Mise à nu : mon poids et moi...

by - 21:24

Ce billet est très particulier pour moi, je vais me dévoiler alors que je m'étais promis de ne jamais le faire. Je pense qu'il est indispensable pour moi de vous parler en profondeur de mon parcours alimentaire car dans un premier temps je souhaite faire un article par semaine pour vous parler ouvertement de mon parcours régime et dans un second temps car j'ai dû faire face à de méchantes interventions suite à ma dernière annonce. Je vous l'ai dit sur la fan page du blog, j'ai dû changer de régime. Après avoir fait Diet Avenue pendant quelque temps j'ai rapidement pu me rendre compte que ce régime n'était pas adapté à mes besoins. Ce régime fonctionne très bien, en à peine une semaine j'ai perdu plus de deux kilos mais je n'ai pas pu poursuivre...

J'ai des problèmes de poids depuis mon enfance, rien de bien grave, pas d'obésité mais juste un surpoids pénible à assumer pendant la cruelle période scolaire. J'ai toujours eu une santé fragile et j'ai subi de nombreux traitements à base de la grande destructrice : la cortisone. Malgré cette période difficile, j'ai eu une enfance dorée, protégée de tout et aimée comme personne. C'est donc sans prévenir que mes premiers troubles alimentaires sont apparus lorsque j'avais six ans. Dans ma tête de petite fille heureuse je ne comprenais pas pourquoi parfois je me sentais si vide, pourquoi ce besoin de me remplir était si brutal.

Bien que la différence physique entre mes petites camarades et moi était presque insignifiante je me posai déjà beaucoup de questions : "Pourquoi je ne suis pas comme elles ?", "Pourquoi mes copines sont-elles capables de ne manger qu'un seul gâteau et pas moi ?", "Pourquoi maman me demande tout le temps ce que j'ai mangé à la cantine ?"... j'ai tout de suite compris que j'étais différente.
J'ai commencé à refuser le maillot de bain, à me cacher lorsque je m'habillais, à me mettre à l'écart car j'avais peur que les autres me remarquent et se rendent compte que j'étais différente. À cet âge c'est dramatique et avec le recul je trouve tout cela vraiment très dur.

Les années ont passé et j'ai continué mon parcours dans ce corps qui me faisait tant souffrir. En grandissant j'ai renoncé à un tas d'autres choses, je me suis privée de tout. Lorsque j'ai eu vingt ans je me suis posé d'autres questions "Pourquoi j'ai besoin de me remplir ?" "J'ai de la volonté alors pourquoi je n'arrive pas à me dire non ?" et suite à une longue soirée de pleurs et de honte j'ai réussi à mettre un nom sur ce qui pourrissait ma vie depuis toujours : la boulimie. Malheureusement je suis atteinte de troubles du comportement alimentaire, ce qui explique que lorsque j'entame un régime et que je décide de m'y tenir, je ne suis pas la seule à décider, la boulimie est toujours dans le coin et fait son grand retour pour bouleverser mon programme. Elle ne se maîtrise pas, ne s'endort jamais et nous accompagne pour toujours, il faut apprendre à vivre avec.

En ayant toutes ces informations en mains, j'ai réussi à aller consulter un médecin qui m'a prescrit un traitement qui me permettrait de lui jouer des tours. Ce traitement fonctionne, mais pas toujours. Je suis beaucoup moins embêtée par ce fléau mais parfois, lorsque quelque chose ne va pas, elle me retrouve.

Nous arrivons maintenant à mon choix d'avoir entamé le régime Diet Avenue, j'avais entendu beaucoup de bien de ce régime alimentaire, les résultats étaient assez bluffants et le programme laissait une certaine liberté. Trop de liberté. Une expression qui me colle parfaitement à la peau c'est "tout ou rien", je suis ce genre de personne et lorsque j'entame un régime alimentaire j'ai besoin d'être cadrée, il me faut un régime incroyablement strict sinon je m'égare. Diet Avenue me laissait trop de portes ouvertes, impossible et ingérable pour une boulimique avertie comme moi. Malgré ma bonne volonté et les 600€ dépensés, ma charmante amie est venue se rappeler à mon bon souvenir lors d'une après-midi d'anxiété. 

J'ai pleuré, beaucoup pleuré et j'ai décidé d'agir. Il y a quelques années j'ai réussi à perdre plus de 20 kilos grâce à la méthode Dukan. Cette méthode offre la possibilité de manger de manière "illimité" et c'est pour moi un vrai filet de sécurité car lorsque la boulimie faisait une petite apparition je me jetais sur le fromage blanc 0%, le poulet ou même le poisson. 
À cette époque je ne suivais aucun traitement et je n'ai pas terminé le régime correctement ce qui explique mon échec. Aujourd'hui les choses sont différentes, je suis traitée, je suis propriétaire de ma jolie maison, je travaille de chez moi et j'ai le plus adorable des fiancé. Tout va bien. Tout sauf mon poids qui m'empêche de vous dire que je suis également heureuse, non, car je ne le suis pas. C'est pour cela que j'ai décidé de suivre la méthode Dukan depuis ce matin car tout va presque bien dans ma vie et surtout je suis enfin prête à maigrir. Cette méthode est beaucoup critiquée mais je la choisis, je veux la suivre et je l'assume.

Je ne veux plus devoir porter un gilet en plein été alors qu'il fait 40° dehors juste car je veux cacher mes bras, je ne veux plus avoir peur du rire de l'autre car j'imagine que j'en suis la cause, je ne veux plus avoir honte de mon corps au point de le mépriser comme je le fais, je ne veux plus refuser tout type de soirée en trouvant n'importe quel prétexte juste pour ne pas avoir à croiser le regard des gens, je ne veux plus non plus trembler à l'idée de faire les magasins, je ne veux plus jamais pleurer dans une cabine d'essayage, je ne veux plus que les gens que j'aime souffrent car je suis malheureuse à cause de ce poids.

Aujourd'hui c'est terminé, pour moi le parcours aura été un peu plus difficile que pour certaines mais aujourd'hui c'est l'heure de mon déclic, celui que j'attendais tant. Et ce billet fait partie de ma démarche car la plupart d'entre vous ne savent pas tout cela, la plupart d'entre vous pensent que j'ai quelques kilos à perdre et qu'un simple régime équilibré ferait l'affaire, et bien non, mon visage est traître et je ne suis pas seulement une fille trop grosse qui change de régime, je suis aussi boulimique.

You May Also Like

80 commentaires

  1. Félicitations pour ta décision ma belle. Je te soutiens à 100%. J'ai moi aussi trouvé "ma méthode" et je pense que c'est le meilleur moyen d'y arriver. Courage, on te soutient à 100% ! ♥

    RépondreSupprimer
  2. Ton article est très émouvant !! Quel courage de nous parler de tout cela ! Et comme je suis triste d'apprendre que cette saleté de maladie t'empeche d'être heureuse !!
    Alors comme tu le sais, moi aussi j'ai fait Dukan pour perdre les kilos de ma 2ème grossesse, et si j'ai un conseil à te donner pour limiter au max les "risques de ce régime" prends des vitamines genre Berroca tous les jours, et une fois en phase croisière autorise toi les tolérés, tu perdras peut-être un chouilla moins vite ou par paliers, mais au moins tu apporteras qd mm un tout petit petit peu de sucre à ton cerveau, et ça je pense que c'est primordial, et aussi autorise toi les fameux "repas de gala", plus pour ta santé que pour ton plaisir.
    Biizzzz
    Et t'inquiète, on est archi nombreuses à te soutenir, tu pourras compter sur nous !!! ;-)

    RépondreSupprimer
  3. Tu sais qu'on t'aime hein ?! Gros bisous cocotte !

