Concours Oenobiol

by - 16:25

Suite à mon article du mois dernier où je vous racontais comment s'était passé ma cure pour les cheveux je reviens avec une bonne nouvelle : un joli concours Oenobiol.

Nous avons toutes une histoire à raconter sur nos cheveux, qui n'a jamais tenté la frange (ratée), les mèches colorées ou la coupe un peu trop courte ?
En ce qui me concerne, j'ai vécu plusieurs drames capillaires mais l'anecdote que j'ai décidé de vous raconter a marqué mon esprit à tout jamais...

J'ai toujours eu les cheveux longs, depuis ma petite enfance jusqu'à mon adolescence ou j'ai eu la folle idée de me lancer dans une coupe courte... ma cousine avait commencé des études de coiffure et malheureusement pour moi ça n'était pas vraiment une vocation. Je suis passée entre ses mains et je me suis retrouvée avec un carré si court qu'on aurait pu m'appeler monsieur, le tout accompagné de charmantes mèches rose bonbon : un cauchemar... après plusieurs éclats de rire, moqueries et autres réjouissances j'ai décidé de ne plus jamais laisser mes cheveux dans les mains d'une débutante et surtout, d'oublier à jamais toute idée colorée !




Vous pouvez tenter votre chance sur mon blog et essayer de remporter deux cures de trois mois (exactement comme celle que j'ai suivie). Je vous propose de me laisser un commentaire avec une petite histoire qui a marqué votre parcours capillaire (+ un pseudo identifiable).

Résultats du concours la semaine prochaine en édit sur cet article. Bonne chance à toutes !

You May Also Like

70 commentaires

  1. Kate H. Bartlett24 octobre 2012 à 16:37

    Quand j'ai passé mon bac j'ai dit à mes parents : "Si je l'ai, je pars au Pérou (mon rêve) ou je me teins les cheveux en rouge (pour les encourager à me payer le voyage)." Ils pensaient que je ne l'aurait pas. Je l'ai eu et comme ils n'avaient pas l'air décidé à me faire voyager, j'ai mis ma menace à exécution avec une coloration sensée durer 3 shampoings... Je suis restée 1 an avec une tignasse rougeâtre !

    RépondreSupprimer
  2. Quelle bonne idée ce concours !

    Pour a petite anecdote .. !
    J'étais petite, je devais avoir 5-6 ans. C'était l'anniversaire d'une amie, on était chez elle, et plus précisément dans sa chambre. Bien sûr à cet âge, les jouets sont partout.. même sur le lit de ma copine !
    Si je dis ça, c'est bien évidement parce que je me suis allongée sur le lit... et SOUDAIN ...( suspense ! ) .. je sens quelque chose tirer mes cheveux, c'était vraiment douloureux !
    Tout le monde s'est précipité vers moi, et en fait, c'était un petit train électrique qui c'était mit en route tout seul et qui a commencer a enrouler une mèche de cheveux autour de ses roues.
    Quand ma mère est arrivée, elle a essayer - avec toutes les autres mamans qui étaient venus récupérer leurs enfants - de deviser les roues, démonter le train, pour en finir avec une paire de ciseaux pour me couper la mèche de cheveux coincée !
    Aujourd'hui encore on s'en souvient, ce qui provoque des crises de rire !

    RépondreSupprimer
  3. Hello!
    merci à toi pour ce concours! Je participe avec plaisir d'autant que mes cheveux ont, en ce moment, bien besoin d'un petit coup de pouce!
    Pas d'histoires extraordinaires me concernant capillairement parlant! Je me souviens alors que j'avais environ 13 ans, le coiffeur m'avait dit de conserver le mouvement naturel de mes cheveux devant. J'avais les cheveux courts à l'époque avec une petite mèche qui revenait devant... quand je vois les photos de classe de l'époque, je me dis que c'était vraiment très, mais alors très moche cette coupe de cheveux... on dirait une mamie!!
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  4. Ooooh quelle belle idée de concours! Une histoire capillaire? Mon dieu si je te racontais tout il n'y aurait pas assez de place! Si je devais n'en choisir qu'une je te parlerais de cette fameuse fois où j'ai été entre les mains de quelqu'un que je connaissais! J'avais envie de changement, et je lui ai montré une photo "ca ce serait vraiment bien mais je ne sais pas si ça mirait" elle a commencé par coupé ma mèche en une sorte de frange droite très longue jusqu'à me dire "ah... ah mais tu as des épis... ca va pas être possible... qu'est-ce qu'on fait?!" Tu recolles mes cheveux? Non? Ah... Je me suis retrouvé avec une frange "droite" éfilée bien trop courte! c'était immonde! Ca fait deux ans et demi et je n'ai toujours pas recoupé ma mèche depuis, à part les pointes bien sur! Depuis d'autres aventures me sont arrivées et je n'ose plus aller chez le coiffeur... ><

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour!!
    Un concours super sympa!!!

    Je pense que si je devais raconter une expérience ratée concernant mes cheveux c'est surement celle de la coupe tecktonik (oui oui la coupe super courte avec des sortes de pics + mèches ultra longue et les bouts colorés façon arc en ciel)...
    Maintenant j'ai les cheveux bruns et longs.
    ça calme.

    Gros bisous et merci pour ton concours!

    Charlotte.

    RépondreSupprimer
  6. Alors mon histoire capilaire est une lonnnnngue histoire qui n'a pas toujours été joyeuse.
    Je commence par le début, j'avais les cheveux extrêmement fins donc ma maman voulait que j'ai les cheveux cours (et elle voulait peut être un garçon aussi...) donc j'ai eu la coupe au bol pendant des années. Avec mon côté garçon manqué et mes habits de garçon, tout le monde pensait vraiment que j'en étais un...
    Mes cheveux n'épaississant pas, à 8 ans j'ai enfin pu donner mon avis (malgré les pleurs à chaque retour de coiffeuse...) et ma mère m'a laissé mes cheveux pousser. Là est le nouveau problème: je n'avais jamais eu l'habitude qu'on s'occupe de mes cheveux, je ne les brossais donc jamais...Je ressemblait donc plus à un épouvantail qu'à une petite fille.
    à 10 ans mon désir de m'affirmer repointait: j'ai donc décidé de me couper les cheveux très très courts (à la agyness deyn maintenant). J'ai eu pas mal de moqueries, mais j'aimais cette coupe, et même en voyant les photos aujourd'hui, c'était vraiment pas mal!
    La 6ème arrivant, j'ai tout refais pousser, pour attirer les garçons ! (ce qui a moyennement marché) mais jamais trop en dessous des épaules.
    Et là, c'est le drame: je suis en 4ème, j'écoute du métal et du punk, j'ai des habits déchirés et je me refais couper les cheveux très courts, en laissant 5/6 mèches longues, et je colore le tout en 2 couleurs différentes ! Une des plus grosses erreurs de ma vie, mais je métrai preque 2 ans avant de m'en rendre compte...
    J'ai aujourd'hui 21 ans, j'ai rechangé de coupes et de couleurs (mais portables cette fois-ci) plusieurs fois encore depuis mes 15 ans mais je pense aujourd'hui avoir l'expérience avec moi, et je suis très fière de mes coupes. Je n'ai cependant jamais réussi à les faires pousser plus loing que les épaules (ça m'agace quand c'est trop long !!!) et je me lasse généralement d'une couleur ou d'une coupe avant qu'elle ai fêté son 1er anniversaire, mais c'est aussi quelque chose qui me caractérise. J'aime mes cheveux, et c'est aujourd'hui largement un atout !

