Ces choses que je déteste !

by - 17:51

Je me revois encore écrire l'article "les perles entendues pendant ma grossesse" il y a quelques mois... Je pensais avoir touché le fond mais j'étais bien loin de la vérité. Les vraies perles on les entend quand bébé est bien au chaud dans sa jolie poussette.
J'ai relevé les phrases les plus marquantes de ces trois derniers mois ainsi que quelques points qui me rendent complètement dingue, et aujourd'hui je suis de retour pour partager ça avec vous !

Tout d'abord, je disais il y a quelques heures sur Twitter qu'aujourd'hui était une journée idéale pour râler et je commençais à soulever quelques points :

La nouvelle mode des grands-parents : se faire appeler "Mima", "Mounette", "Nani" ou encore "Papeu"... Ça me consterne au plus haut point. Les gens ne supportent plus de rester dans la norme et sont prêts à tout pour se démarquer et être plus original que le voisin. C'est d'une connerie ! Depuis la nuit des temps nous avons Mamie et Papi, ce qui fait qu'aujourd'hui, les poussins doivent sans cesse préciser qui est cette "Mima" ou ce "Patrick" (oui car le top du top c'est quand les grands-parents ne supportent pas leur "grade" et décident de se faire appeler par leurs prénoms...). Ça a du bon quelquefois, la tradition. 

Les prénoms farfelus : quelque chose qui me rend vraiment dingue. Toujours dans l'objectif d'être différent, les parents affublent leurs trésors de noms incongrus... Il y a aussi ceux qui ajoutent des lettres et ceux qui en retirent... C'est tellement plus pratique de devoir épeler son prénom et de le corriger tout au long de sa vie.

Les questions personnelles : "vous l'allaitez ?", "vous avez eu une épisiotomie ?", "vous avez pris combien pendant votre grossesse ?" non mais les gars, sans déconner ? Le plus drôle dans tout ça c'est qu'il faut expliquer : "non je ne l'allaite pas", "ah bon, mais pourquoi ? C'est très bon pour les enfants !"… Les gens pensent que ton corps est devenu public, tu as procréé donc tu te dois de donner des détails, tu n'as plus d'intimité puisque tu as exposé ton fondement pendant 15 heures dans une salle de travail. 

Le célèbre "je peux le prendre ?" : alors ça c'est le pompon. Des gens que tu ne connais pas se permettent de poser cette question. Mais mon fils n'est ni un Polly Pocket ni un petit pantin rigolo. C'est un enfant, une personne qui n'a pas forcément envie de se retrouver dans des mains (salles) qu'il ne connaît pas. De plus je suis parano, j'ai peur qu'on le fasse tomber et du coup je ne laisse presque personne ne porter (sauf ceux en qui j'ai confiance). 

Les parents trop "cools" : pour eux, rien n'est un problème, les règles et limites n'existent pas alors que moi, je pars du principe qu'un enfant a besoin de repères. J'ai rencontré des parents qui prônaient "l'éducation à la cool" et j'ai passé le plus long moment de ma vie : les enfants hurlent, se roulent par terre, mangent avec les doigts, disent des gros mots, montent sur leur lit avec leurs pompes, répondent à chaque refus par un coup (!). Lorsque la situation s'envenime (qu'un des deux enfants commence à déglinguer l'autre à coup de balai) j'entends : "doucement mon petit chéri, viens plutôt manger des bonbons"... Mais AU SECOURS. 
Ces enfants sont également ceux qui, dans les grandes surfaces passent à côté de ma poussette et se mettent à hurler vers mon fils… un vrai plaisir. 

A suivre au prochain épisode, les perles de la naissance à trois mois...

You May Also Like

38 commentaires

  1. Ahah l'horreur jsuis TOTALEMENT d'accord avec toi même si des fois j'appelle ma mamie mima mais parce que ca me fait marrer, c'est pas elle qui le veut ^^

    RépondreSupprimer
  2. le pire que j'ai eu avec mon premier fils une dame que je ne connait pas pendant un anniversaire dans la famille qui nous soûle pendant 45 mn avec son moi j'aime pas les enfants je préfère 100 million de fois plus mes chaussure et m'en acheté que d'avoir des gosses ET bien cette même personne qui 1h plus tard regarde mon fils et lui fait genre et mais toi je t'ai pas encore pris dans mes bras dit donc t'es mignon ... et moi de la regarde normal et tu le prendra pas mon fils ^^. et de la elle me fait : Et pourquoi je le prendrai pas ??? ... (faut je t'explique en plus?) et moi de lui répondre : parce que les gens qui n'aime pas les enfants je voie pas pourquoi je leurs passerai mon fils !!!!! ce jour la ça a était le pompon