    RépondreSupprimer
  4. Courage Laura, tu vas y arriver <3

    RépondreSupprimer
  5. Bravo pour ton courage, le courage d'affronter la situation en face et le courage de nous raconter tout cela. Je te souhaite de réussir ce régime, je ne sais pas si tu y trouveras ton bonheur et mais j'espère de tout cœur que ça fonctionnera pour toi. Bravo encore et bonne soirée

    RépondreSupprimer
  6. Bonsoir ;)
    Je fais Dukan aussi, si tu le souhaite, on peut tenter de se suivre/motiver ;)
    J'en suis là : http://lepassagernoirdedexterina.wordpress.com/2012/06/04/se-retrouver/

    Bon courage !!!

    RépondreSupprimer
  7. Bonsoir Laura,
    Je suis très touchée de votre billet. Vous seriez devant moi, je vous tutoierais.
    Ce matin justement, je me suis inscrite aux Weight Watchers. J'ai pris 30 kgs en 3 ans. Entre le travail qui allait mal et la solitude, à savoir vivre seule et une famille au Texas cela m'a énormément perturbée. La " bouffe " me sert à combler cette solitude. C'est très difficile à vivre. Surtout le soir, il n'y a pas plus dur de manger seule devant son assiette. Hier soir, après une grosse crise d'angoisse qui m'a fait manger 1 L de glace, 2 portions de frites MC et 6 nuggets, je ne pouvais pas continuer comme cela. Je veux que la nourriture serve à sa propre fonction et non une substitution. J'associe la minceur à la séduction, donc étant seule, cela me fait bcq de peine, et de ce fait, j'échoue. Aujourd'hui, tout c'est bien passé.Je suis très contente, que vous ayez eu le courage de faire ce billet. Je savais que vous faisiez régime, je l'ai vu sur Twitter, mais comme je suis plus agée que vous, je n'ai pas osée vous "parler". Car moi, justement, le trop strict, je ne peux pas, j'ai l'impression d'être en punition.Je vous souhaite bcq de réussite, et vos écrits m'encourage. Bonne soirée à vous.
    Catherine

    RépondreSupprimer
  8. quelle mise à nue, bravo pour ton courage de parler publiquement de tout ça, ça ne doit pas être facile et bon courage pour dukan (je l'ai fait aussi il y a 2 ans, avec succès)

    RépondreSupprimer
  9. cc laura,

    tu as été très courageuse de te confier à nous .... ça n'a pas dû être facile car comme tu l'écris c'est un problème personnel ;o) je te souhaite beaucoup de courage pour ton régime et je sais que tu en as ;o) je connais ce problème aussi et la route est assez longue semée d'envies de tout laisser tomber mais la réussite est au bout crois moi
    allez courage
    bisous ma belle

    RépondreSupprimer
  10. Pour avoir vu les ravages de Dukan autour de moi, je ne peux m'empêcher de frémir en lisant que quelqu'un suit son régime, mais ton choix a l'air réfléchi et mesuré... Alors bonne chance, sincèrement, et bon courage !

    RépondreSupprimer
  11. Coucou Laura,

    Je trouve courageux que tu puisses te livrer de cette façon et dis toi que c'est déjà une victoire de mettre des mots sur ses souffrances et vouloir en sortir, d'en parler aide, tu es loin d'être la seule dans ce cas. La boulimie reste une maladie difficile à éradiquer totalement, en tout cas tu es motivée et tu vas réussir : )Si le coeur t'en dit je t'invite à lire mon blog, dans certain article je parle aussi de mes problèmes de poids, questionnement...
    Si c'est pas trop indiscret quel est le traitement que tu as contre les pulsions alimentaires...? Tu peux me répondre via mon blog ou sur FB en mp à Caroline Bregeon.
    Bonne réussite à toi et plein de courage, tu as mon soutien.
    Des bisous
    Caro

    RépondreSupprimer
  12. C'est bien que tu ai réussi à te dévoiler comme ça.
    Je me reconnais beaucoup dans ton récit. Boulimique depuis mes 14 ans alors que je n'avais que 1 ou 2 kilos en trop ( aujourd'hui 27 ans et 30 kilos en trop) , je m'en suis sortie grâce à une thérapie, c'est récent, à peine 3 ans, et pourtant ce démon est toujours là profondément caché, je le sais. Il ne partira jamais.
    J'ai rencontrer des professionnels extra : un psy, mon médecin traitant, ma dietéticienne, qui m'ont permis de comprendre une chose hyper importante, mais tellement impossible à voir pour nous : " notre corps n'est pas notre ennemi, tant qu'on se battra contre lui on perdra" , et effectivement c'est un combat à mener avec lui !
    Depuis que je m'accepte ( pas totalement, j'ai des rechutes d'envie de maigrir vite je l'avoue), je perds du poids naturellement, doucement certes ( 10 kilos en un an), mais une perte définitive.
    Je te conseille ce site :
    http://www.gros.org/

    Il permet beaucoup de prises de conscience, sur des choses vraiment simples, que nous ne voyons pas. Je me suis détruit l'organisme avec les régimes, je les ai tous fais ... C'est pourquoi je n'interviendrai pas sur tes topics régime, mais je suis de tout coeur avec toi, parce que je connais cette bataille, je connais cette souffrance .

    Je te souhaite tout le courage du monde, mais je te souhaite surtout d'arriver à accepter petit à petit ce corps, et d'être heureuse dans cette enveloppe qui va changer.
    N'oublie jamais : TU ES BELLE !!!

    P.S.: En plus des vitamines que t'as conseillée Lorylin , prends quelque chose qui t'aide à éliminer ( type ampoules d'artichaut ... ), les reins éliminent mal quand on mange beaucoup de protéines ( mes reins s'en rappellent encore)

    Des bisous

    RépondreSupprimer
  13. je te souhaite beaucoup de courage et je suis sur que tu vas finir pas y arriver ...
    bonne fin de soirée !

    RépondreSupprimer
  14. En parler t'aidera déjà sûrement un peu, c'est bien que tu le fasses, l'alimentation n'est pas une chose facile surtout quand tu ne la contrôles pas toute seule.
    Je te souhaite un énorme bon courage, la persévérance et la volonté finiront par payer ;)
    Plein de bisous <3

    RépondreSupprimer
  15. Étant moi même une ancienne boulimique (non vomitive) je peux peut être t'aider à avancer dans ce chemin que tu as décidé de prendre. Cela fait maintenant presque 1 an que je suis suivie par ma nutritionniste, et juste le fait de noter tout ce que tu manges et d'en prendre conscience, fait déja réagir !
    N'hésite pas à me demander conseil via mon FB, j'te souhaite beaucoup de courage et te soutiens du fond du coeur !
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
  16. Bonsoir Laura,
    Je suis très touchée par ton témoignage. j'ai suivi les affreux tweets d'hier et cela m'a fait beaucoup de peine pour toi.
    Tout comme la plupart des filles qui te suivent, je te vois belle comme tout, heureuse avec ton chéri, ton adorable bébé chien, ta maison... Jamais je n'aurais imaginé une seconde que tu souffres de TOC et particulièrement de boulimie.
    Je ne le dis pas souvent mais moi aussi je souffre de boulimie. J'ai vécu les mêmes choses que toi dans ma jeunesse dorée et mon adolescence ; un peu grassouillette mais rigolote, j'avais 8 kg en trop par rapport à ma taille et mon poids mais je jouais beaucoup au tennis. je frappais fort la balle mais je ne me déplaçais pas très vite. J'étais également sujette aux moqueries, pas très finaudes de ma mère et de ma soeur qui sont toutes fines. au moindre coup de stress, leur estomac se bloque et elles maigrissent.

