5 choses à ne pas dire à une maman comme moi

by - 13:15

Les conseils c'est toujours chouette, mais ça l'est encore plus lorsque tu les demandes ! Souvent, des gens qui ne nous connaissent que très peu se sentent investit d'une mission : nous donner un tas de conseils déplacés/inadaptés/malvenus sur l'éducation de nos petits amours. Je reviens aujourd'hui sur les plus populaires d'entre eux ! Dieu merci, je les ai très souvent entendu dans des conversations qui ne me concernaient pas, cela ne m'a pas empêché de bondir et de mourir d'envie de répondre à la place des parents 

J'ai vraiment horreur des enfants ! Je ne sais pas comment tu fais.

Alors ça, c'est la pire chose que j'ai pu entendre. Bien entendu, tout le monde n'a pas forcément envie ni besoin de devenir parent et c'est quelque chose que je respecte parfaitement. En revanche, "avoir horreur" des enfants... Ça me pose un souci. On parle de petits êtres humains les gars; innocents, profondément gentils et surtout humains. Si quelqu'un déclarait qu'il avait horreur des chats (par exemple) on le trouverait cruel. Résultat, c'est moi qui aie envie d'avoir horreur de vous ! 

Laisse-le-moi, tu vas voir ! Je vais te le rendre tu ne vas pas le reconnaître !

Bien entendu ! C'est une phrase qui va à coup sur faire mouche. La traduction de cette phrase, dans mon langage c'est "je vais te montrer comment on éduque un enfant, vu qu'apparemment t'es trop con pour savoir le faire" et sincèrement, ça ne mérite qu'un (dans mon langage toujours) "mêle-toi de ton fiacre ma grande !" à adapter en fonction du sexe du grand spécialiste de la petite enfance.

C'est bizarre qu'il ne parle pas encore, non ? Et il est propre ? Il a marché à quel âge ?

C'est là que je me rends compte que les différences commencent... Que la normalité pointe le bout de son nez. Un enfant NORMAL doit marcher le jour de son premier anniversaire, parler les mois qui suivent puis devenir propre tout de suite après. Malheureusement ce n'est pas toujours le cas, et ce n'est pas pour autant qu'il est anormal. Rassurez votre interlocuteur en lui disant qu'il devrait NORMALEMENT maîtriser ces deux points avant sa majorité.

Il n'a jamais mangé de bonbon ? Oh, tu peux quand même lui en donner un. Quand il sera à l'école, tu ne seras pas là pour vérifier hein ! 

Pour certaines personnes, faire des choix et avoir des préférences semble être quelque chose d'inconcevable. Effectivement, à l'école nous ne serons pas derrière nos enfants pour vérifier chacun de leurs faits et gestes mais, en attendant, pourquoi ne pas éviter ce qui nous dérange tant que nous n'y sommes pas encore confrontés ? Je ne souhaite pas que mon fils mange de bonbons pour le moment, et ça tombe bien car c'est mon fils ! 

Là, tu devrais lui mettre une bonne fessée, au moins il comprendrait.

Mais la voilà la solution ! Une bêtise ? Une torgnole ! Comme diraient nos grands-parents "une bonne claque ça remet les idées en place et ça n'a jamais tué personne". Bon, avant de lui expliquer que quitte à passer pour un mou du genou, vous préférez expliquer les choses à votre enfant sans le menacer ceinture à la main, demandez-lui dans quel utérus il a poussé ! 

Et vous, qu'est-ce qui vous rend dingue mes coquillettes ?

You May Also Like

12 commentaires

  1. La phrase la plus entendue pour moi : alors ce Mini, il fait ses nuits ??
    Je ne sais pas pourquoi les gens sont obsédés par ça. Ou alors c'est moi qui suis parano ... Parce qu'il ne les fait toujours pas à 7 mois haha !