    RépondreSupprimer
  7. Hello miss,
    "J'étais beaucoup plus jeune avec des cheveux assez longs quand j'ai décidé de me faire une boule à zéroooo (le crane rasé de près) mais bon arrivé chez le coiffeur je me dit tout bas "qu'est-ce que je fais là, je suis devenue folle ou quoi???!!!" et j'ai crié subitement de toutes mes forces NOOOOOON......je ne peux pas..!!! je suis partie mais en revenant un autre jour j'ai pris une bonne décision en me faisant juste une coupe au carré."
    Merçi pour ce concours. Bisous.

    RépondreSupprimer
  8. Bonne idée dis donc!! Merci beaucoup!

    Le drame de ma vie?! La coupe que mes parents ont osé me faire porter pendant toute mon enfance : La boule!
    Entre la coupe au bol & la coupe garçonne.. L'horreur avec un grand H!
    Rentrée en CM2 dans une nouvelle école, les garçons sont venus me chercher pour jouer au foot croyant bien faire.. L'humiliation de ma vie..
    Du coup toute une année à se faire appeler Ludovic au lieu de Ludivine Dur!
    Du coup maintenant c'est chevelure de sirène même s'ils auraient bien besoin d'une cure!^^

    Merci pour ton joli concours..
    Bisous
    Vernisetpaillettes

    RépondreSupprimer
  9. Coucou !

    Une histoire simple, j'avais environ 6 ans on ne pas toujours dit la vérité, je vivais chez ma grand-mère quand mon père décide que je dois revenir avec papa et manman !
    Alors là première déception terrible, j'avais une frange des cheveux longs jusqu'aux fesses et vlan chez le coiffeur (je ne savais même pas que çà existait) plus rien les cheveux court comme un garçon et ma soeur tranquille coupe au carré long !
    Merci les parents, j'ai piqué ma crise en rentrant au lycée et terminé plus personne ne me coupera les cheveux !
    çà marque toute la vie !

    RépondreSupprimer
  10. bonjour Laura
    merci pour ce concours
    alors, des anecdotes capillaires, j'en ai plein car j'ai testé à peu près toutes les couleurs et toutes les longueurs !
    mais le pire qui me soit arrivé, j'étais blonde (beaucoup de mèches) et j'ai voulu repasser au chatain, c'était un samedi en fin de journée, j'avais acheté une colo en supermarché, je me lance et une fois les cheveux secs, horreur, malheur, j'étais plus verte que chatain...il a fallu rester comme ça tout le week end et foncer le lundi matin chez le coiffeur pour récupérer une couleur normale et pas celle de la femme de Hulk ;-)

    RépondreSupprimer
  11. Oh je participe avec grand plaisir!

    Des histoires capillaires, j'en ai plusieurs. J'avais les cheveux longs, très longs jusqu'aux bas du dos. A 11 ans, mes parents qui trouvent que les jeunes filles aux cheveux courts sont charmantes m'ont influencée, et j'ai tout coupé! Je suis ressortie avec une coupe à la garçonne, tellement horrible.. Je ne me sentais pas moi... Mes cheveux ont mis un temps fou à repousser et depuis cet épisode, je ne les ai plus jamais coupé aussi courts ;)

    Je te suis sur Hellocoton sous le pseudo Oh My Gloss

    Merci beaucoup à toi de nous organiser ce concours, c'est en effet une très bonne idée!

    Bisous à bientôt!

    RépondreSupprimer
  12. coucou
    hummm une histoire drôle niveau cheveux
    en terminale j ai voulu faire une colo moi même c etait un blond et c est comme si j avais fais roux au niveaux des racines bref horrible et j avais cours l aprem
    du coup le lendemain direction chez le coiffeur
    je tente ma chance pour cette cure bise et merci hell62 sur hc

    RépondreSupprimer
  13. coucou,
    waouh, toute colorée ! j'ai la meme mesenvature, j'ai servi de cobailles une fois a une cousine de mon mari débutante, et tout pareil sauf la coloration !!!
    Pour moi ce sera la frange ratée lol ! 3 jours avant le mariage de mon beau-frere, je suis passée entre les mains d'une coiffeuse : je voulais quelques cheveux courts sur le frond, je me suis retrouvée avec une mèche super epaisse ... Mon mari en me voyant m'a dit : on dirait ta mere ! pouahhhhh, çà m'a traumatisée, et je n'ai meme pas pu coiffer quoique ce soit pour le maraige puisque la coiffeuse en désepaissant ma tignasse avais fait des différences de longueur de plus de 15 cm !!!! complétement ratée, il m'a fallu 18 mois pour récuperer une coupe correcte, en passant par du tres court pour reparer les differences de longueurs et en patientant longuement pour ne plus avoir de franges .... pfffffff !
    Alors je participe a ton concours, car ma tignasse en a bien besoin, merci d'organiser ce jeu :)
    bonne soirée !

    RépondreSupprimer
  14. Petite, ma mère voulait absolument que j'ai les cheveux courts, et moi absolument pas. Elle a réussi à me faire céder en me promettant de m'offrir un cadeau contre une coupe courte. Vive le chantage :/
    C'est ainsi que je me suis retrouvée avec une coupe à la garçonne contre du joli papier à lettres "Chipie". Je l'ai bien regretté, on m'a appelé jeune homme plus d'une fois...

    RépondreSupprimer
  15. Salit, Salut !!
    Je trouve que se concours est SUPEEEEER ! :D
    Halala !! J'en ai eu des mésaventures capillaires !
    Entre le carré plongeant qui repousse mal (Bah oui mais quelle idée de faire le derrière plus court que je le devant aussi !) et le carré dégradé beaucoup, BEAUCOUP trop court par rapport a la forme de mon visage ... J'en ai vu des vertes et des pas mures !
    Le pire du pire du PIIIRE que j'ai eu a subir c'est mon dernier passage chez le coiffeur ! Comme je n'ai toujours pas trouvé LE coiffeur, je virevolte, je papillonne, je cherche et je tombe sur des agitées du ciseaux comme a ma dernière coupe, le carré trop cout, le dégradé mal fait (en escaliers) l'arrachage de cheveux pendant le démêlage et le cisaillage et le séchage elle a fait un semi brushing mais raté donc mais cheveux étaient tout électrique avec des "vagues" .... J'ai eu envie de pleurer tout le long de la coupe ...
    Mais ce n'est pas le pire ! Non madame ! le pire c'est quand je suis rentrée chez moi que je me suis lisser les cheveux et qu'elle ne fut pas ma surprise quand j'ai découvert une énorme mèche beaucoup plus petite que les autre (la coupe m'arrivait au épaule et la mèche faisait à tout casser 5 cm de longueur) et ça se voyait .... Donc j'ai attendu désespérément que ça repousse ... en attendant c’était cheveux attachés et barrettes pour tenir cette foutu mèche !! Maintenant je suis traumatisé du coiffeur, donc je repousse l’échéance ... Mais bon la y en aurait sacrement besoin !

    Enfin voila .. c'était pas beau a voir ^^
    Je te fais des bisouuuuuuuuuuuus !!!!

