombre tableau sur les soucis d'éveil et de motricité que je risquais de rencontrer quand il grandirait.
    Et j'ai stressée, j'ai couvé mon fils, un peu trop, je tentais de le surstimuler pensant que c'était la solution. Aux alentours de ses 8 mois j'ai vite compris que mon fils n'était pas un robot, que j'allais arrêter de zieuter les livres qui nous bourre le crâne avec des statistiques plus idiotes les unes que les autres. Et j'ai lâché du leste. Il a marché à 18 mois, enfin non pas marcher ... couru plutôt MDR. Et depuis je ne cesse de remarquer des progrès. Alors peut être qu'il n'a pas fait des phrases en même temps que les enfants de son âge mais il en a fait, peut être qu'à presque trois ans il refuse pertinemment d'aller au pot, mais il ira tot ou tard, peut être qu'il ne sait compter que jusqu'à 10, mais c'est 10 fois plus de fierté ... Nos enfants sont forts et meme en retard, même si ils ne sont pas dans la moyenne, ils y arriveront tot ou tard, comme nous tous :). Apres tout je mets plus de couches à 24 ans moi :-P

    RépondreSupprimer
  5. Ton billet me parle tellement. Ma grande à parlé et fait des phrases très tôt. A 2 ans, elle avait un vocabulaire de dingue, et savait faire des petites phrases. Ma petite à 2 ans, et 2 mois demain, et elle ne dit pas grand chose, ne fait pas de phrases, enfin si par exemple, ça, moi, miam :/ pour moi ça n'est pas vraiment une phrase. Elle a vraiment très peu de vocabulaire. Elle a pourtant une grande sœur qui est un moulin à paroles. Et comme tout bébou, elle n'est pas en collectivité, c'est moi qui la garde. Mes filles sont complètement différentes. Ma grande dormait, très peu, et était donc beaucoup stimulé, trop peut-être, vu son "hyperactivité", et son émotivité (crise de nerfs...) Ma petite, elle à toujours dormit la journée, des bonnes siestes...donc moins stimulé. J'espère que ça va venir comme ton loulou. J'avoue parfois ça m'inquiète. Bon à côté de ça, elle semble très bien entendre. Comprends très bien ce qu'on lui demande, mais elle fait beaucoup de hmm, hmm, hmm, plutôt que de sortir des mots.
    Enfin, je vais tenter de positiver. C'est quoi tes cartes ? Ici, on a des imagiers avec photos, mais qu'on utilise peu. Les livres l'intéresse moyennement, contrairement à sa grande sœur. J'ai l'impression qu'elle veux rester un bébé. Je l'allaite encore, et souvent, elle se définit comme un bébé, enfin même les petits enfants ce sont des bébés pour elle ^^ Elle porte toujours des couches. Alors que sa sœur n'en n'avait plus à 22 mois et demi la journée, et de jour comme nuit à 2 ans. A l'aube de ses 2 ans, elle a été un peu sur le pot avec succès pour du pipi et du caca, mais comme elle ne demande pas, c'est compliqué. Maintenant, elle y va de temps en temps, quand je lui propose, et qu'elle est d'accord.

    Enfin voilà :)

    Ravie de t'avoir lue :)

    RépondreSupprimer
  6. Chaque enfant a son rythme !! Pour exemple ma nièce n'a marché qu'à 25 mois passés ... En revanche un vrai moulin à paroles depuis ses 18 mois.... Comme quoi ...

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour, je te suis sur instagram sous le speudo madame_c_noé. Ton article me fait un bien fou. Noé va avoir 2ans en décembre ne dis que quelque mots mais autour de nous il parle tous super bien. Donc tu comprends ce que je peux ressentir. ...