    RépondreSupprimer
  2. Ton article me fait plaisir Laura! Il me rassure, je suis donc pas la seule à entendre ce genre d'âneries qui me font à chaque fois bondir! Tout comme toi mon fils n'a jamais goûté à un bonbon...plus drôle encore quand qqun essaye de l'attirer en lui en présentant un, il tourne la tête parce que ça ne l'intéresse pas haha :) La remarque qui m'exaspère le plus c'est "mais quand vas-tu parler?" ...EH BIEN QUAND IL SERA PRET GRRR! Et les 25 mots qu'il dit déjà dans 2 langues différentes ça ne compte pas un peu comme du langage?? Ca m'agace ce besoin de diminuer les progrès des enfants en ne pointant que ce qu'ils ne font pas encore. Je ne supporte pas les comparaisons entres enfants non plus "oh lui fait déjà-ci et ça...". Un enfant n'est pas l'autre et ce genre de comportement ne crée qu'animosité, jalousie et compétition alors qu'au final un pti mot d'encouragements à chaque petits progrès aurait tellement plus d'impact pour leur amour-propre!
    Merci pour tes articles tjs très justes :)

    RépondreSupprimer
  3. Les phrases qui m'agassent:
    "Il ne veut pas manger son assiette? Ah.. Faut serrer la vis!" Et hop quand on va le chercher, la personne en question lui a donné du pain, une compote et des biscuits! Merci pour ce repas équilibré!
    "Il faut qu'il aille au lit à 20h!" Mais oui, alors arrêtez de nous inviter à manger à 20h30, pour que le repas soit prêt à 21h30!
    "Ah oui?! Mon fils lui..". Grrr je déteste les comparaisons!
    "Tu es sûre que tu lui as donné assez de lait? (Allaitement)" Non, je préfère le laisser mourir de faim. Quelle question!
    "Il a des colloques! Qu'est-ce que tu manges?" (Allaitement)
    Et j'en ai des tonnes... 😔

    RépondreSupprimer
  4. La phrase qui me revient souvent alors elle fait sais nuit ? Ou alors comment tu compte faire avec ta fille vue que t'es jeune ? "18ans je c'est encore m'occuper d'un enfant et c'est ma vie j'en fait se que je veut. Ou alors sava sais pas trop dur, comment tu fait pour tenir ?."je dit sa car ma fille et malade' Ba je tout simplement pasq elle a besoin de moi et son papa et qu'il faut être fort .. ou c'est tu la protège bien quand tu sort ..oulala quel horreur que j'ai quand ont me dit sa.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous avez une pratique très personnelle de la langue française en tout cas...

      Supprimer
  5. Malheureusement de nos jours les gens ont des avis sur tout ... Ces gens là ne savent pas et la force que vous vous avez c'est que vous savez. N'usez pas de l'energie contre ca c'est inutile. Utilisez la pour autre chose. L'experience de l'un n'est pas utile à l'autre c'est comme ca.

    RépondreSupprimer
  6. Ton article m'a fait sourire et je retrouve beaucoup de réflexions qu'on fait à mes amies qui sont maman. Pour ma part je ne le suis pas, mais je ne supporte plus qu'on me dise "et le bébé c'est pour quand ?". Ça rejoint ta partie sur les différences et la normalité. Si on ne veut pas d'enfant, dans la tête de beaucoup de monde, ce n'est pas normal...

    RépondreSupprimer
  7. Haha même chose que les bijoux de lois! A croire que c'est une question de vie ou de mort et qu' il s'agit de leur propre sommeil! Je n' entends que ça depuis la naissance de mon petit chat (8 mois et elle ne fait pas tjs ses nuits haha)
    Bisous
    Caro

    RépondreSupprimer
  8. Je serais maman dans quelques mois (!!!) et j'entends déjà des commentaires de ce genre !
    Par exemple l'éternel -j'espère-qu'il ou elle-fera-ses-nuits-tôt-etc etc.
    ou l'autre, "moi pour le change c'est que ça ou ça, à ta place moi j'utiliserai que ça !" mais euh de quoi je me mêle j'ai rien demandé haha.
    Merci pour cet article !!
    je sais à quoi m'attendre !
    Bonne journée
    Bises

    RépondreSupprimer
  9. Il y en a je te jure ils feraient mieux de se meler de leurs affaires :)

    RépondreSupprimer
  10. eh bien armez-vous de patience parce que vos choix seront commentés même quand il aura l'âge de l'université !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui j'en entends encore avec mes fistons de 18 et 12 ans !!!!

      Supprimer

Un petit message ?