    RépondreSupprimer
  3. Tout ce qui relève de l'éducation ou des prénoms, malheureusement y'en aura toujours pour faire à l'inverse de ce qu'on ferait...
    Mais pour le point où tu parles de ton intimité tu soulèves une question très importante parce-qu'en effet beaucoup de femmes ont du mal à la retrouver et quand tu dis que les gens pensent que ton corps est devenu public, j'imagine ce que tu dois ressentir... C'est vrai, on est là à s'exposer pendant des mois aux yeux de tous, à subir toutes sortes de choses pendant l'accouchement... Et après ça, on doit se débrouiller seule pour réapprendre à "privatiser" son corps, son nouveau corps... Ça doit pas être évident. Je dis ça, je me projette hein, mais en tout cas je te souhaite du courage :)

    RépondreSupprimer
  4. Super article !
    Je rajouterai, ceux qui se permettent de te dire comment élever tes gosses. Le pire c'est les inconnus qui viennent te voir pour te dire "vous devriez pas faire ci ou ca". Mêlez vous de vos fesses non ?
    Ah, aussi les gens qui parlent à des enfants comme à des débiles : oh tu as vu le ouaf ouaf ? le pinou? / tu t'es fait bobo ? ca fait aie ? / on va faire miam miam ? ... Raaaah les enfants faut les faire grandir, pas les faire régresser!

    RépondreSupprimer
  5. Je n'ai pas d'enfants mais je travaille dans un magasin pour enfants (puériculture et vêtements haut de gamme) et j'en vois des vertes et des pas mûres tous les jours...
    J'ai des clientes très coincées qui se font appeler Bonne mamie ou Grand-mère et crois moi que le jour où j'ai osé dire mamie devant une de ces dames je me suis fait renvoyer dans mes buts sans ménagement et j'ai rien compris..
    Concernant l'éducation je vois de tout mais surtout des enfants non cadrés qui mettent le magasin sans dessus dessous (monter dans les vitrines, escalader les lits à barreaux, prendre toutes les peluches et les jeter par terre..)et pendant ce temps là les parents ne disent rien du tout : à toi de tout réparer quand ils seront partis...
    Mais le pire c'est que nous voyons de plus en plus de personnes idéaliser la grossesse et leur futur prince ou princesse...à tel point qu'au bout de quelques mois on entend les parents nous dire: eh bien ça coûte cher un enfant, j'en ai marre elle ne dort pas, les coliques c'est galère et j'en ai eu aussi qui regrette littéralement d'avoir eu un enfant..
    Après ce long discours je suis de tout coeur avec toi et courage bientôt on te demandera : c'est pour quand le deuxième????
    Ton petit homme est trop chou!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En même temps se faire appeler grand-mère, mamie (maman, ma petite fille ou je ne sais quoi) par une inconnue n'est pas très plaisant :-))

      Supprimer
  6. Je ne suis pas du tout d'accord pour les prénoms des enfants ainsi que ceux des grands parents chaque personne fait comme il veut.

    Je ne vois pas où est le problème.

    On est pas obligé de rentrer dans des cases et faire comme tout le monde et heureusement!

    Pour ma part, je n'aurai jamais appelé mes enfants Paul et Pierre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il ne s'agit pas de rentrer dans des cases mais de respecter son enfant, penser à son bien d'abord... pour les grands-parents, c'est une nouvelle lubie qui m'excède et que je ne comprendrais jamais. Mamie c'est Mamie, depuis toujours. Arrêtons de vouloir nous différenciez à tous prix. Notre enfant est toujours le plus exceptionnel, c'est bien normal. Mais aidons-le au lieu de lui compliquer la vie avec un prénom tordu et des grands-parents avec 4 surnoms qui ne permettent pas de les identifier...

      Supprimer
    2. je ne vois pas ce que ça a de nouveau, j'ai 32 ans, et j'ai toujours appelé mes grands-parents par leur prénom, et encore aujourd'hui leur arrière petit-fils fait la même chose ;)

      Supprimer
    3. Le truc, c'est que les familles se construisent aussi par les mots, parce que les mots font sens, ils donnent et affichent un place dans la famille, un statut...pour la construction de l'enfant c'est important...