    RépondreSupprimer
  8. Pas évident c'est sur ! Dans cette société si vous ne rentrez pas dans les "cases" c'est très dur, mon 2eme enfant, a marché tard, et on a rencontré d'autres soucis mais je lui ai toujours fait confiance, et aux médecins aussi, car j'ai toujours consulté des spécialistes concernant les problèmes constatés.
    Et bien sûr le pire c'est quand ils rentrent à l'école ! Là plus le choix il faut rentrer dans ses satanés cases !
    C'est pas évident pour nous parents mais aussi pour nos enfants. Qui ressentent nos angoisses !

    RépondreSupprimer
  9. J'ai parlé "tard" par rapport à mon frère et ma soeur ainés. Ma mère m'a donc fait passer des tests de surdité. Le médecin lui a dit "elle edt peut-être sourde mais en tous cas elle comprend tout!". Finalement pas de surdité, je crois que n'avais juste rien à dire ;) ! Je me suis bien rattrapée depuis ;)

    RépondreSupprimer
  10. Ça me rapelle une amie ... sa fille ne parlait mais on voyait bien qu elle comprenait tout. Un jour je lui ai dit le jour où elle va se mettre à parler ... on va plus l arrêter ! Et c est le cas ! Aujourd'hui elle nous saoule!
    Ma petite soeur a bientôt deux ans ne parle pas où à un langage incompréhensible ... mais l environnement est particulier ... ça parle plusieurs langues autour d elles !
    Après en avoir parler avec une amie bilingue, elle aussi à parler tard ... mais elle assimilait ! Les enfants qui parlent tard assimile plus j ai l impression et parlent de suite bien. Je n ai pas d enfant mais c est un constat autour de moi.

    RépondreSupprimer
  11. ton cahier est trop chou :) l'histoire est touchante moi jai le temps elle na que 2 mois! heureuse pour toi et ton petit soleil que la boite a mots ne soit pas cassée :)

    RépondreSupprimer
  12. Coucou,

    Moi elles parlent, mais ne marchent pas...
    Ma grande, aujourd'hui 3 ans et demi, a fait ses premiers pas a 23 mois ! J'en ai eu des commentaires et ma tante, qui a ses petites filles qui ont marchés à un an passé, n'arrêtait pas de s'inquiéter...
    Ma petite, 22 mois, se met debout depuis une quinzaine de jours et ne marche toujours pas, je ne m'inquiète pas, j'ai toujours dit qu'elle marcherait pour Noël, elle aura ses 2 ans mi-janvier.
    Chaque enfant a son étape, celle qui lui est adaptée, rien ne sert de les forcer ils font leur apprentissage a leur rythme et par quoi ils sont intéressés, mes filles se déplaçaient sur les fesses, elles n'était pas dans un parc, elles se déplaçaient à leur guise, donc pourquoi marcher ?

    Le principal, c'est qu'il comprenne ce que vous lui dîtes, et qu'il soit épanoui.

    Bonne soirée, Barbara

    RépondreSupprimer
  13. Bonsoir Laura,
    Je me suis reconnue dans ton témoignage. Mon fils à 5 ans et demi aujourd'hui et jusqu'à 3 ans ne parlait pas. J'ai eu des tonnes de réflexions, surtout des négatives voir très méchantes...
    Suite a des otites a répétition mon loulou était devenu casiment sourd, tympanogrammes plats, il a donc été opéré et a eu pose de yoyos a chaque oreille. En sortant de la clinique, il m'a demandé quel était ce bruit qu'il entendait, c'était le bruit du clignotant de notre voiture, j'en ai pleuré ! Suite a ça la parole est arrivée instantanément, j'étais bluffée, sa maitresse aussi (petite section a l'époque). Aujourd'hui il est en grande section et a un vocabulaire d'adulte, les gens sont toujours bouche bée de l'entendre s'exprimer ainsi alors qu'il n'a que 5 ans.
    Des gros bisous a toi et a ton Bebou et donne nous des nouvelles ;)