    RépondreSupprimer
  17. Suite de mon commentaire qui était trop long ;)
    Et puis, encore un point commun : grosses allergies saisonnières au pollen, et acariens et poils de chat. comme cela pouvait dériver en asthme, je prenais de la cortisone. je viens d'une région où le beurre est bien salé. cortisone + sel font mauvais mélanges ;(
    je me suis battue tant bien que mal dès mes 11 ans pour perdre ces fichus kg. je faisais des efforts et à la moindre contrariété, je me jetais sur des trucs que je n'aimais même pas comme des tartines de confiture ou des gâteaux chocolat orange.
    je mesure 1M67, longtemps, grâce au sport, j'ai réussi à tenir entre 61 et 65kg. et puis, à 18 ans, amoureux oblige, je prends la pilule, une mini dosée pourtant. je monte à 67kg et j'ai beaucoup de mal à descendre les 65. vers l'age de 22 ans j'ai du arrêter le sport car cela n'était plus trop compatible avec mes études. nouvel amoureux qui me dit que j'ai 5-6kg à perdre. je lui en veux de me dire une chose pareille, srtt qu'il précise : + de poitrine, - de fesses! et là, mon corps et ma tête se révoltent, je suis dégoûtée de la nourriture, en 5 mois je perds 18kg. je ne me restreins pas du tout, je suis hyper active. on me félicite, je fais des envieuses...j'aime de + en + ce corps décharné; je n'ai aucune sensation de faim, je porte des culottes Petit Bateau en 12 ans. je me stabilise à 47 kg pendant 5 ans toujours sans avoir faim mais je perds mes cheveux, j'ai des déficits en fer, je tombe dans la rue...je mange "bien", enfin, qd j'ai envie et si j'ai faim càd le matin beaucoup (muffins, fromage, viande des grisons...), le midi une salade ou un substitut de repas, du coca light à gogo et le soir une gde bouteille de Yop. je ne me prive pas au resto, je prends simplement une entrée en plat, pas de dessert et un thé ou une tisane. Un peu d'alcool, quand même : du bon, du bon champagne! Je fais du 32-34 en pantalon et tout va bien. et puis, beaucoup de stress, une rupture de fiançailles très dure à gérer, je prends des anti-dépresseurs. ils n'ont pas d'effet sur mon poids mais mon métabolisme et ma faim reviennent. en une petite année, je remonte à 57 kg. pour 1m67 rien de grave. je fais du 36-38 maxi en pantalon. j'ai un vrai travail, il faut que je déjeune au resto du bureau avec mes collègues, je sens que les kg vont vite revenir et dès que j'ai un soucis, je me jette sur des paquets de gâteaux. comme j'habite ds une gde ville, je vais ds les night shops, j'achète des glaces, je vais au Mc Do en pleine nuit, je fais 2 dîners... je ne les ai pas vu venir mais en 4 mois j'ai pris 20kg. mon médecin a d'abord cru à des pbs de thyroide, les analyses de sang ont montré que non. et bien, si je m'interdis d'avoir des réserves de cochonneries à la maison, mes plats de célibataire sont des portions de judokas poids lourds et je suis tjs tentée par prendre une collation à 10h et une à 17H. je ne supporte pas mon corps, j'ai un amoureux mais il habite loin et on ne se voit pas souvent; il sait que je suis complexée par mon poids mais il ne connait pas mon histoire.

    RépondreSupprimer
  18. Encore la suite!! décidément!!
    j'ai essayé des régimes mais je n'aime pas cuisiner et je n'aime ni trop la viande ni le poisson alors c'est compliqué. je vais de temps en temps aux USA, j'achète leurs pilules soit-disant miracles qui augmentent la thermogénèse. je ne perds pas beaucoup de poids mais au moins je n'en prends plus, je me suis stabilisée autour des 73kg. l'horreur, je la vis dans les magasins : je fais du 42. la taille la + gde chez Zara. il y a 2 ans, je prenais la taille la + petite chez Zara. c'est peut-être bête mais je n'ai plus aucun plaisir à faire du shopping : le regard des vendeuses de mes marques adorées (Agnès b, Paul & Joe, Gérard Darel, Versace...) me fait mal. dans mon travail, je me "représente" beaucoup, je ne suis pas derrière un bureau et mes jolis tailleurs je ne peux plus les mettre. du coup, cette année, j'ai acheté des robes, des tuniques longues que je porte avec des slims ou des leggings mais avec une sorte de gaine qui me compresse. Le régime Dukan me tente bien, je vais l'essayer et puis, à la rentrée, je prends RV avec un médecin nutritionniste pour faire le point. on a un peu parlé au tel, il m'a dit que ses patientes voulaient des résultats rapides et qu'il prescrivait des sachets protéinés entre autres après un réel bilan. C'est un médecin généraliste spécialisé dans la nutrition donc il m'inspire confiance. maintenant, il faut que je réduise mes portions gargantuesques en attendant le RV.
    Désolée pour ce pavé. J'admire la sincérité de tout ce que tu as pu écrire et j'espère très sincèrement que nous vaincrons! j'apprécie beaucoup la blogueuse Cécy, j'ai cru comprendre qu'elle avait eu des soucis un temps également. Je sais qu'il n'y a pas de recette miracle, qu'on est toutes différentes mais même si certaines de mes collègues - qui ne m'ont pas connue mince - me disent : la taille 42 c bien... moi je ne peux pas, je fuis les miroirs et si le week-end je n'ai rien de prévu, je bulle en jogging comme une mamie ;)
    Bon courage et mille mercis pour ta sincérité.
    Des bises

    RépondreSupprimer
  19. Cet article est vraiment touchant , je te souhaite Bcp de courage :)

    RépondreSupprimer
  20. re-bonsoir Laura,
    tout comme Caro Si c'est pas trop indiscret quel est le traitement que tu as contre les pulsions alimentaires...? Tu peux me répondre sur mon FB : Victoire Duby.
    Beaucoup de bises et de courage!

    RépondreSupprimer
  21. Article très touchant. Ce que tu as vécu durant ton enfance a l'air vraiment dur.
    Je n'aime pas le principe des régimes, je n'ai pas une bonne opinion de Dukan et je pense vraiment que la clef de ta peur du regard des autres réside dans ta tête et non dans ton poids, mais je sais à quel point c'est difficile de trouver son propre chemin afin de se sentir bien. Alors je te souhaite de t'en sortir et de t'aimer.
    Bravo pour ton courage car te dévoiler comme ça ne doit pas être facile.