    RépondreSupprimer
  16. Quand j'étais ado j'ai eu des périodes avec des meches tres colorées..rouges et meme vertes !
    merci pour ce concours

    RépondreSupprimer
  17. Cool !
    Ma pauvre, quelle histoire..
    Moi, pas de grande aventure capillaire.. Juste, il y a quinze jours, me copine coiffeuse m'a enlevé 20 bons centimètres.. Je ne sais pas ce qui m'a pris !
    Du coup, comme je veux qu'ils repoussent vite, il faut que j'en prenne hyper soin, et une petite cure ne serait pas de refus ;)
    Merci pour le concours :)

    RépondreSupprimer
  18. Bonsoir Laura, merci pour ce nouveau concours ! :)


    En ce qui me concerne, mon expérience capillaire n'est pas des plus dramatique, j'ai jamais fait de truc fou avec mes cheveux ^-^
    Quand j'étais au collège, j'ai décidé d'essayer les Color Pulse de L'Oréal il me semble. J'ai pris la teinte violine, qui devait donner de jolis reflets aux cheveux châtains et s'estomper en 6 à 8 shampoings il me semble. La suite est + ou - prévisible : les premiers jours j'ai eu les cheveux carrément violets, et j'ai jamais retrouvé ma couleur naturelle, même après 20 shampoings. J'ai du attendre que tout repousse et couper au fur et à mesure :)
    Bon ça m'a pas traumatisé pour autant, c'était la mode de ces colos temporaires :p

    Bisous !

    RépondreSupprimer
  19. Bonjour,

    Merci beaucoup pour ce concours.

    Alors moi, c'est anecdote très courte mais efficace.

    Un jour, je me suis coincée les cheveux dans l'épilateur. Je me suis trop penchée au dessus de mes jambes pour les épiler du coup ma natte s'est prise dans l'épilateur. Et franchement, ca fait mal !

    Encore merci pour le concours et bonne journée !

    RépondreSupprimer
  20. Bonsoir Laura,
    Ja participe avec plaisir à ce concours parce qu'en ce moment je perds terriblement mes cheveux... alors ces gélules me seraient bien utiles !
    Mon anecdote sur mes cheveux : Il y a 3 ans, au mois de juin je suis allée chez le coiffeur pour faire couper mes pointes, j'avais les cheveux au niveau des épaules.
    En septembre, il était prévu que je sois témoin au mariage d'une amie, on avait déjà réfléchis à nos coiffures, pour moi ce serait un chignon "coiffé décoiffé".
    Le coiffeur (et pourtant je l'adorais et avais une grande confiance en lui), je ne saurai jamais ce qui lui a pris, a coupé mes cheveux mille fois trop court : j'avais une coupe courte carrément ! Adieu le chignon, c'était certain !
    Je suis rentrée chez moi et c'est là que ça devient drôle, j'ai tellement pleuré dans le métro que pas moins de 4 personnes m'ont tendu un kleenex ! C'était affreux, je ne pouvais plus me calmer, j'avais l'impression d'être mutilée, le terme est fort mais c'est vraiment ce que j'ai ressenti sur l'instant.
    Heureusement aujourd'hui mes cheveux ont repoussé. Par contre je ne suis jamais retournée chez ce grand malade et lorsque je tombe sur une photo de ce mariage je me trouve vraiment hideuse !

    RépondreSupprimer
  21. Merci pour ce concours Laura !
    Je n'ai pas vu les résultats du concours bougies... Ils sont tombés ?

    Je joue en tout cas pour celui ci aussi !
    Mes cheveux et moi c'est une histoire de gras... Gras depuis l'adolescence, et ça ne disparaît pas avec la grossesse, contrairement à ce qu'on m'avait promis -__- Bon je prie pour qu'ils le soient moins un jour, sait on jamais !
    Bises

    RépondreSupprimer
  22. Bonsoir,

    quelle merveilleuse idée ce concours !! surtout pour une fille qui ne sait pas résister aux tendances mode et qui decide il y a 1 mois de se faire une coupe shag (on attache les cheveux en palmier et on coupe soi-même !!!!!!). Alors sur Alexa Chung ou Fredja Beha c'est magnifique, sur moi c'est ....... horrible !!!!!! Et bien sûr la coiffeuse m'annonce que pour récupérer le tout faut la coupe garçonne !!! Alors sachant que les cheveux poussent d'environs 1 centimètre par mois, je sens que mon calvaire risque d'être long....très long !!!!

    Bizzz

    Yzabel.

    RépondreSupprimer
  23. y a eu un bug et je ne sais pas si mon post a été édité donc merci pour ce concours, je n'ai aucune anecdote à raconter hormis que j'aimerais gagner juste pour le donner à ma maman qui perd énormément de cheveux en ce moment

    RépondreSupprimer
  24. Hello !
    Merci pour ce concours :)

    J'ai eu tout un tas d'aventure avec mes cheveux, entre la colo qui vire au rouge et la frange pas droite parce que tu as pas la patience d'attendre d'aller chez le coiffeur et que tu le fais toi même...
    Pour le moment j'essaie donc de ne plus trop y toucher !

    Bises
    Flowmakeup

    RépondreSupprimer
  25. Alors j'était dans ma période frange, et étonnamment j'ai voulu me la refaire couper chez le coiffeur. Je suis aller chez un coiffeur de grande marque ! Et lorsque j'attendais de me faire coiffer je voyais une jeune qui je suis sur était débutante, et pendant 10 bonne minute je me suis dit nan pas elle svp pas elle ! Et bien si, c'était pour moi ! Conne comme je suis je n'ai rien dit parce que chez certain coiffeur tu peux choisir ta coiffeuse, et bien je me suis retrouver avec une frange qui aller jusqu'à mes oreilles ( en gros on avait l'impression que j'avais un casque quoi ) ca m'a déprimer et j'ai mis 2 bonnes années à me redécider !

    voila ma petite histoire ! de Morgane-Paris-03

    Ps: j'espère vraiment !! gagner ce concours parce que justement depuis que j'ai fait ma couleur je perd énormément mes cheveux, je voulais acheter oenobiole mais ma mère a refuser à cause du prix =(

    RépondreSupprimer
  26. la maman du ptit poulet24 octobre 2012 à 20:43

    bonsoir ! trop bien cette cure est pour moi ! pour te donner une idée j'ai tellement la touffe, du volume et des cheveux qui ressemblent à des poils de cul que la première fois que j'ai rencontré mon coiffeur attitré il ma dit : "on va faire ce qu'on peut "lol. en gros jai les cheveux très très abimés donc je prie pour gagner lol. merci à toi (bonafé laetitia sur fb)

    RépondreSupprimer
  27. Personnellement j'ai aussi eu les cheveux long jusqu'au jour ou j'ai décidée de me les couper. Tout s'est a peu près bien passé, la suite beaucoup moins...
    J'ai voulu, quelque temps après les avoirs coupés, avoir de nouveau les cheveux long. Après mure réflexions j'ai trouvée "la solution" me poser des extensions! Et la ce fut le drame.

    Etant donné que je n'avais pas assez de sous je me suis faite poser 50 mèches (100 est un minimum pour que ça rende vraiment bien), du coup ça ressemblé a des queues de rat. De plus les extensions dite de cheveux naturel se sont très vite révellé être des cheveux de Barbie (cheveux pourri quoi!) du coup au bout de 4 séchages au sèche cheveux adieu les belles extension, bonjour la mocheté! Du coup j'ai fini par m'attaché sans cesse les cheveux.