    Marion

    RépondreSupprimer
  14. Notre 1er a marché vers 16 mois et à parler lorsqu'on lui a mis des lunettes (vers 18 mois) Il s'occupait de la marche qui était assez difficile car il avait une vue assez faible. Du moment où il a eu ses lunettes, il s'est mis à courrir et à fait des progrès très rapide en langage.
    Comme dit mon pédiatre "Chaque chose en son temps."
    Bonne soirée.
    Ciloucr

    RépondreSupprimer
  15. Quelle jolie écriture que tu as dans ton petit carnet ! Et quelle aventure il te fait vivre ton petit bout !! Je comprends que ça puisse être pas évident, mais t'as bien fait de ne pas abandonner et tenter plein de choses, même si finalement c'est lui qui a "choisi" le moment idéal donner "son premier mot" :) En tous cas je suis contente pour toi si maintenant tout va pour le mieux :) bisous !

    RépondreSupprimer
  16. Bonsoir laura! J
    Merci pour ton article :-D
    nous notre petit lucas ne parle pas encore apres il na que 8 mois 1 / 2 alors :-D
    et a part papapapapapapa
    et mamamamamamamamam en boucle toute la journée je pense pas que c'est pour demain ^^
    Je vien vers toi car je sais que tu adore ecrire ( jadore ta collection de carnet :-D )
    mais je voi que tu ecrit aussi sur ton fils et je voudrais savoir se que tu ecrit en gros bien sûr sans renter dans les detail je sais que cest privé
    Bien sûr mais jadore ta dernière photo et je pense que c'est des jolie souvenir pour plus tard
    j'espère que tu me repondra :-D
    et j'ai hâte de lire les prochains articles :-D

    RépondreSupprimer
  17. Je trouve vraiment sympa ce petit carnet que tu tiens, ça vous fera de beaux souvenirs, j'aurais bien aimé qu'on le fasse pour moi...

    RépondreSupprimer
  18. Coucou Article super comme d' habitude . Je ne post pas souvent de commentaire même si c'est un réel plaisir de te lire .... j'ai 2 enfants je te suis sûr Insta depuis maintenant 2 an et tu es toujours la même j'adore . Bref je m'égare ... je disais donc j'ai 2eenfants chacun à leur rythme on fait des choses et les gens se permettent des reflexions mais il faut pas oublier : une fois grand on parle on marche on fait tout de la même façon ... je regarde pas un adulte dans la rue en me disant tiens il a l'air d'avoir marcher à 10 mois lui ... LOL .

    RépondreSupprimer
  19. Bonjour Laura,
    J'exerce la profession de psychomotricienne ; dans ton article tu exprimes très bien la pression qui est mise par les proches sur ton enfant.
    Après la naissance il y a une cassure entre l'enfant imaginaire (celui dont la mère fantasme lorsqu'il est dans son ventre) et l'enfant réel (le vrai, après la naissance). Lorsque cette cassure est trop forte, le monde parait s'effondrer pour la mère, car l'enfant réel ne correspond aucunement à l'enfant imaginaire. Et l'environnement peut bien entendu jouer un rôle dedans !
    Globalement, il faut éviter les faux-conseils des proches et laisser le temps au temps. Chaque enfant est différent, donc chaque développement psychomoteur sera plus ou moins rapide en fonction des items à développer. Les échelles pédiatriques ne sont pas une "norme", elles correspondent plutôt à une moyenne d'âge qui est donnée comme indication.
    Si vos angoisses deviennent trop fortes concernant votre enfant, je vous conseillerai de vous tourner vers une psychomotricienne. Elle pourra établir un diagnostic s'il y a besoin, et pourra vous apaiser, vous donner des conseils. Nous intervenons sur prescription médicale et nous travaillons sur l'harmonisation entre le vécu corporel, les compétences corporelles et la vie psychique.
    Roxane

    RépondreSupprimer
  20. J'ai lu ton article avec beaucoup d'attention. En effet, je suis étudiante en psychomotricité, et notre enseignement théorique se base beaucoup sur ce qu'on appelle les "lignes de développement de l'enfant". Il existe des lignes selon des "catégories" avec des fourchettes d'âge : la station assise, la station debout, la propreté, la marche, la parole, etc.
    Ce qu'il faut savoir, c'est que ces fourchettes d'âge sont donnés à titre informatif aux parents afin qu'ils ne culpabilisent pas trop. Par exemple, pour la marche, on estime la fourchette à 10-18 mois. Ce qui veut dire qu'en moyenne, l'âge des premiers à marcher est 10 mois, et en moyenne, l'âge des derniers est 18 mois/ Soit 10 mois d'écart. Mais c'est juste une moyenne !