    RépondreSupprimer
  22. Victoire: J'ai fais un régime hyperprot à base de produit en "sachet" ... Suivie par un médecin (un vrai), qui me l'a fait suivre pendant un an ... Régime qui est connu pour être dangereux au delà de 6 semaine d'utilisation me semble t-il ... Les médecins sont commissionnés sur les produits vendus à leur patientes. Y a pas mal de dérives du coup.
    Fais attention à toi surtout ! <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci du conseil Odile, ça je ne savais pas qu'ils étaient commissionnés...

      Supprimer
    2. Je ne m'en doutais absolument pas non plus à ce moment là :( . Reste juste vigilante, et bon courage à toi ( tu verra l'haleine de chacal avec ce régime c'est assez spectaculaire lol)

      Supprimer
  23. Oh la boulimie, une saloperie, j'ai un autre problème, je t'en avais parlé sur Twitter, l'émétophobie, ou la peur panique de vomir, ça me pourri toujours la vie mais moins car j'ai été suivie, mais avant de savoir ce que j'avais, c'était terrible surtout que j'ai toujours eu une tendance à la maigreur, ma morphologie et mon métablisme ne me permettent pas d'assimiler les graisses, donc je les élimine rapidement sans avoir besoin de bouger.

    Le problème avec ma phobie, c'est qu'elle peut entraîner l'anorexie, et ça n'a pas loupé, tellement que j'avais peur d'être malade, les gens ne comprenaient que je me mette à hurler quand je voyais quelqu'un de malade, ça m'a isolé toute ma vie, j'ai perdu tous mes anciens "amis", j'ai perdu du poids au point de frôler l'hospitalisation d'urgence, je pleurais aussi dans les cabines tellement que j'avais honte qu'on voit mes os, je voulais plus sortir, bref j'ai également des troubles du comportement alimentaires, et j'ai du mal à avoir une vie "normale", bosser me terrifie car j'ai peur de faire des crises et tout mais je me bats tous les jours et si je prends un kilo je suis heureuse.

    Comme quoi même être mince ne rend pas toujours heureux ^^
    Je suis de tout coeur avec toi, la boulimie est une merde, mais tu as toutes les cartes en main pour la vaincre et prends ton temps aussi :-)

    Gros bisous !

    RépondreSupprimer
  24. Tu as beaucoup de courage, et je suis persuadée que tu vas réussir.
    De gros bisous ma belle

    RépondreSupprimer
  25. Tu sais qu'en plus de tout le reste tu as mon soutien inconditionnel <3

    RépondreSupprimer
  26. C'est très courageux d'accepter de nous en parler, et très touchant. Je ne suis pas une grande fan du régime Dukan, que je trouve justement trop restrictif pour moi, et c'est vers Weight Watchers que je me suis tournée quand j'ai décidé de "me reprendre en main". Maintenant, si c'est la méthode qui te convient, tant mieux :) Je te souhaite de tout coeur d'atteindre tes objectifs, que ce soit sur la balance ou ailleurs. Prends bien soin de toi ma belle!

    RépondreSupprimer
  27. Je n'ai qu'une chose a dire : tu es incroyablement courageuse d'ecrire un post comme cela et j'espere qu'apres ce regime tu te sentiras mieux :)
    Bisous
    Yu'

    RépondreSupprimer
  28. Juste un petit mot pour t'envoyer du courage. (:

    RépondreSupprimer
  29. Coucou !
    Tout d'abord je n'ai pas suivi l'histoire depuis le début sur les méchancetés et je ne sais pas non plus ce qu'on t'a dit mais ignores les tous. Il faut même pas que tu fasses attention car sur internet certains on la critique facile.
    Je voulais te demander si tu savais ce qui est à l'origine de ta boulimie ? Parfois une aide psychologique peut te permettre de comprendre et d'identifier les situations qui peuvent te mettre en stress et ainsi éviter les récidives. Et puis cela peut aussi aider car tu vis des moments difficiles et l'écoute et le soutien sont primordiales dans ton combat.
    Je voulais aussi te dire que effectivement le régime Dukan n'est pas sans risques (comme beaucoup de régimes alimentaires). Dans le cas du régime Dukan il y a un apport en protéines assez important. Il faut donc faire attention au coeur et aux reins.
    En tout cas je te souhaite beaucoup de courage et je te souhaite de trouver enfin l'équilibre qui te permettra d'être heureuse.
    Tu as visiblement pris une grande décision alors bats toi jusqu'au bout ignores les médisants et tu verras le bonheur ne sera pas loin.
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'aide psychologique est une bonne chose, surtout dans la ré-apropriation du nouveau corps, parce qu'on se voit pas maigrir, et du coup ça peut être un peu "violent".

      Supprimer
  30. et bien , quel courage de te dévoiler autant d'un coup. Je te comprend parfaitement, je suis en surpoids depuis...toujours à peu près et j'ai du mal à le vivre, mais des fois j'ai "besoin" de manger, je ne sais pas pourquoi alors j'avale ce qui ma passe sous la main et après je regrette... J'ai fais le régime dukan, j'ai acheter des bouquins pour ne pas faire n'importe quoi avec des recettes pour éviter de me lasser et des desserts au cas ou...Si tu suis bien ce régime y aura pas de problèmes, boire beaucoup d'eau et tout et tout. en tout cas je te souhaite plein de courage car c'est pas évident le changement quand on est habitué en quelque sorte à ce que l'on est.

    RépondreSupprimer
  31. Félicitations pour le courage dont tu as fais preuve pour partager ça ici !
    je te souhaite bonne réussite et d'etre heureuse !
    (je connais bien ça, le fait d'avoir PRESQUE tout pour etre heureuse !!)
    bon régime ! et tort lui le cou à cette garce de boulimie, tu l'auras !!!
    kiss

    RépondreSupprimer
  32. coucou laura! Ton article est très touchant et je pense que ça ne doit pas être facile d'écrire tout ça et surtout d'y faire face!!! Bon courage pour ce régime et bats toi!!!

    RépondreSupprimer
  33. très touchant ton témoignage! j'ai suivi Dukan il y a quelques années.... et comme toi, je n'ai pas bien suivi la stab... résultat tout repris.... je ne peux que t'encourager dans ta démarche... mais surtout n'oublies pas de prendre des compléments vitaminés pour éviter les carences.... bon courage!