    Nous pourrions croise que ça se termine ici mais non! Lorsque les mèches partaient ils n'y a pas seulement les mèches qui partaient mais cheveux tombé avec! Petit a petit je me suis retrouver avec pleins de petits trou sans cheveux sur la tête. A partir de la j'ai développer une "maladie" appelé la trichotillomanie qui est un trouble qui fait que l'on s'arrache les cheveux sans raison apparante. Je me suis donc réellement (et je ne ment en aucun cas) retrouvé chauve sur tout un coté de la téte. Le seul moyen de cacher cette horreur était de recouvrir avec le petit de cheveux qui me rester.

    Aujourd'hui ma trichotillomanie s'est calmée, même si elle n'est pas totalement rétablie, j'ai de nouveau des cheveux sur toute la tête mais je garde un très mauvais souvenir de cette période de mes cheveux.

    RépondreSupprimer
  28. coucou ! merci pour ce concours !
    en fait j'ai une relation chaotique avec mes cheveux, en effet depuis l’age de 8 ans, (j'en ai 18) je suis atteinte de trichotillomanie, je m'arrache les cheveux les cils et sourcils, j'ai subi beaucoup de thérapies qui ont plus ou moins porté leurs fruits mais une des meilleures est l'hypnose qui m'a permis de calmer le jeu au niveau des cils et sourcils... mais pas pour les cheveux... D'ailleurs il y a quelques mois, j'ai appris que mon TOC n'en etait pas vraiment un, c'est plutot une maladie génétique. Depuis un an je prends du minoxidil censé activer la repousse du cheveux sauf que meme le produit le plus faiblement dosé me fait faire de fréquents malaises dus à une chute de tension... mon "record" a été d'arreter 2 mois, mais etant etudiante en medecine les crises ont repris de plus belle et avec une intensité jamais egalée auparavant...
    merci encore pour ce concours
    bisou

    RépondreSupprimer
  29. J'ai failli tester le rose bonbon aussi ( sur toute la tête ) , mais heureusement pour moi et mes cheveux, je n'ai pas sauté le pas.

    En ce qui me concerne ma pire expérience capillaire , c'était pour mes 13ans! J'ai les cheveux très longs et raides , et comme toutes celles qui ont les cheveux raides j'avais toujours rêver d'avoir les cheveux frisés.
    Donc pour mon anniversaire je demande à ma mère de m'offrir le coiffeur. ( J'habitais dans un petit village où il n'y avait qu'un coiffeur, habitué à coiffer des gentilles petites mamies )

    Le jour de mes 13 ans, je vais donc chez le coiffeur , heureuse comme tout et demande une légère permanente , pour avoir une jolie ondulation.
    Après la pose des bigoudis et un long moment sous le casque , enfin l'heure de vérité !!!
    Résultat , une belle grosse choucroute sur la tête. ( et toutes les mamies qui me complimente en me disant que je suis toute jolie ) ;(

    Le soir même je vais avec ma famille au restaurant et bien sûr on nous propose la photo souvenir devant le gateau ! J'aurai bien ajouté la photo à mon commentaire mais je vais vous éviter çà ^^

    Résultat , aujourd'hui les cheveux ondulés c'est moi qui m'en charge avec mon fer à frisser , et c'est très bien comme çà :)

    RépondreSupprimer
  30. Bonsoir Laura !

    Merci pour ce concours :)

    Mon histoire capillaire date d'il y a un an, où j'ai voulu changer de tête. Je suis ressorti de chez le coiffeur avec un carré plongeant et une espèce de frange/mèche. C'était pas mal, ça changeait. Mais le truc c'est que j'ai les cheveux ondulés et un carré plongeant, c'est le cheveux lisses et rien d'autre ! J'ai donc été contrainte et forcée de me lisser les cheveux tous les jours, oou presque pendant 6mois, le temps qu'ils repoussent et que je puisse les laisser naturels. Conséquence : cheveux moisis, fourches de 2cm...Je me bats toujours contre !

    Encore merci à toi et bonne soirée

    RépondreSupprimer
  31. Hello ma belle, je participe au concours. Mon histoire capillaire est totalement banale en fait. Quand j'étais petite, mon papa m'emmenait toujours chez le coiffeur pour me couper les cheveux au carré. C'était assez court, et je n'aimais pas ça mais je n'avais pas vraiment mon mot à dire. Je me souviens encore quand j'avais 6 ou 7 ans je me regardais dans le miroir le matin et parfois j'avais d'affreux épis, le bas de mes mèches remontait et ça me gênait beaucoup, j'avais peur que l'on se moque de moi! J'avais l'impression que tout le monde allait voir mes "rebiques" comme je les appelais. Puis vers 8 ans, j'ai décidé de me laisser pousser les cheveux. J'ai enfin commencé à les avoir longs, je coupais les pointes régulièrement. J'étais super heureuse car ma maman pouvait me faire des coiffures notamment ma favorite : deux tresses sur le côté! J'ai commencé à les avoir de plus en plus longs, tout le monde me vantait mes beaux cheveux longs et brillants. Je les ai eu longs jusqu'au dessus des fesses jusqu'à 15 ans, ensuite je les ai coupés au niveau des épaules. Depuis cet âge (j'en ai aujourd'hui 22), j'ai toujours les cheveux longs, environ au milieu du dos, je veille à leur faire une petite coupe deux fois par an. Déjà porté la frange, j'ai aimé mais c'était de l'entretien... Et je ne les ai jamais teints de ma vie, toujours des soins après le shampooing depuis l'âge de 10 ans. Résultat? Des cheveux beaux et brillants que pas mal de gens m'envient.

    RépondreSupprimer
  32. Ooooh le coup de la frange ratée, je suis une experte ! J'étais en CP quand un jour en plein milieu des cours, j'ai eu l'envie soudaine de faire une frange et de m'improviser coiffeuse... Avec mon ciseau à bout rond et mon sens absolument pas développé de couper droit... Le pire c'est que j'étais persuadée que j'avais fait un truc magnifique !! On dit merci à maman qui le soir venu m'a arrangé ma coupe de cheveux et ma dignité au passage ^^

    RépondreSupprimer
  33. Coucou Laura! Moi ma pire expérience capillaire c'est le lisseur! A mes 18 ans je n'utilisais que lui sur mes cheveux bouclés et secs! Sans aucun soin pour les protéger! Du coup je me suis retrouvée avec une coupe au carré sans même m'en rendre compte! C'était vraiment étrange! J'ai perdu les cheveux longs que j'aimais tant et depuis je galère car leur nature n'est pas facile! Du coup je serais vraiment ravie de pvr gagner cette cure! Bisous et merci!