      Supprimer
    4. Chacun fait ce qui lui plaît c'est vrai, mais curieusement le résultat est qu'en voulant faire original on finit par faire très commun (ce qui n'est pas grave tant qu'on ne veut pas justement faire "unique"). Exemple, Mathys est un prénom qui n'existait pas en France avant 1993...original donc, mais il y a désormais plus de petits Mathys (sans compter les variations orthographiques)qui naissent en France que de petits Pierre.

      Supprimer
    5. Bonjour à toutes !

      Je ne suis pas tellement d'accord non plus sur la question du Papi/Mamie, ni sur celle des prénoms... mais bien sûr, tout le monde a droit d'avoir son avis ! :)

      En fait, quand tu dis que c'est une nouvelle lubie, c'est plutôt le contraire : depuis la montée en puissance de la bourgeoisie, vers le milieu du 19ème, c'est "Bonne Maman" et "Bon papa" qui sont dites les normes (après, ça dépend évidemment des classes sociales, mais hormis dans les couches très très (j'appuie sur le "très" !!) "basses" de la société, cela ne se faisant pas du tout de dire "mamie" et "papi"). Bref, ce n'est que depuis les années 50-60 qu'on appelle ses grands-parents "mamie" et "papi"... Donc, bon, ces appellations pourraient aussi être appelées des lubies dans un sens ! ^^ En fait, il y a une évolution des mots et du langage depuis la nuit des temps, et heureusement, ça permet d'appeler une langue vivante... une langue vivante.

      Et puis, j'ai moi-même un prénom original (peut-être moins original quand on est en Bretagne, mais original quand même) et bien, je peux te dire que c'est une chance que tout le monde se rappelle de mon prénom sans avoir besoin de le rappeler, de ne pas faire partie des 36 "Marie" d'une classe (ou "Nicolas" si j'avais été un petit gars)(à noter que je trouve ces prénoms très jolis hein, ce n'est pas la question... mais se faire appeler Marie M, Marie P, Marie D et Marie A dans une classe, c'est assez dépersonnalisant ^^) et de ne connaître personne se prénommant comme moi... je n'ai jamais eu à me plaindre de ce prénom original.
      Et puis, c'est rigolo l'exemple de Mathys, car je pense que dans 50 ans, les gens qui décideront d'appeler leur enfant comme cela se feront taxer de "gens voulant suivre la mode des vieux prénoms" (un peu comme ceux qui appellent actuellement leurs enfants Jules, Martin... prénoms qui se donnaient habituellement dans les années 50). Bref, c'est le chat qui se mord la queue : vaut mieux chacun laisser décider tout seul.

      PS : ah ah, je suis désolé, dans tous les commentaires, je n'arrive pas à écrire moins d'un roman !! :)

      Et sinon : comme je te comprends de ne pas vouloir faire porter ton petit bout de chou par n'importe qui (surtout des inconnus !?).

      Bonne journée à toutes

      Supprimer
    6. Je comprends bien le truc des prénoms originaux. Je viens d'avoir une cliente qui m'a épelé son prénom c'était Sandie, donc elle ne s'appelle pas Sandy mais Sandy-I-E trop relou ces écritures originale des prénoms. Ce que je veux dire c'est que mon prénom c'est Marina et non Marinna-avec-2-N, si on veut faire dans l'originalité faisant tt de même dans la relative simplicité pour le bien être de l'enfant, qui n'aura pas à expliquer l'orthographe de son prénom à chaque occasion.

      Supprimer
  7. Je suis une jeune grand-mère et je ne vois pas ma petite fille m'appeler "mamie" ou "mémé" .
    Les temps ont évolué,
    il y a cinquante une femme de 3O ans s'habillait comme une femme de cinquante d'aujourd'hui ,
    et à 40 ans je te dis pas, elles étaient habillées en veuve corse,
    donc mémé, faisait partie de la tradition .
    Aujourd'hui une grand mère court, fait du ski, joue au tennis ......
    Je ne me vois vraiment pas me faire appeler mémère, comme j'appelais mes grands-mères .......