    RépondreSupprimer
  34. Je me retrouve tout à fait dans ce billet (j'en ai même pleuré!). Je vais t'expliquer mon parcours même si je dois aussi me mettre à nu (je te le dois car faire ce billet et cette démarche, c'est magnifique). Donc, j'ai 43 ans je suis infirmière (je ne travaille plus depuis 9 ans tu sauras pourquoi plus bas. Étant jeune je n'ai jamais été grosse (moi j'emploie ce mot depuis un déclic que j'ai eu). Lorsque je me suis mariée tout allé bien "normalité" me voici (2 grossesses et aucun Kilos pris : oui ça arrive) mais après ma première grossesse des maladies n'ont fait que se présentaient à moi( eh oui on pense à moi), je résume et fait bref car cela va durer.... thyroidectomie, cholecyctétomie, 2 cancers, des problèmes avec 4 opérations pour des canaux carpiens qui ne s’arrangeaient pas, dépression qui découlèrent de cette vie faites d'interventions presque tous les ans depuis 10 ans (d'autres avant mais bon on va pas se mettre à pleurer hein...). Gros traitement dont morphine depuis 9 ans car aussi non je ne peux marcher plus d'autres médoc (une 20n en tout dans la journée et plus si douleurs qui n'en fini pas....). Bref je suis passé de 69 kg pour 1m67 à 122 kilos. Donc régimes à tout va (qui je le précise ne MARCHENT PAS et je tiens à le dire) et il y a 1 an vu mon état de santé j'ai dû me faire poser un anneau par obligation car ma vie était en danger et ma fille de 11ans (mon fils en a 20) ne m'a vu que malade (Le Bypass m'a été refusé car mes antécédents étaient trop lourds et je pouvais y rester et si une tumeur se développer dans la partie d'estomac hors d'atteinte DEFINITIVEMENT eh en, adios....). Donc ayant ma petite famille devenue ma meilleure supportrice (mon fils avait 11 ans lors de mon 1er cancer); le déclic sit fait et j'ai sauté le pas : je dois dire que c'est loin d'être facile (bon j'ai perdu 40 kg pour le moment) car chaque repas devient de plus en plus difficile car j'ai un anneau très serré (et à vie selon mon cancerologue) et la vie est loin d'être rose mais je ne rentre pas dans les détails.....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. le déclic sit fait et j'ai sauté le pas : je dois dire que c'est loin d'être facile (bon j'ai perdu 40 kg pour le moment) car chaque repas devient de plus en plus difficile car j'ai un anneau très serré (et à vie selon mon cancerologue) et la vie est loin d'être rose mais je ne rentre pas dans les détails.....Donc de nouveau ma fille a 11 ans et dans 1 mois je dois de nouveau me faire opérer d'une tumeur (bon,ben là je dois dire que mes croyances se sont arrêtées, je sais je vais choquer mais cela se répète et marre marre marre...) donc avant nous sommes partis en vacances je jui avais promis que, cette année, elle verrait sa maman en maillot de bain, j'ai mis mon régime de côté pour ces 2 mois (pas de kilos repris) mais le retour fut difficile car tous les jours je pense à cette intervention( je suis passée entre les mailles du filet plusieurs fois mais pour combien de temps encore : il faut dire que je suis infirmière et je connais tous les risques et c'est la 1ère fois que j'ai la trouille). Bon je ne veux pas m’apitoyer ni faire pleurer dans les chaumières donc il est vrai que la perte de poids c'est magique mais difficile (on voit toujours son corps comme il était et le corps se modifiant la gravité joue son rôle : bon là on rit OK!!!!). Alors je te souhaite tout le bonheur du monde dans cette aventure (j'espère ne pas avoir plombé l'ambiance (il ne faut surtout pas) et si tu as la chance d'avoir à côté de toi quelqu'un qui te porte vers la réussite, saisie ta chance le déclic est long à arriver (je ne crois en aucun cas que d'être obèse ou en surpoids soit un choix : qu'on ne me fasse pas croire que si on a du poids en plus, on se sent bien, j'avoue que je crois aucune personne qui dit qu'elle s'accepte avec ses kilos en trop, ce serait se mentir à soi-même, réfléchissez-y vous verrez...). Si tu as besoin de conseils ou autre ou un coup de blouse (ce qui arrivera forcément), je pourrais être là (sauf à partir du 23/09 pour cause d'opération, tu t"en doute mais après même si je ne serai pas au top de ma forme, je pourrai être présente (on a toujours besoin de quelqu'un tu sais). Bon, j'ai fait un com (mis à nu aussi) super long et interdiction de me plaindre hein (car je n'y arriverai pas aussi non car j'ai de nouveau tendance à pleurer pour un oui ou un non) donc on fonce, on sourit à la vie qui est loin d'être un fleuve tranquille et on s’accommode de notre vie on fait avec nos moyens. FONCES ET NE T'ARRETES PAS, tu seras heureuse tu verras, ça vaut le coup. Énormes Bisous et ah oui j'avais oublié (les cons resterons cons tout leur vie et la méchanceté s'inscrit sur le visage en vieillissant c'est une infirmière qui te le dis pour avoir suivi des gens méchants pendant de longues années à l'hôpital , crois moi!), il s'agit de ta vie , de tes efforts qui mèneront forcément à des victoires sur soi-même, alors les autres tu sais il faut en faire abstraction (ce qui n'est pas évident, je sais, je suis aussi passée par la même un cancer certains croient que cela s'attrape et te mettent de côté, j'ai subit cela en même tant la maladie et le régime sans parler de la curiosité mal saine). FONCES, bon j'arrête car cela devient trop long et on ne peut pas entrer dans tous les détails donc si tu as besoin je peux être là. Bonne journée

      Supprimer
    2. Je suis de tout coeur avec toi. Et je comprends ce que tu ressens avec ces satanés régimes : je suis pareil : c'est tout ou rien.
      Je suis certaine que tu y arrivera. En tout cas comme tu peux le lire nous sommes toutes avec toi donc si tu as besoin de motivation n'hésite pas à poster un billet et nous serons toutes là pour te soutenir.
      Bon courage !

      Supprimer
  35. je suis désolée d'avoir été aussi longue, mon mari m'aidé à le publier en 2 fois si tu ne veux pas le publier je comprendrais

    RépondreSupprimer
  36. Je te trouve très courageuse d'avoir publié ce billet ! Je te comprends tout à fait, même si moi c'est l'inverse : je suis très mince et j'ai beaucoup de remarques du coup j'ai tendance à éviter les maillots de bains, les tee-shirts qui dévoilent trop les bras ou les shorts ... Gros bisous et je te souhaite de réussir à perdre ce poids qui te rends malheureuse. <3

    RépondreSupprimer
  37. cc et déjà bravo à toi pour cet article qui n'a pas du petre facile à rédiger et à publier! je te soutiens la miss, tu as raison de choisir dukan car en effet le principer à volonté te conviendra bcp mieux! moi aussi j'ai perdu 7 kg avec dukan il y a 2 ans, et là j'en ai repris 3... faut que je m'y remette... bon courage à toi ma belle !!!! bisous

    RépondreSupprimer
  38. si je n'avais qu'une chose à dire ce serait ZERMATTI
    si tu as le temps de t'y intéresser je te conseille son livre qui est plein de bon sens à l'inverse de tout ce qu'on peut nous balancer chaque jour et qui nous réconcilie vraiment avec la nourriture.
    Car là, tu ne règles pas ton problème difficile de boulimie et tu te restreins dans ta tête.
    Dans tout les cas, je te souhaite de réussir dans ta démarche.

    RépondreSupprimer
  39. Bon courage, et si tu n'y es pas je te conseille de t'inscrire sur Dukanaute, ce site est génial pour se motiver !
    Et puis il ne faut pas oublier de prendre sa cuillère d'huile d'olive ou de colza par jour, pour préserver sa santé.

    RépondreSupprimer
  40. Merci de ta franchise, c'est un joli billet plein de franchise, j'imagine que ta décision d'en parler a été difficile mais tu as eu raison.
    L'important est que tu prennes la décision qui te convienne le mieux et qui te permettra de te sentir mieux. Peut-être qu'un travail avec un psy si ce n'est pas déjà le cas te permettra de comprendre et d'éradiquer la boulimie.

    Bon courage!