    RépondreSupprimer
  34. Bonjour et merci pour ce nouveau concours. Au fait, qu'en est-il du tirage au sort pour les bougies Yankee Candle ??
    Bon, ma phobie des coiffeurs a commencé vers l'âge de 10 ans. A l'époque, j'avais des cheveux longs, ondulés jusqu'en bas du dos. Ma mère ayant eu marre de démêler ma longue chevelure tous les matins, ce qui lui prenait un temps fou a décidé qu'il était temps de passer par la case coiffeur pour que je puisse me coiffer toute seule. La coiffeuse était aux anges en me voyant, ou plutôt mes cheveux, voilà que tout d'un coup la demoiselle en question se voyait une âme d'artiste. Nous lui avions demandé juste de couper mes cheveux de moitié, c'est à dire au milieu du dos, voire au niveau des épaules. Armée de ses ciseaux, je paniquais en voyant la masse de cheveux tomber, tomber et tomber encore. Résultat, je sortis du salon de coiffure aux bords des larmes avec une coupe digne des Jackson Five, un dégradé, frisé comme un mouton et les cheveux qui m'arrivaient à peine aux oreilles. Depuis, ce jour, je déteste les coiffeurs. La coiffeuse elle, était ravie de sa création (!!!) mais surtout de pouvoir vendre ma tignasse à un perruquier. Aujourd'hui toujours traumatisée par cette mésaventure, lorsque je me décide à franchir la porte d'un salon de coiffure, je suis obligée de négocier sec car j'ai toujours affaire à des âmes d'artistes. Et pour ne pas être en reste question chevelure, je les perds depuis quelques années de façon très régulière et en grande quantité. Ce concours tombe donc à pic pour moi.
    Bises
    Boo92

    RépondreSupprimer
  35. Bonjour !
    Je tente ma chance !
    Dans ce qui est racontable, je dirai que l'épisode capillaire qui m'a le plus marqué est lorsque j'ai servi de modèle coupe femme pour l'examen de ma cousine. J'ai toujours été son modèle lors de son apprentissage en salon de coiffure, qui était tout près de chez moi, et j'ai toujours été satisfaite de son travail. (mes coupes étaient toujours classiques). Mais à son examen : la grosse cata ! Elle était stressée au plus haut point, et nous étions arrivées en retard ... Elle avait moins de temps que les autres pour me réaliser la coupe que nous avions définies, soit un carré long dégradé avec quelques mèches. Je me suis retrouvée avec un carré court et une frange (tout ce que je déteste et qui me rappelle mon enfance ...). Le drame pour moi, impossible de coiffer ma tignasse correctement, et je passais mes propres examens du BTS quelques jours plus tard ... Et là je me suis dit : plus jamais ! Depuis c'est ma soeur qui s'occupe du moi. Elle a fait ses études de coiffure et se débrouille comme une chef :)

    RépondreSupprimer
  36. Coucou! Alors pour l'anecdote capillaire, un jour je me suis fait un masque naturel avec avocat, ail, oeuf, miel, huile; sous les conseils d'amies et aussi d'avis que j'avais vu sur le net. Impossible de démêler mes cheveux après le rinçage ce qui fait que je me suis retrouvée avec un énorme dread et mes cheveux ont senti l'ail toute la semaine ahah

    RépondreSupprimer
  37. J'ai traversé plusieurs erreurs capillaires : le balayage trop blond, les cheveux trop noirs, mais je pense que ma plus grosse erreur a été de me faire un carré plongeant !
    Non pas que la coupe était mal faite (Dieu merci), mais que j'ai toujours porté les cheveux longs, et que ce carré m'a convenu l'espace de... Oui, deux mois.
    Une fois que j'ai réalisé mon erreur, et commencé à regretter amèrement ces coups de ciseaux, il a fallu rééquilibrer la coupe et donc couper encore plus court.

    J'avais tout simplement envie de mourir tellement j'étais frustrée de ne rien pouvoir faire de mes cheveux.

    Mais j'ai pris mon mal en patience et j'ai laissé repousser mes cheveux en faisant couper les pointes une fois par an en septembre, et en faisant des cures de levure de bière.

    Bonnant malant, j'ai retrouvé une longueur acceptable mais une saveur amère quand je regarde mes photos de l'époque.
    Depuis, je fais tout pour activer la pousse de mes cheveux, et les chouchouter.

    Je jure que jamais je ne recouperai mes cheveux aussi courts !

    Merci beaucoup pour ce concours et à bientôt !

    Mathy l'Otarie (sur Facebook).

    RépondreSupprimer
  38. ouhhh comment ne pas participer à ce concours ??

    Alors moi c'est on ne peut plus simple:

    A l'âge de 14-15, temps où j'arborais une magnifique crinière brune, belles boucles anglaises sans fourches ni rien qui puisse effrayer un coiffeur, les cheveux parfait (oui me lance des fleurs..:) ) jusqu'au jour où moi aussi je suis prise de folie et où moi aussi je me dis: je veux tout couper ! Ras le bol !

    Et bein mon ras le bol il est aujourd'hui avec mes cheveux mi-longs (épaules). Je rêve tous les jorus devant ma glace, espérant un jour retrouvé ce que j'ai perdu... et je ne cesse jamais, Ô grand jamais de me dire: Pourquoi Seigneur, Pourquoi j'ai fais ça ???!!!! 0.o'

    Amicalement;

    Lorena M.

    RépondreSupprimer
  39. bonjour
    je tente bien volontiers
    une anecdote ? ado, n'y connaissant absolument rien, je m'amusais à me décolorer les cheveux à l'eau oxygénée !! aie aie aie je te laisse imaginer le résultats
    ma première coupe ? je suis passée de longs cheveux (certes décolorés) sous les fesses à une coupe aux épaules + permanente !!! le joli poster de la vitrine montrant de longues boucles me faisait rêver....mais pour le résultat moi ça faisait plutôt mouton !!
    bref mes cheveux et moi on en a un tas d'histoires !!!
    merci beaucoup et bonne journée
    martylo@laposte.net

    RépondreSupprimer
  40. Hiiiiiiiiiiiiiiii j'adoreee prendre soin de mes cheveux! J'aodre ce concours, je suis trop contente!!!!
    Pour ma part, c'est chaque fois que je vais chez le coiffeur, c'est le drame....! Après je finis par m'habituer mais sur le coup j'ai juste envie de pleurer et de rester enfermée chez moi pendant 3 mois....
    Mon dernier drame c'était il y environ 3-4 mois. J'ai les cheveux longs, dégradés, et une mèche sur le coté. J'ai voulu tenter la frange...... Grosse erreur, j'ai fais confiance à ma coiffeuse, puis quand elle m'a montré le miroir, j'ai pleuré... elle avait raccourci mes cheveux donc le dégradé avait disparu, et avec une frange épaisse et super largeeeeeeeee, je me faisais penser à Cléopatre.... du coup, la panique à fait que jlui ai demandé de retransformer ça en mèche, et à coup de ciseau, d'effilage, etc, finalement j'avais une minuscule mèche toute fine toute dégradée... HORRIBLE. on aurait dit que j'avais tout coupé moi même et complètement au hasard.... J'ai été jusqu'à me renseigner pour me faire poser des extensions (oui oui, pour la mèche!!) je me rend compte maintenant que c'était ridicule, mais sur le coup, tu veux juste trouver la solution miracle pour changer de tête ^^.
    Personnellement je ne connais pas oenobiol, je fais 2 cures d'un mois /an de levure de bière, d'arkopharma :) et ça marche très bien, mes cheveux poussent et sont plus beaux (mais ils restent toujours aussi fins et fragiles :/)
    Merci pour ce concours, et continues ton blog, il c'est mon blog beauté préféré :)