    Ne t'inquiète pas, Lucas finira par parler, il fait juste partie de ces petits garçons qui ont besoin d'un peu de temps ;)

    Bisous !

    RépondreSupprimer
  21. Je ne vais pas te parler de mon enfant puisque je ne suis pas encore maman mais bien de moi ! Je suis la 3ème et dernière d'une fratrie et quand je suis née mais maman s'est arrêtée de travailler pour nous élever. En grandissant, je désignais tout par "Na". Moi aussi ma maman anticipait tous mes besoins, on passait notre temps ensemble alors pourquoi faire des efforts ? Je suis rentrée à l'école maternelle à 2 ans et demi et au moins d'une semaine ou deux la maîtresse a dit à ma maman que quand même ça serait bien de parler parce que le "na" ne lui disait rien. Et voila ! Je savais parler mais je n'en avais pas besoin...un peu fainéante en somme. Depuis je me suis bien rattrapée aucun souci ! ;)

    RépondreSupprimer
  22. tout vient a point à qui sait attendre!
    La "norme"... c'est de la foutaise! chaque enfant évolue a sont rythme: certains parlent très tôt mais cela reste incompréhensible (sauf pour la maman!) pendant longtemps et d'autres parlent plus tard mais s'expriment très bien presque immédiatement! Avec toutes les variantes possibles!
    Perso, je me la joue cool... Mon fils a une malformation cérébrale et forcement nous sommes attentifs à sont développement. Mon mari, lui, cherche le moindre signe: "a tel âge il devrait déjà faire ceci ou cela, c'est pas normal..." et moi je suis du genre "laisse lui le temps, ça va venir!" et effectivement ça finit par arriver... mais je reste vigilante malgré tout.
    Qu'en est-il de la pression de l'entourage? ben, les autres, on les emm... ! chacun s'occupe de balayer devant sa porte et ça suffira bien!
    Reste cool Laura!
    bisous
    Julie

    RépondreSupprimer
  23. Bonjour, je me reconnais également dans ton article et dans tout ces commentaires! on s'attend toujours à ce que nos enfants entrent dans la norme, mais finalement il faut juste les laisser prendre leur temps. Ils ont toutes la vie pour découvrir et apprendre de nouvelles choses. Pourquoi veut on toujours qu'ils aillent plus vite?
    Mon choupinet a commencé à dire quelques mots vers ses 2 ans, et cela a duré pendant plusieurs mois comme ça, sans qu'il ne progresse, sans nouveaux mots ni phrases... Et puis j'ai du le laissé pendant 1 mois chez sa mamie. Et il est devenu une vraie pipellette. Sa mamie avait juste réussie à le déshabituer de la tétine. Cette sacrée tétine toujours dans la bouche l’empêchait de parlé en faut. Maintenant il parle tout le temps, il répète tout ce qu'on dit, et il ne veut plus sa tétine (sauf quand il est fatigué).

    RépondreSupprimer
  24. Un grand merci pour cet article ! Je vis la meme chose avec mon fils et tu m'as trop rassuré !!! Marre des gens qui passent leur temps à dire "c'est bizarre il ne parle pas !" Tout comme toi je lui ai un peu mâché le travail vu que je le comprends juste en un regard .. Merci.