    RépondreSupprimer
  41. Ca n'a pas du être facile d'écrire cet article mais en tout cas un grand merci. Je me reconnais tellement dans ce que tu décris...et mine de rien, savoir qu'on est plusieurs filles à être dans la même galère et ben on se sent moins seule.
    J'espère que Dukan marchera pour toi, fais juste bien attention à boire énormément pour les reins (plus d'1,5L si possible) et fais des prises de sang régulièrement pour regarder si tu as des carences. De toutes manières, Dukan le précise bien : si on veut suivre son régime, il faut être suivi par un professionnel de santé.
    Je te souhaite plein de courage dans cette bataille contre les kilos et la boulimie.
    Garde bien en mémoire que tu es plus forte qu'elle :)

    RépondreSupprimer
  42. Je me reconnais dans tout ce que tu dis, c'est fou.. et pourtant je n'ai pas encore 18ans.
    Le pire, c'est que les gens disent "qu'on ne fait pas d'efforts" "que c'est facile pourtant", ils savent pas ce qu'on endure !
    Moi aussi, il me faut quelque chose de strict.



    Je fais naturhouse à la rentrée et j'espère que ce sera efficace..
    Pour ne pas trop manger, il faut simplement que je ne mange pas..

    RépondreSupprimer
  43. Bon... Après cet article il ne me reste plus qu'à te souhaiter bon courage ^_^

    Ah et puis j'avais bcp aimé le blog de Gally (BD blogueuse de son état), qui parlait de ses problèmes de poids, le blog est désormais fermé mais ça vaut le coup de farfouiller dans l'historique :
    http://blogdunegrosse.blogspot.fr

    RépondreSupprimer
  44. Je me suis reconnu dans pas mal de points de ton billets.
    J'ai perdu 13kg il y a 2 ans, en ai repris 4. & j'essai de les reperdre, mais une fois le declic passé, pas evident.
    Unef ois que je met la tête dans la nourriture c'est fini, j'ai du mal a m'arrêter.

    Je te souhaite beaucoup de courage.
    <3

    RépondreSupprimer
  45. mes doigts tremblent à savoir ce que je dois t'écrire, quel courage de t'avoir mise à nue pour nous. J'ai pris le temps de lire les autres commentaires, et dire que d'autres se plaignent pour des broutilles.
    Moi je te connais que depuis peu sur Insta, et tout ce que j'ai a te dire c'est que JE T'AIME
    Bon courage ma belle, bat toi, et bat toi encore, tu y arriveras
    un clin d'oeil à Paulynagore, à Victoire, à Lolotte, et à toutes les autres
    Agnès971 sur Insta

    RépondreSupprimer
  46. tu as bien fait d'en parlé, je pense que cela va t'aider et tu vois dans un blog quand on parle de choses profondes et vrais, on a toujours des réponses de vrais gens. Moi, j'ai aussi eu des problemes avec mon poids depuis toujours et sans être complètement boulimique quoi que je ne sais pas trop la définition du treme, j'ai souvent ressenti un grand vide, comblé par la nourriture, les fringues, la cigarette, tout... J'ai 47 ans et je gère mon poids pas mal aujourd'hui et ce, depuis 15 ans, mais je fais toujours attention dès que je suis à + 4 ou 5, de ce que j'ai défini comme mon poids de forme j'agis dukan ou autre... et ma solution, je l'ai trouvé dans le sport, intensemment, voili, je te souhaite bon courage, des bises

    RépondreSupprimer
  47. Je lis régulièrement tes articles sans jamais laisser de commentaires. Mais là, je prends la peine de la faire, enfin. Je trouve ta démarche très courageuse, l'écrire, rien que ça doit déjà te faire un bien fou. Je te souhaite tout plein de courage, tu es sur la bonne voie !!! Pleins de bisous d'encouragements !!!!!

    RépondreSupprimer
  48. Bravo parce-que ça ne doit pas être évident de parler de ce genre de choses.
    Je te souhaite bon courage si tu décides réellement de reprendre Dukan, car c'est quand même super dur!

    Bisous,
    Jenny

    RépondreSupprimer
  49. Ma belle, un grand bravo pour ce billet très personnel.
    Je l'ai trouvé très bien écrit, très touchant de te dévoiler de la sorte!
    Je ne peux que t'encourager ; effectivement chaque personne est différente, il faut trouver LE régime qui conviendra le mieux à chacun...
    Le fait de nous tenir au courant régulièrement te permettra peut-être d'être plus motivée en continu...
    Bon courage à toi!! <3

    RépondreSupprimer
  50. J'ai vraiment été très touchée... voire même émue par ton post !
    Il t'a fallu bcp de courage pour écrire et te dévoiler : le fait d'écrire (ou de dire) ce que tu ressens est pour moi synonyme d'un grand pas en avant qui je suis sûre va te permette de t'en sortir
    Je pense que le chemin sera long et dur (il ne faut pas se voiler la face) mais tu vas y arriver... et puis quand tu sentiras que ça ne va pas : on est là toutes prêtes à t'écouter et à t'aider !
    énormes bisousssss ♥♥♥

    RépondreSupprimer
  51. Laura... ton billet est très très touchant.
    Je te lis quasiment tous les jours, j'admire tes maquillages, j'aime cette vraie gentillesse qui ressort de tes billets mais je ne connaissais pas cette partie de toi.
    J'espère que lorsque cette madame pas très gentille viendra s'attaquer à toi pendant ton régime, tu viendras lire nos commentaires, pour lui montrer qu'on est toutes avec toi et qu'on ne va lui laisser te faire de mal.
    Plein de bisous et accroche-toi !

    RépondreSupprimer
  52. Ton billet est très touchant et j'apprécie cette sincérité... du coup je me retrouve en toi car déjà au régime à 6 mois dc oui j'ai vécu plus de 80% de ma vie au régime.
    Je ne te dirai pas si il existe une méthode bonne ou pas pour maigrir car je suis contre les régimes. J'ai complément changer de vie et de regard sur moi, et sur la nourriture. Je te laisse lire mon article où j'explique que le pb est de manger au lieu de vivre, dire, ressentir. J'ai l'impression que tu as la mm peur que moi, trop ressentir et être trop dans l'émotion, cela est souvent cause de boulimie. J'espère que cela pourra t'aider à faire la paix avec toi même. courage
    http://www.quandjeseraigrande.net/philosophe/je-mangerai-mes-emotions/
    Olivia, ronde et heureuse (oui c'est possible

    RépondreSupprimer
  53. Je lis régulièrement tes articles mais laisse très peu de commentaires, mais concernant celui-ci, je ne peux que te saluer d'un bravo de t'être confiée, chose pas très facile.

    Je te souhaite vraiment beaucoup de courage pour ton nouveau régime, et ne laisse plus cette madame boulimie te pourrir la vie.