    RépondreSupprimer
  41. Merci pour ce concours!
    L'anecdote ne vient pas de moi mais... de ma soeur! Moi, j'étais de l'autre côté de l'appareil photo!
    Ma soeur a des cheveux qu'elle laisse souvent pendre... Et cela, même le jour de son anniversaire. Lorsqu'elle a voulu souffler ses bougies, certaines mèches de cheveux ont pris feu! Nous avons quelques photos pour immortaliser ça :)

    RépondreSupprimer
  42. Merci pour ce concours!
    L'anecdote ne vient pas de moi mais... de ma soeur! Moi, j'étais de l'autre côté de l'appareil photo!
    Ma soeur a des cheveux qu'elle laisse souvent pendre... Et cela, même le jour de son anniversaire. Lorsqu'elle a voulu souffler ses bougies, certaines mèches de cheveux ont pris feu! Nous avons quelques photos pour immortaliser ça :)

    RépondreSupprimer
  43. Merci beaucoup Laura pour ce beau concours !!
    En ce qui me concerne, mes cheveux c'est la vie, je l'ai particulièrement compris le jour où à 16 ans, prise de folie, j'ai demander à la coiffeuse de tout couper... J'ai mis plusieurs années à retrouver la belle longueur que j'avais auparavant, que je préserve désormais de tout coup de ciseau intempestif !! A bientôt !!

    RépondreSupprimer
  44. Hello! J’ai choisi de raconter une anecdote qui, 5 ans après, reste l’un de mes pires souvenirs. Elle est très longue et je m’en excuse par avance.

    J'avais 18 ans et je venais d'arriver à Orléans, ville (affreuse) dans laquelle je commençais des études de droit. Je ne connaissais personne et j’étais loin de ma famille. N'ayant plus le temps de retourner voire mon ancien coiffeur, j'ai décidé d'en chercher un nouveau. J'ai porté mon choix une chaîne connue (F.P.) dans une rue passante.

    J’entre dans le salon, la coiffeuse me demande ce que je souhaite, jusque là tout va bien. Je lui explique que j’avais les cheveux long, et qu’un jour, j’ai du les couper au «carré». Je lui raconte que cette expérience ne m’a pas convaincue, et que depuis, je les laisse pousser afin de retrouver ma longueur d’antan. Mais ils avaient fourché au niveau des pointes. Je lui demande de juste couper les pointes pour qu’ils puissent reprendre leur croissance sur des bases saines. Rétrospectivement, je sais aujourd’hui qu’elle n’avait rien écouté du tout, et s’était contenté de hocher bêtement la tête...

    Elle se met derrière et commence à couper. Je sens son ciseau sur le derrière de ma nuque. Je l’arrête, mais c’est trop tard. Je me retrouve avec le «derrière» d’un carré. Je lui explique que ce n’est pas ce que je voulais. Elle reste muette. Puis elle me demande si elle doit continuer? Je suis déçue (à l’évidence elle avait juste entendu le mot «carré») mais je reste polie et lui répond que je ne sais pas... Puis après réflexion, je lui dis que de toute façon, je ne peux pas rester comme ça! non?

    Elle reste muette, puis elle finit par aller chercher le Directeur du salon. Entre temps, les larmes m’étaient montées aux yeux. Ce dernier arrive l’air furieux, il regarde ma coupe et il déclare «pour moi c’est bien fait». Je lui commence à expliquer que ce n’est pas ce que je voulais...mais il me coupe la parole et il se met a hurler «Vous voulez mon avis ou pas???Parce que sinon je m’en vais moi!!!!».

    Pour le coup, c’est moi qui reste muette, totalement stupéfaite. Maintenant, je sais que j’aurai du lui répondre «Non, je n’ai jamais été demander votre avis, c’est votre coiffeuse qui s’est permis de le faire, et donc oui vous pouvez partir».

    Mais je reste figée, les larmes aux yeux. Tout le salon à les yeux braqués sur nous! Et là, ce sale type se baisse et me chuchote à l’oreille des mots que je ne pourrai jamais oublier «Je viens de me faire retirer une boule cancéreuse à la gorge il n’y a pas longtemps, donc les petites gamines pleurnicheuses comme toi avec tes problèmes existentiels à la con j’en ai rien a foutre, tu gardes la coupe ou TU TE CASSES».

    J’étais tétanisée sur la chaise, je ne pouvais plus bouger. Je venais moi même de perdre un proche du cancer... et à l’évocation de ce mot, j’ai éclaté en sanglots... la coiffeuse a repris ses ciseaux et à continuer à couper et à me faire son put*** de carré...alors que je pleurait! Et le mieux c’est qu’à la fin, ils m’ont forcer à payer une coupe plein tarif.

    Je suis ressortie du salon avec une coupe dite «Bob», humiliée, et choquée. Il m’arrive souvent de repenser à cet épisode, et nombre de fois j’ai voulu retourner au salon pour me faire rembourser ou pour lui expliquer que le fait qu’il se soit fait retirer une boule cancéreuse ne lui donne pas la légitimité et le droit d’agresser de la sorte une jeune cliente...que malheureusement de nos jours un bon nombre de personnes sont dans son cas et que ce n’est pas pour autant qu’ils se comportent de la sorte...
    Mais à l’époque, j’étais fragile et jeune, je n’avais pas encore traversé les épreuves de la vie qui m’ont depuis endurcie. Aujourd’hui, je sais de façon certaine, que je ne laisserai jamais un évènement comme ça se reproduire.
    Voilà la pire anecdote de ma vie en rapport avec mes cheveux! Désolée pour mon commentaire qui est si long. Bisous

    RépondreSupprimer
  45. Je participe avec plaisir a ton concours !

    Pour ma part, un jour je suis allée chez une coiffeuse pour me "rafraichir" mon carré plongeant, une vraie catastrophe... Elle m'avait coupé encore plus court qu'au dessus du menton, et le derrière super court... Plus jamais je ne redemanderais une coupe courte !

    Bonne soirée <3

    RépondreSupprimer
  46. Bonjour!

    Moi ce n'est pas une anecdote en particulier, mais ma relation d'attraction-répulsion que je vais te conter.
    Je peux pas faire autrement, en même temps.
    Je suis trichotillomane, c'est-à-dire que je les arrache.
    C'est un TOC, et j'essaye tant bien que mal de le combattre.
    Parce que mes cheveux, je les aime. J'aime leur couleur, leur nature... Mais j'aimerai que ceux que j'ai déjà arrachés repoussent plus vite, ça me motiverai sans doute encore plus à cesser de les tripoter... :)
    Voilà, mes cheveux et moi c'est toute une histoire, alors je ne vais pas m'attarder et t'écrire le premier volume de ma saga capillaire.
    Merci pour ce joli concours. :)

    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  47. Bonsoir, merci pour le concours =)
    Alors mon anecdote qui est pour moi un mauvais souvenir, c'était il y a un moment maintenant, je devais avoir 8 ans environ quand mon voisin de classe a "ramené" des poux dans la classe. Moi et ma longue chevelure blonde avons fais aimant sur ces monstres. Ma mère c'est battue pendant des jours pour essayer de tout exterminer sans succès. Direction le coiffeur. En entrant mes cheveux arrivaient à mi-dos, en ressortant j'avais la coupe au bol .... Et ce juste avant Noël.
    Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  48. Cool les anecdotes!
    J'ais réussi à avoir un rv chez le coiffeur un 31 décembre et c'est toute fière que j'arrivais à la salle en avance. Pour patienter j'allume une cigarette. J'avais oublié que je portais un bibi à voilette, qui s'enflamma et atteint ma grande frange bouclée. Malgré mes gants en dentelle je tapotais pour arrêter le carnage et mon gentil beau-frère m'arracha le chapeau tenu de multiples épingles frotta vigoureusement pour éteindre le feu... Le maquillage s'est effondré et je ressemblais à un épouvantail§ l'année commençait mal

    RépondreSupprimer
  49. Mais le souvenir capillaire qui m'a le plus marqué est celui de ma fille:
    voyant que je passait la tondeuse à sont jeune frère elle ne cessait de me réclamer la même coupe. Jamais de la vie! Un matin je la découvre les cheveux coupé une mèche juste sous l'oreille et de l'autre côté bien au dessus. On fonce chez le coiffeur pour rattraper, moi catastrophée et elle ravie d'avoir enfin les cheveux courts. Et là nous découvrons un horrible dégradé tout derrière.
    - Marina qu'est-ce que t'as fais?
    - Je me suis coiffée avec le rasoir de papa...