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ma maman est également une jeune grand-mère et n'a aucun souci avec ça. Elle danse, voyage et assume parfaitement son statut de Mamie.
      Entre Mamie et Mémère il y a un monde. Mamie ne signifie pas "vieille dame" mais ce mot est dans l'esprit de tous LA référence en matière de grand-mère... Ca permet d'identifier de suite son rôle. Il faudrait également changer Maman puisque c'est la même chose, ça fait "vieillir"... Je pense que conserver quelques traditions ne fait pas de mal. Mais évidement, chacun fait ce qu'il veut :)

      Supprimer
    2. Autant je suis tout à fait d'accord avec toi pour les prénoms d'enfants: vouloir à tout prix être original c'est finalement rejoindre souvent la majorité et ne pas faciliter la vie de son enfant.
      Autant pour les grands-parents je ne suis pas d'accord: d'une car cela relève plutôt des échanges familiaux, et puis avoir deux Papi et deux Mamies, ce n'est pas toujours simple pour faire la différence. J'ai une expérience familiale différente: je n'appelle aucun de mes grands-parents Papi ou Mamie. Cela n'a rien à voir avec le fait de "faire jeune" ou "être original" pourtant. Mes deux grands-mères ont chacune un surnom mignon qui leur est propre (qui reflètent leurs histories personnelles), et un de mes grand-père (qui a 86 ans !) se fait appeler par son prénom, et l'autre a choisi Grand-Père. Je ne pense pas que ces noms de grands-parents m'aient fait manquer de repères, au contraire, ça a toujours été très clair dans ma tête. Le prénom de mon grand-père revêt dans nos bouches de petits-enfants un caractère très tendre, je n'y pense pas comme à un prénom mais comme "mon grand-père".

      Supprimer
  8. les enfants mal élevés.. au secours non seulement c'est gavant mais les parents méritent des baffes.

    Quand a "je peux le prendre" ? effectivement ce n'est pas un polly pocket et mise a part la familles et les amis proches je ne vois pas pourquoi il prendrait l'enfant dans les bras.

    bref de vrais perles que tu nous écrit :)

    bisous bisous !

    RépondreSupprimer
  9. Je suis bien d'accord avec toi sur plusieurs points, notamment le respect de l'intimité de la jeune mère et les distances à prendre avec un bébé qui n'est pas le sien. En revanche, quelque chose me fait bondir dans ton article (et ça n'enlève rien au fait que tu es une blogueuse que j'aime suivre, rassure toi) : ma fille a un prénom très original, que son père et moi avons choisi avec amour. J'hésite à l'écrire sur Internet, parce que j'ai aussi mon petit avis personnel sur les gens qui exposent trop leurs enfants. Mais pour te donner un ordre d'idée, il n'y en a que sept qui naissent avec ce prénom-là chaque année. Et moi, je ne supporte pas les gens qui ramènent leur fraise et leur morale en se permettant de juger ce choix. C'est irrespectueux envers nous, et envers notre fille aussi. Son prénom est plein de poésie et ne pousse à priori à aucun commentaire moqueur. Certains m'ont dit "Tu sais quand elle ira à l'école, les enfants ne sont pas tendres entre eux, elle pourrait avoir des remarques..." Oui, je sais. Mais honnêtement, si ce n'est pas le prénom, les petits enquiquineurs trouvent toujours quelque chose à critiquer (le physique, les lunettes, l'appareil dentaire, la façon de s'habiller ou de s'exprimer, peu importe). En donnant un prénom à son enfant, ce n'est pas simplement pour lui créer une identité "ouverture facile". On espère lui transmettre un bagage d'amour, c'est un peu comme un cadeau. Alors bien sûr, je ne parle pas d'appeler son bébé Tartiflette ou Octogone, faut pas déconner. Je veux simplement dire que les parents qui choisissent de ne pas donner un prénom classique à leur enfant ne sont pas forcément des marginaux farfelus complètement siphonnés de la poire.

    En espérant ne pas t'avoir semblé irrespectueuse, puisque telle n'est pas mon intention.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Attention, je ne parle pas de prénoms originaux, j'ai bien dit "incongrus et farfelus", des prénoms qui n'en sont pas vraiment, importables et qui peuvent porter préjudice au petit... A aucun moment je ne suis pas d'accord avec les jolis prénoms qu'on ne croise presque pas, à condition qu'ils soient de vrais prénoms quoi !! (message que j'ai également publié pour Khlorisea)

      Supprimer
  10. Ho oui, toutes ces horribles questions personnelles que les gens s'autorisent à poser aux femmes enceintes / jeunes maman! ça me rend dingue!! je trouve ça tellement déplacé! comme ces personnes qui veulent toucher le ventre pour sentir le bébé. En fait tu n'es plus un individu, tu es un corps au service de ta descendance... saches que je suis complètement d'accord avec toi et que je te soutiens! (tu te sens mieux là, hein? :)) : te laisse pas faire!