    :)

    RépondreSupprimer
  54. Coucou Laura,

    je te lis quotidiennement depuis un moment mais je ne t'ai jamais laissé de com! Avec cet article je me dis qu'il est peut être tps!^^
    Comme je me reconnais là dans ton article!!! Que c'est bien aussi de savoir qu'on est pas la seule à vivre ça!!! Qu'il y a des gens qui comprennent que NON on ne manque pas de volonté mais qu'on est juste comme celà!
    Pour ma part cela a commencé à 17 ans! J'avais toujours été de poids tout à fait normal et puis un jour, va savoir pourquoi je me suis dit qu'en ne mangeant plus c'était facile je pouvais perdre encore un peu plus de poids! je pouvais perdre 4 kilos en 4 jours c'était génial!!!! et puis au bout de qques mois j'ai mangé un peu plus, donc repris un ou 2 kilos et comme je n'arrivais plus à ne pas manger et bien j'ai commencer à me faire vomir! Cela à duré 5 ans! 5 ans de crises de boulimie ou je n'avais qu'une envie passer mes journées chez moi à manger, vomir, manger, vomir du coup le soir j'inventais tous les prétextes à mes amis pour ne pas sortir!!! Pourtant quasiment personne ne s'en ai rendu compte! il y avait juste ma meilleure amie qui était au courant! mais entre mon poids le plus bas de mes 17 ans et mon poids actuel il y a comme mm un +15 kilos... qui n'est pas passé inaperçu au vue de mes proches!! J'ai donc testé tous les régimes possibles, ma maman qui travaillait dans un centre d'amincissement ne comprenait pas et m'a donné tous les régimes possibles à faire! mais rien n'y faisait, plus j'essayait de me contrôler à manger moins, plus j'étais obsédée par ça et les crises devenaient de plus en plus grosses! j'ai donc fait YOYO pdt un moment, puis j'ai emménagé avec mn ami actuel qui pdt un moment ne s'ai rendu compte de rien jusqu'à ce que qques traces dans les toilettes lui mettent la puce à l'oreille.... Le déclic est venu qques mois après et cela fait donc un an que je ne fais plus de crise et que je ne vomis plus! mon poids est stable depuis un an --> un exploit! J'habite en Angleterre depuis 9 mois et je me suis lançé dans la création de cupcakes avec mon propre site web et j'arrive à les faire sans tous les manger --> une 2eme exploit!
    Cependant comme toi aujourd'hui je suis heureuse, j'ai mon chéri, pleins de projets, je suis infirmière en Angleterre, j'ai appris une 2eme langue, je vends des cupcakes en extra ( ma passion: la cuisine!) mais j'ai toujours ces qques kilos en trop qui me gâchent la vie, même si j'ai repris le sport depuis un an ce qui me fait beaucoup de bien pour mon corps et mon rapport avec la nourriture! Un an que je n'ai plus de crise mais j'ai toujours cette peur de commencer un régime qui me fera tout recommencé ces crises... pour l'instant j'ai donc un poids stable, j'arrive un manger un ou 2 carrés de chocolat sans manger la tablette après ou culpabiliser pdt des heures... je sais que j'ai qques kilos en trop, je ne me sens pas encore capable de faire un régime maintenant mais je sais qu'un jour le déclic viendra! ça j'en suis persuadée!!!!
    Donc je te souhaite bonne route à toi sur la voie de la guérison j'espère !!! et continue de nous apporter toutes les nouveautés beauté du moment (d'ailleurs je crois que c'est un peu de ta faute si je dépense trop d'argent en beauté depuis que j'ai découvert ton blog! ^^)

    Bisous à toi

    RépondreSupprimer
  55. Bonjour Laura
    Je n'ai pas pour habitude de mettre des commetaires même si je lis beaucoup de blog mais je ne pouvais pas rester indifférente à ton article.
    Tu as beaucoup de courage de te dévoiler ainsi et j'ai énormement de respect pour ce que tu fais.
    Je ne connais pas ce fléau mais je peux comprendre ayant des amies qui souffrent des mêmes démons.
    Je te soutiens et je te souhaite beaucoup de courage pour ce que tu entreprends mais je suis sûr qu'avec de la volonté, de la patience et du soutien on peut soulever des montagnes ;)
    Hâte de te relire.
    Je t'embrasse,
    Ludivine

    RépondreSupprimer
  56. Alors déjà je vais commencer par te féliciter. Se livrer sur son blog, franchement c'est loin d'être facile. Je te comprend, j'ai également fait le régime Dukan et j'ai perdu 20 kilos. Je peux réellement dire que ce régime ma changée la vie et en bien !

    Je te souhaite pleins de courage pour la suite

    RépondreSupprimer
  57. Hello Laura
    Je te suis depuis peu et je ne laisse que très rarement de commentaires, mais ton article et ma sincérité m'ont beaucoup touché

    J'espère sincèrement que tu va réussir à t'assumer et à aimer ce corps qui est le tien
    (J'espère un jour réussir à mettre en pratique ce conseil à mon tour ! xD )
    En attendant je te fais pleins de bisous et te souhaite beaucoup de courage !

    A très vite !

    RépondreSupprimer
  58. J'te souhaite bien du courage... J'ai fini par m'accepter comme j'étais... après avoir perdu 10kg entre dudu et un peu de sport j'ai tout repris... dès que je suis pas bien je mange donc au final je préfère laisser passer la crise et essayer de voir pourquoi ca va pas :) et j'avoue, le manque de sport agis pas mal sur le moral sauf que par dessus ca j'ai la phobie des lieu plein de monde (donc les salles de sport, la piscine etc.), je suis une hyper stressée de la vie et un manque énorme de confiance en moi ><

    RépondreSupprimer
  59. Je me retrouve tellement dans ce que tu écris... À part que je ne me sens pas boulimique et pourtant parfois j'ai l'impression de manger "juste" pour remplir ou combler qqchose...
    Dukan est un régime tres critiqué, je l'ai essayé et vivement approuvé car comme toi il me faut des impératifs et des gros interdits sinon il y a déviance! ^^
    Je t'apporte tout mon soutien! J'attend mon déclic pour faire ce régime!
    Maigrir c'est comme arrêter de fumer il faut être prêt à se lancer sinon c'est l'échec!
    Bon courage! Tu vas y arriver! ;)

    RépondreSupprimer
  60. Je lis souvent ton blog, sans jamais laisser de commentaires.
    Ce billet est touchant, émouvant et surtout très courageux!
    Merci de nous avoir fait partagé ton expérience avec une telle sincérité.
    Je suis très impatiente de suivre l'avancée de ton histoire, jusqu'au point final qui t'apportera, je l'espère, le bonheur que tu recherches!
    J'admire ta force et ta volonté et te souhaite beaucoup de courage dans ta démarche!

    RépondreSupprimer
  61. Bon courage, j'ai des soucis de poids depuis enfant également j'ai beaucoup complexer et je complexe tjrs je me cache moi aussi derrière des pulls ou autre.
    Mais les régimes j'y arrive pas.
    Dunkan faudrai que je réfléchisse, mais ça me semble bien compliqué son régime.