    RépondreSupprimer
  50. Coucou Laura j'ai actuellement les cheveux courts pas par choix mais un peu par obligation.

    En effet, ado j'avais de longs cheveux noirs crollés magnifiques qui me manquent terriblement lol
    Par la prise de différents médicaments j'ai donc perdu mes cheveux par "paquets".

    Maintenant mon objectif est de retrouver ces longs cheveux malgré le fait que ceux-ci sont devenus très très fins...
    Je participe donc à ce concours avec tu t'en doutes, un grand plaisir :-)

    Leslie

    RépondreSupprimer
  51. coucou !!!
    J'aime bcp ton idée d'anecdote :)
    Moi, je suis en plein dedans!!! héhé Mes collègues de boulot sont sympas... Mais un peu trop joueur, et moi, ben, joueuse, et trop naïve aussi ! ^^ Ils m'ont fait parier que je changerai de couleur de cheveux, le pb, c'est que ns avons parié du blond platine (j'ai négocié qd même, car au début, ils voulaient du roux!!!!!!). Là où je suis stupide, c'est que ça fait 8mois que j'ai arrêté les colorations pr revenir à mon châtain naturel et pour me laisser pousser les cheveux pr le mariage futur!! La dernière fois, j'ai perdu mon pari, j'ai dû arrêter de fumer :( c'était dur, mais là, devenir blonde, entourée de mec, ça ne sera pas facile à assumer... bref, cette fois-ci, faut que je gagne!!!!!!! :)

    RépondreSupprimer
  52. Haaa ouiii! Je vis un désastre capillaire depuis 6 mois suite à une coloration et mèches couplée à l'utilisation d'un fer à friser. Jamais je n'aurai du!!! Mes cheveux sont secs de chez secs. Du coup j'ai abandonné le fer depuis 3 mois et plus jamais je ne fais faire des mèches jusqu'à complète réparation!
    Merci pour le concours

    RépondreSupprimer
  53. Bonjour!
    Un jour, j'ai découvert des photos de ma mère à 25 ans: elle était magnifique avec une jolie coupe à la garçonne qui la mettait vraiment bien en valeur. Prise d'une impulsion très très forte, je me suis munie de ciseaux et j'ai effectué moi-même une coupe à la garçonne. Je dis bien : "moi-même". Autrement dit: je me suis saccagée. Une catastrophe capillaire qui a mis plus de 6 mois a disparaître. Plus jamais!!!
    Merci pour ce concours laura et bonne continuation:

    RépondreSupprimer
  54. Bonjour !
    Je devais avoir 6 ou 7 ans... Mes parents sont allés faire les courses et sont revenus, entre autres, avec une brosse "spirale" (je ne sais toujours pas à quoi elles servant aujourd'hui, si elles ont un nom particulier, enfin bon, celles qui ont des poils sur leurs 360° ^^). Ils m'ont demandé de la ranger dans la salle de bains en me disant de ne pas m'en servir, mais, elle était si jolie, cette brosse toute ronde, je me disais que je devais pouvoir me faire de si jolies boucles, avec... Alors, une fois montée dans la salle de bains, j'ai enroulé une bonne grosse mèche autour de la brosse, puis tortillé la brosse dans tous les sens, persuadée que tout le monde allait être épaté par mes "talents" de coiffeuse. J'enlève la brosse... enfin, j'essaie ! ELle était complètement coincée sur mon crâne, emmélée dans une affreuse masse de cheveux. J'ai eu beau faire tout ce que je pouvais, impossible de l'enlever, j'ai dû aller voir mes parents telle quelle pour leur demander de l'aide. Evidemment, ils étaient furax, en voyant la chose ils n'arrêtaient pas de me répéter "Je crois vraiment qu'il va falloir qu'on coupe une mèche de tes cheveux, on peut pas l'enlever autrement". Une poignée entière coupée jusqu'au crâne ! Heureusement, mon très gentil et très patient père a fini par décider qu'il couperait tous les picots de la nouvelle brosse, un à un. Bilan : une brosse à la poubelle, presque pas de cheveux en moins pour moi mais une jolie punition.
    Bonne fin de journée !

    RépondreSupprimer
  55. Bonsoir,
    Je tente ma chance avec plaisir !
    Mes cheveux auraient bien besoin d'une telle cure en ce moment.
    Pour ma part, la seule petite histoire qui m'a marqué c'est lorsque j'avais 8 ans environ.
    Je me suis enfermée dans la salle de bain pour utiliser la brosse chauffante de ma mère.
    Bien sur, je n'avais pas le droit de m'en servir.
    Résultat : je me suis tellement emmêlée et brulée les cheveux qu'il a fallu couper des mèches entières très courtes. J'ai ensuite était obligé de me couper les cheveux très court pour qu'il n'y est plus de trous.
    Cette petite expérience m'a traumatisé.
    Voilà, il ne me reste plus qu'à croiser les doigts !
    Merci pour ce concours,
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  56. Hello!!
    Pour l'anecdote, il y a un peu plus de 2 ans, je suis allé chez le coiffeur dans l'idée de me faire un joli balayage très discret, juste pour rehausser ma couleur car je suis châtain. Je pensais que la coiffeuse avait compris ce que je voulais, mais en fait je me suis retrouvée avec des mèches blondes et cuivrées bcp trop prononcées. J'ai tenté de me convaincre que c'était joli mais finalement, devant ma couleur de hamster (mais vraiment le hamster bicolore!) je me suis fait une couleur par dessus (moi même pour ne pas retourner voir cette "coiffeuse")...

    RépondreSupprimer
  57. Je devais avoir 10 ans, en vacances chez ma grand-mère,ma cousine a eu la bonne idée de me poser des bigoudis. Malheureusement, au moment de les retirer, elle a commencé par le sommet du crâne et forcément une mèche de cheveux s'est enmêlée dans un bigoudis. Impossible de défaire le noeud, j'ai bien cru qu'on allait me couper mes cheveux. Mon grand-père a été mon sauveur et à force de patience à réussi à sauver mes cheveux.
    Bonne soirée et meri pour le concours.

    RépondreSupprimer
  58. Bonsoir !