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour,

    Je suis d'accord avec la plupart de tes points de vues... Mais, je suis assez "choqué" de lire la partie sur les prénoms.

    Le choix d'un prénom est quelque chose de trés personnelle ! C'est un choix qui vient des deux parents, qui y ont réfléchi durant des mois, voir des années ! On ne le donnerai peut être pas a nos propres enfants, mais ont n'a pas le droit de critiquer.
    Je préfère voir des enfants avec des noms originaux (originaux et ridicule, c'est pas la même chose !) que des prénoms qui sont a la mode. Nous ne sommes pas tous forcément des moutons.

    Khlorisea

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Attention, je ne parle pas de prénoms originaux, j'ai bien dit "incongrus et farfelus", des prénoms qui n'en sont pas vraiment, importables et qui peuvent porter préjudice au petit... A aucun moment je ne suis pas d'accord avec les jolis prénoms qu'on ne croise presque pas, à condition qu'ils soient de vrais prénoms quoi !!

      Supprimer
    2. Généralement les prénoms originaux sont à la mode...ou au moins les orthographes originales (qui du coup font disparaître le sens étymologique des prénoms !). Il suffit de lire les statistiques pour s'en rendre compte.

      Supprimer
  12. Pour les surnoms ridicules des grands-parents, je te rejoins complètement. Ma mère veut que ma fille l'appelle Mima, je trouve ça d'un ridicule, ça fait concon comme surnom. Je trouve que mamie ou grand-mère c'est bien plus joli mais bon dans la tête des grands-parents, ça fait "vieux". Par contre pour l'originalité des prénoms, je suis un peu en désaccord car j'ai choisi un prénom inédit pour ma fille, cela vient d'un livre fantastique et il y a très peu de petites filles sur terre à s'appeler comme elle. J'ai conscience que toute sa vie elle devra épeler son nom mais je voulais lui donner un prénom qui ait un sens particulier pour son papa et moi.

    RépondreSupprimer
  13. pour illustrer tes propos : mes parents ont toujours refusé de se faire appeler papi/mami car ils ont été grands parents très tôt... ils ont opté pour les prénoms, soit.
    Et côté prénoms des enfants, j'ai un bel exemple dans ma classe : le papa s'appelle olivier, la maman sandrine et l'enfant est un mélange de papa et maman Olisan

    RépondreSupprimer
  14. Je te suis sur plusieurs points mais souhaite apporter mon avis sur les surnoms donnés aux grands parents. Aujourd'hui âgée d'une trentaine d'année, j'ai toujours appelé mes grands parents Manou, manone, mamie et Papeu. Malgré ces surnoms, j'ai su toute petite qui ils étaient par rapport à moi et ça n'a jamais posé de problèmes par rapport à leur rôle. Au contraire, j'étais persuadée qu'ils avaient quelque chose de spécial par rapport aux autres grands parents que j'estimais "ordinaires". Tout ça pour dire que je ne pense vraiment pas que appeler sa grand mère autrement que mamie soit nocif pour l'enfant, tout ce qui compte c'est l'amour que celle-ci lui apporte ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous saviez qui ils étaient bien sûr, mais quand on demande à un enfant qui de 4 ans, qui vient te chercher aujourd'hui et qu'il répond Manou : s'agit-il de sa grand mère, de sa tante, de sa nounou ... lui le sait mais ne sait pas l'expliquer.
      Il ne faut pas sous estimer la coquetterie des grands parents qui seront toujours extraordinaires pour leurs petits-enfants mais ordinaires pour les autres, quel que soit leur petit nom...ça n'est pas bien méchant mais un peu agaçant.

      Supprimer
  15. Vous râlez trop pour rien je trouve. Si on te demande combien ta pris c'est surment pour avoir une idée de ce que sa sera une fois que cette personne sera enceinte. Demander de prendre ton fils c'est peut être mal placer mais sa part d'une bonne attention pck il trouve ton enfant vraiment mignon. Je sais pas à un moment donné faut arrêter de se plaindre pour rien, je vois rien de méchant dans ce que tu dit. Toi aussi tu t'est surment intéresser a savoir combien elles ont pris et tout le blabla.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, je ne pense pas que Laura râle pour rien, comme vous dites. Elle expose simplement son point de vue, qui est rarement exprimé aussi clairement par les jeunes mamans. Si l'intention de départ est bonne alors on ne peut rien dire? Chaque Maman est censée se plier aux exigences d'autrui sous prétexte que ça n'est pas méchant? "je peux goûter ton lait maternel? je dis ça c'est juste pour le bien du bébé, c'est pas méchant!".
      Je ne vois pas en quoi exprimer son mal être, sa gêne, ou son ressenti serait "se plaindre" ou "râler" : c'est à cause d'interventions comme la vôtre que des jeunes mamans se font une raison à ne rien dire, mais finissent par péter un câble.