    RépondreSupprimer
  25. Bjr!
    Je suis ds la mm situation ke toi mon bébé a eu 2ans le 14 octobre. Et on me sort la mm chose ( il est muet etc....) tt pr m'énerver alors ke je sort de sa consultation des 2ans lundi et ke tt et normal et kil et juste feniant kil parle ke qd il veut mais kil hyper intelligent se ke me rassure car il connais des choses qu'on se demande comment il est connais. Moi je suis rassurée malgré ke par apport à St grd frère il est plus en retard sur la parole mais pas sur les autres choses hors mis le ( Pot) c tt un art :-(
    Merci pr tes conseil cela rassure on se dit kon est pas seule je kiff du blog des conseil etc... continue comme ça, tu et une fille épatante bisous à toi et ton bebou

    RépondreSupprimer
  26. Je reconnais un peu l'histoire que j'ai vécu avec mon fils ..
    Mon fils as marché à 1 an et demi, et tout le monde me saoulé que ce n'était pas normal, qu'il devrait marcher depuis longtemps, alors qu'en faite, c'était juste " à cause de moi " qu'il ne marchait pas .. (Oui, dès qu'il posait un pieds par terre, j'étais dans un état d'angoisse, qu'il marche & tombe en cognant sa tête, son oeil, son oreille au coin d'un meuble..) il as fallut qu'il soit chez mon Papa, sans moi, il as fait ses premiers pas ...
    Parler, c'est pareil .. Il parlait mais pour les gens ce n'était pas compréhensible, pour nous oui .. Du coup il disait quelque chose à sa façon, ont lui répondait/donnait, il ne changeait rien à son langage, les gens s'énervaient sur nous " oui mais si vous le laissez comme sa, que seul vous comprenez ça ne l'aidera pas " etc ..
    Au final, avec le temps il s'est mit à parler correctement tout vas très bien ^^

    RépondreSupprimer
  27. Je découvre ton blog, et ton histoire me touche et me réconforte. Mon fils qui va avoir 27 mois n'est pas décidé à parler, et on vient de me coller un rdv psy à la pmi. Je me sens un peu désemparée face à ça, Ian comprend bien tout ce qu'on lui dit, il babille des choses et se met devant la glace pour chanter et prononcer des syllabes. C'est comme s'il ne voulait rien dire tant qu'il ne le dit pas parfaitement. Où alors je n'y comprends rien et on a louper quelque chose. J'espère un dénouement heureux (et rapide) comme pour toi et ton loulou.

    RépondreSupprimer
  28. Ah beh moi c'est un peu l'inverse... Alice a parlé très (trop!) tôt. A 8 mois elle disait papa/maman/gâteau... A 2 ans elle comptait jusqu'à 12.
    En revanche, elle a marché à... 16 mois ! Madame Cagneuse !
    Et, à 2 ans et demi, n'est toujours pas propre... J'en prends évidemment pour mon grade "mais comment se fesse ? Ohlala ça craint ! T'es pas dégoûtée ?"
    EH BIEN NON !!!

    Chacun son rythme, FOUTEZ-LEUR LA PAIX !!! :)

    :*

    RépondreSupprimer
  29. c magnique ce que tu as ecris j les larmes aux yeux .Mon bb d'un an et demi. y a 2 semaines qu'elle a commence à marcher et j ai commence à pleurer .les gens autoour de moi m ont gaché la vie et j'entendais tjrs les remarques.là elle commence à dire quelques mais je ne suis pas du tout inquiete puisqu'elle m'a dit pour la 1 ere fois maman merci je t aime (en arable les mots sont beaucooup plus courts et faciles à prononcer )merci

    RépondreSupprimer
  30. Bonjour,
    Merci beaucoup pour ce poste qui me reconforte énormément. Mon fils a vraiment le même parcours que le vôtre et nous subissons les mêmes remarques que vous de la part de notre entourage. Je laisse mon enfant se développer à son propre rythme et ne plus faire attention aux remarques blessantes des gens.
    Merci encore d'avoir partagé votre expérience.

    RépondreSupprimer

Un petit message ?