    Je tente ma chance avec plaisir ! C'est exactement ce qu'il me faut en ce moment avec la chute saisonnière :/

    Alors ma petite histoire capillaire c'est que j'accepte mes cheveux depuis seulement un an. J'ai 31 ans et j'ai passé ma vie à me faire des brushings en maudissant le sort qui m'avait donné des boucles. Maintenant j'en prends soin et j'ai décidé d'accepter ma nature. Ça peut paraître bête mais c'est important pour moi. L'avantage c'est que je crains plus ni la pluie ni l'humidité ^^

    Merci à toi pour ce concours et belle soirée !

    RépondreSupprimer
  59. The fashion site for all your fashion news, style tips, celebrity style, designer numbers and high street copies.
    Found More : http://show-the-news.blogspot.com

    RépondreSupprimer
  60. Mà pire expérience : du henné.. Quand j avais 14
    ans.. Je voulais juste avoir quelques reflet roux dans me cheveux.....
    me voilà avec mon henné sur les cheveux.... Un peu trop liquide puisqu il me coule un peu sur le visage.... Sauf.... Qu il m a coloré tous le duvet du visage...et que je ressemblais à barbe rousse....
    quand à la couleur de mes cheveux.... Queue de vache....

    RépondreSupprimer
  61. Ma mauvaise expérience à moi m'est arrivée à 18 ans, j'en avais marre de payer très chère les coiffeurs de la ville (oui Auxerre est un ville) donc ma mère me dit vient tester ma nouvelle coiffeuse elle est bien tu verras! Bon après tout je me dis qui ne tente rien n'a rien. Résultat je suis sortie traumatisé avec un dégradé qui commencer très très cours et des mèches prunes "mamie". J'étais ç nouveau un stéréotype des années 80(référence à coupe mulet que j'ai eu jusqu'au collège)J'ai mis des mois à récupérer mes cheveux et je fuis toute coiffeuse qui me parle de dégradé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et la coloration de ton duvet est parti seul ou pas? Si oui comment tu as fait pour que ca parte?Je te pose la question car moi aussi j'ai coloré mon duvet du visage et après une semaine tirs là

      Supprimer
  62. Ma mère m'avait toujours laissé les cheveux longs, elle aimait les peigner, brosser, tresser etc... Elle était contente d'avoir une fille (poupée ?). En fin de collège alors que mes copines commencaient à se teindre les cheveux, à se faire des mèches... pour moi hors de question d'y faire quoi que ce soit, j'ai obéit. Mais à 16 ans, surement dans un souci d'affirmation (et de rebellion débile !), j'ai mis des sous de coté et je suis allée chez le coiffeur toute seule - sans Môman qui lui disait quoi me faire. J'ai dit "on coupe, on colore !". Je suis ressortie avec une coupe garçonne ULTRA courte et rouge flashy, j'adorais ! Ma mère a failli tourner de l'oeil en me voyant. Huit jours après je partais aux sports d'hiver... Ma couleur à viré avec le soleil et je me suis retrouvée avec une horrible couleur carottes. Ma mère n'a pas voulu me re-payer le coiffeur, il a fallu des semaines avant que je puisse suffisamment économiser pour me refaire un chatain sobre. Pendant ce temps là, on m'a étiqueté 'poils de carotte' et ça m'a suivi tout le lycée... Maman, je t'aime et tu avais encore une fois raison.

    RépondreSupprimer
  63. Ce concours tombe à point, quand je vois l'état de mes pov' cheveux ...
    Ils faut dire qu'entre eux et moi, ça n'a pas toujours été le grand amour. Je leur en ai fait voir de toutes les couleurs, dans tous les sens du terme.
    Au collège, je faisais aussi mes propres "permanentes" avec des produits super agressifs ...
    Petit à petit, ils ont commencé à s'affiner
    ça me desepère un peu. Mais cela fait un an que j'essaie de me rabibocher avec eux : j'ai arrêté les colos chimiques pour passer au henné, je ne les laisse plus que sécher à l'air libre et j'utilise le moins souvent possible mon lisseur. Bref, je les laisse vicre leur vie, et ça va un peu mieux.
    Mais un petit coup de pousse (pouce ^^ haha) avec Oenobiol ne serait pas de refus !

    Bisous à toi

    RépondreSupprimer
  64. Merci pour ce concours, je suis en pleine cureoenobiol anti-chute justement mais ça ne fait que trois semaines.

    mon anecdote : à l'âge de 16 ans j'ai fait des mèches blondes, mais ça ne m'allait pas. Environ 6 mois plus tard en ayant marre des racines hideuses et ayant toujours voulu des cheveux roux j'ai appliqué du henné par dessus ma coloration permanente et là les mèches blondes se sont transformés en mèches oranges fluos. C'était roux, oui mais flashy et en plus à l'endroit des mèches les cheveux étaient d'une épaisseur incroyable. Bref j'ai eu une tête de folle pendant un moment le temps que les mèches blondes soient coupées. je continue le henné mais sur mes cheveux naturels.

    Voilà mon anecdote. Merci pour ce concours.

    RépondreSupprimer
  65. Coucou,
    je tente ma chance avec plaisir, j'aurai bien besoin de cette cure en ce moment!
    Mon anectote: c'est un été je suis allée dans la piscine de mes voisins, j'en suis resortie avec les cheveux crepus et vert comme l'herbe! Etant blonde ca peu arriver d'avoir des reflets vert à cause des produits dans les piscines mais là ils ont du mettre la dose!!! J'ai mis 1mois à tout faire partir et mes cheveux étaient supers abimés! Maintenand je me méfie des piscines!
    Merci beaucoups pour ce chouette concours! ^^

    RépondreSupprimer
  66. J'ai toujours eu les cheveux raides et à l'adolescence j'en avais ras le bol, je rêvais devant les cheveux ondulés. rendez vous pris chez le coiffeur pour une mini vague et la le coiffeur me dit sur vos cheveux épais aucune chance que cela ne tienne,il faut faire une permanente et voila comment je me suis retrouvée plus frisée qu'un mouton, cela aura été ma seule et unique tentative. Vive les cheveux raides!!!

    RépondreSupprimer
  67. Désolé mais a fond dans mon histoire, j'ai totalement oublié de te remercier pour ce concours et ton blog que j'ai toujours plaisir à suivre et ou je viens souvent chercher un avis sur un produit de beauté.

    RépondreSupprimer
  68. bonjour et merci beaucoup pour ce jeu!
    une bonne cure serait la bienvenue avec l'hiver et la fatigue qui reviennent...

    la première anecdote à laquelle je pense, c'est l'apparition de mon premier cheveu blanc: la semaine m^me où je suis revenue à la maison après mon accouchement de mon premier fils, véridique!!!
    les soucis commençaient lol!!!
    bonne journée!!

    RépondreSupprimer
  69. Bonsoir,
    Merci pour ce concours j'ai deja pris des gélules oenobiol pour préparer ma peau au soleil mais jamais celles-ci. Par contre je ne doute pas de leur efficacité! Je tente donc ma chance avec plaisir!

    Mon anecdote remonte à quelques mois : mon coiffeur était absent et le stagiaire s'est gentiment proposé de me raccourcir la frange. Pas de soucis pour moi le seul hic c'est le lendemain quand j'ai vu qu'il m'avait scalpé 2 grosses mèches de chaque côté du visage... Un carnage (il repousse toujours d'ailleurs...)

    Bonne soirée
    Nilow

    RépondreSupprimer

Un petit message ?