      Supprimer
  16. Si tu savais le genre de perle que j'ai à mon travail ( je taf en crèche) C'est du même ordre que celles-ci. et parfois je me demande si on ne devrait pas en écrire un livre rempli d'anecdotes; Ce bébé c'est le vôtre, faite ce que vous vous sentez capable de lui apporter. Si ça ne plait pas tanpis!

    RépondreSupprimer
  17. La plupart des grand-mères qui ne veulent pas que leur petit fils ou petite fille l'appelle mamie sont celles qui ont un soucis avec leur âge et le temps qui passent. Ce n'est donc pas à l'enfant que l'on doit demander de faire hors tradition, mes à ces grand-mère d'aller consulter ou d'accepter que le temps passe (puisque le statut de grand-parent, après celui de parent, est le truc qui rappelle que l'on vieillit et que bien souvent, ce sont les femmes qui ont du mal avec ça, la preuve, les grand-père font beaucoup moins de chihi pour ça) :3 On appelle un chat un chat après tout !

    RépondreSupprimer
  18. D'accord avec tout...
    On traite les enfants comme des animaux de compagnie : on l'affuble d'un prénom ridicule mais original (l'originalité est la valeur absolue aujourd'hui, pour les enfants comme pour les grands parents...du coup en avant Lilou ! Et il y a plus de Lilou qui naissent que de Sophie !!), on ne les éduque pas (ben, oui, on les aime on ne va pas les frustrer) alors qu'élever des enfants c'est les amener à être un jour des adultes responsables, indépendants et heureux...évidemment à l'adolescence quand les mignons feront toutes les conneries de la terre, il sera trop tard pour avoir des regrets (et parfois bien avant, j'ai ainsi entendue une fillette de 6 ans dire à sa mère qui l'avait contrarié "ta gueule" et la mère faire comme si elle n'avait pas entendu...).
    Le reste me paraît moins grave, notre époque manque de retenue, d'ôù tous ces comportements et questions déplacés...comme chacun expose sa vie -pourtant ordinaire- sur Facebook...
    Allez, courage, votre petit garçon aura la chance d'apprendre de bonnes règles de vie et ne manquera pourtant pas d'amour, c'est ce qui compte !

    Paddychat

    RépondreSupprimer
  19. Aaaaargh !! MERCI !
    Les prénoms "inventés" qui sont, au final, plus ridicules qu'originales, je n'en peux plus !!!!

    RépondreSupprimer
  20. Au sujet des prénoms inventés et de la façon d'appeler ses grands-parents: ton opinion est acceptable, même si je crois que c'est un peu exagéré. Chacun est libre d'appeler qui que ce soit de la manière qu'il lui plaise.
    Les questions personnelles, ça dérange, mais on ne peut pas obliger à quelqu'un de ne pas les poser. En fait, c'est à nous de les ignorer ou de donner une réponse qu'on trouve convenable, au lieu de répondre avec un mensonge pour laisser passer, ou, encore pire, répondre avec la vérité et se sentir mal après pour avoir exposé une partie de son intimité.
    Et enfin, les parents «trop cool»: chacun est libre d'éduquer ses enfants de la manière qu'il croit convenable, même si ce n'est pas toujours ce qu'on appelle juste.

    RépondreSupprimer
  21. je suis entièrement d'accord avec toi ! concernant les prénoms incongrus et farfelus .. les parents ne se rendent pas compte de l'avenir de leur enfant et de la gêne que cela pourrait causer .. cela me rappelle un article d'une jeune maman qui avait crée le buzz en appelant sa 1ere fille rihanna (encore je trouve cela mignon et original) mais la 2eme elle continue sur sa lancée pour l'appeler djayzee (elle passera certainement son temps a épeler son prénom plus tard).
    de mon coté, je ne laisserai certainement pas n'importe qui porter mon enfant, surtout si on est quelqu'un de très très prudente (voire parano).
    j'ai adoré ton article !

    bisous

    RépondreSupprimer

Un petit message ?