    RépondreSupprimer
  62. Je pense que ça peut t'aider > http://cotemakeup.blogspot.fr/2012/08/parlons-regime-parlons-minceur-la.html

    Ce n'est pas un régime mais un rééquilibrage alimentaire basé sur le sport et l'association des aliments pour limiter la force de stockage. J'ai des troubles alimentaires qui sont moins fort depuis que je fais cette méthode, l'appelle du sucre à diminé et j'ai perdu un peu de poids :) Courage

    RépondreSupprimer
  63. Et si personnellement je ne conseille pas Dukan, c'est justement de par le fait que c'est illimité et donc ton estomac risque même de s'agrandir encore plus. et lorsque le régime sera fini, tu auras énormément de mal à contrôler les fausses faim sans parler du fait que si tu as de la cellulite, les cellule graisseuse qui se sont multiplié, vont certes diminués mais pas disparaitre et au moindre écart, ces cellule vont stocker encore plus en prévision d'une prochaine période de diete. je comprends ton envie de perdre, et tu l'assume c'est le principal, mais ds quelque mois quand tu l'auras fini et que tu seras mal de soit te rendre "associable" soit de faire des écart et de reprendre du poids, l'assumeras-tu à ce moment là ?! Je pense que lorsque l'on prend la décision de faire un régime, il ne faut pas penser qu'aux résultat mais aussi à tous ce que cela va engendrai. Un rééquilibrage alimentaire bien fait coupera certaines envies de par les enzimes qui seront synthétisé selon ce que tu manges, ton cerveau ne recevera plus de message éroné et petit a petit tu gueriras et perdra du poids. certe pas aussi rapidement qu'avec le genre de regime dukan, cohen ou encore chrono, mais vaut mieux faire les choses bien et lentement. sans parler de la peau qui peut en prendre un coup lors de perte trop rapide. En tout cas cela reste ta décision, c'est juste des conseils. biz

    RépondreSupprimer
  64. Coucou!
    Cela ne doit pas être évident de se mettre à nu de cette façon... Elle est quand même touchante ton histoire, et cela montre aussi que tu as fait un grand travail sur toi en réussissant à mettre un nom sur ton trouble alimentaire.
    Je suis à peu près dans le même cas que toi, je dis bien à peu près car je n'arrive pas vraiment à mettre un nom sur ma relation avec la nourriture, mais je dirais juste que j'ai des troubles alimentaires qui m'ont fait prendre plus de 25 kilos en 6 ans...
    J'ai vécu les régimes à répétition, les moqueries, le surpoids, à la limite de l'obésité même... J'ai essayé de me fondre dans la masse, de me cacher... Tout cela pour dire que cela m'a vraiment gaché ma vie à un moment donné.
    Et depuis le début de l'année j'ai complètement changé! J'ai réussi à perdre 15 kilos, je me trouve à nouveau belle, je me prends en photos, je m'habille flashy, je m'intéresse à nouveau au maquillage et accessoires beauté, je sors, je corque la vie à pleines dents, et ce changement a commencé quand Weight Watchers est entré dans ma vie.
    Je ne suis pas là pour faire de la propagande, je ne suis pas pour vendre quoi que ce soit, mais j'aimerai juste donner mon "point de vue", étant passée par là...
    Quand on a du poids à perdre on a toujours tendance à vouloir le perdre du jour au lendemain, à infliger tout et n'importe quoi à notre corps, en se disant, pendant 2 mois je le fais et je serai enfin débarassée! Et bien non! C'est la mauvaise solution! J'ai fait le régime Dukan, j'ai supporté les protéines matin midi et soir, pendant 1 mois, mais la question à se poser, c'est: Et après? Pour peu qu'on ne fasse pas le programme jusqu'au bout (peu y arrivent), on fini par arrêter par fatigue et dégoût et on se rue vers tout ce qui nous était interdit pendant cette période! C'est un vrai cercle infernal! Peu de gens perdent du poids sans le reprendre avec Dukan.
    Moi je te conceillerai de voir plutôt un professionel ou d'entamer une méthode style weightwatchers, afin de te réapprendre à manger sain, sans forcément te priver, mais apprendre à ramener les bases, du goût dans ton assiette, et savoir se modérer! Car notre grand problème, dsions le clairement, c'est la modération... Et bien sûr il faut penser à une perte de poids sur le long terme! Les kilos ne sont pas pris en 1 mois, donc il faudra a peu près le même temps pour reperdre... Le sport aussi est très important dans un processus de perte de poids, si tu veux conserver un corps bien ferme et même booster un peu ta perte...
    Ce sont juste les conceils de quelqu'un qui est passée par là et qui revit à présent! Biz
    Si besoin, tu peux me joindre sur Hellocoton (pseudo: Pussykat971)

    RépondreSupprimer
  65. Je trouve très courageux ta façon d'en parler si ouvertement sur internet. Je suis sure que beaucoup de gens se trouvent dans une situation semblable, et c'est en lisant ce genre de blog, honnête et direct, qu'ils trouveront du courage pour changer leur vie.

    RépondreSupprimer
  66. Je viens sur ton blog depuis plusieurs mois sans laisser de commentaire et comme apparemment beaucoup d'autres, aujourd'hui, il me faut commenter.
    Tout d'abord, bravo pour ton courage, car il en faut une bonne dose pour publier un article où on se dévoile autant. Je pense que tu sais bien que personne ici ne te juge, mais ça n'en reste pas moins difficile d'en parler !
    J'ai été une grande anorexique/boulimique pendant 2 ans, seules mes amies étaient au courant, je le cachais à ma famille. Honnêtement, j'ai vécu un enfer. Toute ma vie ne tournait qu'autour de "se priver se priver se priver" pour finalement aboutir "je craque car je ne m'en plus", et cela recommençait sans cesse. C'était pas une vie. Ca me bouffait le moindre moment de bonheur. Mon corps était la chose la plus dégoûtante qui soit à mes yeux, et pourtant avec du recul, je me rends bien compte qu'il n'était ni gros ni moche ! Mais rien à faire, les TCA se fichent de la réalité. C'est l'arrivée de mon copain dans ma vie qui a tout bouleversé, j'ai guéri, j'ai mis des mois pour cela, presque un an, de lutte acharnée pour me dire qu'il était temps que toutes ces conneries cessent. Et si tu as la volonté et surtout l'envie que ces TCA disparaissent à jamais, crois-moi, peu importe le temps que ça prendra, tu y arriveras. Nous serons en tout cas toutes là pour t'encourager. Encore bravo, bon courage, et pense à... après ! :)
    Bee.

    RépondreSupprimer
  67. Bonjour Laura,
    Je suis fidèle à ton blog depuis plusieurs mois déjà et n'avais encore jamais pris la parole ici. Il était tant que je sorte de l'ombre, surtout après ces confidences, qui témoignent d'un grand courage, d'une bonne connaissance et d'acceptation de soi, ainsi que beaucoup d'amour tes proches.
    Je te souhaite de tout coeur de parvenir et de te maintenir à ton poids idéal.

    RépondreSupprimer
  68. Bonjour Laura, je te suis également depuis des mois déjà mais e n'ai pas souvent posté de commentaires bien que j'adore ce que tu fais!
    Je voulais simplement te remercier de te dévoiler ainsi et de nous faire partager tout ça, ça me touche beaucoup. Je suis de tout cœur avec toi et te souhaite beaucoup de courage.
    Bien à toi
    Jessica

    RépondreSupprimer
  69. Je salue ton courage de te mettre ainsi à nu, je trouve ton témoignage très touchant. J'ignorais que tu avais des troubles alimentaires...
    Je peux te dire qu'une chose : je te comprend trop bien...

    RépondreSupprimer
  70. Ton billet m'a énormément touché et tu es quelqu'un de très courageuse, bravo à toi pour te battre contre cette fichue maladie qu'est la boulimie. J'en ai souffert aussi durant mon adolescence et ce n'est pas facile de s'en débarrasser. Je te souhaite tout le courage possible et la volonté pour réussir ton régime (je n'en doute pas) et n'oublie pas que tu es une belle personne !

    RépondreSupprimer
  71. Laura du courage ne ten fai pa ma cheri

    RépondreSupprimer
  72. Laura courage ne ten fai pa

    RépondreSupprimer

Un petit message ?