mercredi 28 septembre 2016

Petit lexique d'un enfant de 3 ans

Depuis que Lucas parle (il a commencé très très tard, voir l'article ici), il nous raconte vraiment BEAUCOUP de choses très intéressantes, le seul souci c'est que parfois, on ne comprend rien du tout ! Mais c'est nous hein, on ne fait pas d'efforts et il nous le fait bien remarquer : "OH ça m'éneve !!!!". 

Voici quelques mots et expressions particulièrement drôles (en tout cas, nous, ça nous amuse) qui vous permettront peut-être de mieux comprendre le dialecte de votre propre enfant. D'ailleurs on devrait TOUTES faire ce genre de liste, je suis sûre qu'à force, on pourrait comprendre nos enfants pour de vrai sans s'exclamer à tour de bras "ah bon ? C'est vrai ? Oh bah dis donc !" alors qu'on n'a strictement rien capté. C'est parti !


Locolatine : chocolatine 
Pain au koa : pain au chocolat 
L'est ro mignon mon réillé : il est trop mignon mon oreiller... Hum ?
Madame maman et capitaine papa : encore une nouvelle façon de nous appeler 
Camion de roupiers : camion de pompiers 
La poncote : la compote
Lucas l'est tout kriste : Lucas est tout triste, dès qu'on s'intéresse à autre chose qu'à lui, c'est automatique
L'abeille et l'abeille : La belle et la bête 
La roupette : la trompette 
Ma romonika : l'harmonica 
Le petit cament : le médicament 
En route ma limone : en voiture Simone
Le petit lama : le pyjama
Les podeuterres : les pommes de terre 
Patate Rouge : Pat'Patrouille
Les lampillons : les champignons 
Veut pas connaître ! : j'ai pas envie de parler 
La ramatique : la pharmacie 
Un landouiche : un sandwich 
Madame Matien : Les 101 Dalmatiens 
T'es pas lentille : t'es pas gentille 
Louloutin : Maître Gims
Madame Maikresse a crié dans Lucas : il s'est fait engueuler à l'école 
Inèche c'est ma moureuse : Inès c'est mon amoureuse

Voilà ! C'est déjà pas mal pour aujourd'hui. J'espère que vous me raconterez comment ça se passe chez vous, quels mots sont violemment écorchés et quelle est votre parade lorsque votre enfant s'énerve car VOUS ne comprenez R.I.E.N.  

lundi 26 septembre 2016

Économiser ses SmartPoints et manger malin !

Avec Weight Watchers on mange de tout, et ça c'est cool. En revanche on peut vite se faire piéger et se retrouver à l'heure du dîner avec seulement 3SP de disponibles. Je vous donne donc quelques aliments malins (et les équivalences) afin d'économiser vos points et de manger malin.

- Beurre (15 grammes - 6SP) / Fromage frais (15 grammes - 1SP)
- Nutella (2 cuillères à café - 5SP) / Confiture (2 cuillères à café - 2SP)
- Sucre (3 cuillères à café - 4SP) / Stévia (3 cuillères à café - 0SP)
- Krisprolls (50 grammes - 7SP) - Baguette (50 grammes - 3SP)
- Compote de pomme Andros (1 pot - 5SP) / Pomme (1 unité - 0SP)
- Chocolat au lait (5 carrés - 14SP) / Abricot sec (5 unités - 2SP)
- Lardons nature (100 grammes - 11SP) / Dés de jambon (100 grammes - 2SP)
- Poisson pané (100 grammes - 4SP) / Filet de Colin (100 grammes - 1 SP)
- Beurre doux (20 grammes - 7SP) / Beurre de cacahuètes (20 grammes - 4SP)
- Granola de LU (5 unités - 14SP) / Boudoirs (5 unités - 4SP)
- Crème fraîche entière (50 grammes - 7SP) / Crème fraîche 15% (50 grammes - 4SP)
- Pain au chocolat (1 unité - 11SP) / Pain au lait (1 unité - 8SP)
- Saucisson sec (5 tranches - 7SP) / Bacon (5 tranches - 1SP)
- Saucisses cocktail (6 pièces - 7SP) / Surimi (6 pièces - 3SP)

J'ai des millions de comparaisons de ce genre, je vous conseille vraiment de jeter un œil aux aliments sur l'application, de faire des repérages en dehors de vos enregistrements quotidiens, c'est parfois très très très surprenant !

Je vous retrouve lundi prochain pour un nouvel article régime/cuisine. Grâce à une très bonne idée de Damien, le rythme du blog change un peu : 

Lundi : régime, conseils alimentation, cuisine, pâtisserie...
Mercredi : maman, enfant...
Vendredi : humeur 
Dimanche : beauté 

J'espère que ça vous plaira autant qu'à moi. En attendant, pensez à me rejoindre sur Instagram : leblogdelaura pour suivre mes aventures quotidiennes et mes repas :)

mardi 20 septembre 2016

Mon menu de la semaine avec Weight Watchers #1

Pendant un rééquilibrage alimentaire il est indispensable de s'organiser sinon c'est la catastrophe assurée. On ouvre le placard à 20h00 et on boulotte tout ce qu'on y trouve. 
Vous l'avez peut-être vu si vous me suivez sur Instagram, je suis retournée chez Weight Watchers après plusieurs mois toute seule. Pourquoi ? Parce que je trouve que ça m'apporte un réel confort ! L'application est géniale et ça me simplifie la vie. D'autant plus qu'en deux/trois mois (seule, sans aucun programme) je n'ai réussi qu'à conserver et stabiliser mon poids, or il me reste encore pas mal de kilos à perdre ! 

En parlant de mon organisation sur Instagram vous avez été (TELLEMENT) nombreuses à me demander un article avec mes menus de la semaine que j'ai décidé de m'y mettre. Je vais donc essayer de publier un article par semaine avec mon menu hebdomadaire et quelques recettes.



Au  menu cette semaine 

Si vous ne devez mettre l'accent que sur une chose pour votre "régime" c'est l'organisation ! Pensez à tout prévoir à l'avance, il n'y a pas de place pour l'improvisation. L'improvisation mène à la pizzeria !!! Si votre menu est prêt : vos courses sont quasiment faites, il ne vous reste plus qu'à cuisiner. Si vous avez une matinée tranquille n'hésitez pas à préparer quelques plats en avance, c'est toujours agréable lorsqu'on rentre tard. 

Pour moi c'est le dimanche, à 8h00 je démarre mon marathon en cuisine et je suis tranquille une bonne partie de la semaine (je congèle pour la fin de semaine). 



Risotto aux poireaux, vin blanc et parmesan (Cookeo)
Pour 4 personnes / 6SP par personne

200 gr de riz rond
200 gr de poireaux
1 oignon 
60 ml de vin blanc
1 cc d'huile 
2 cs de crème fraîche 15%
30 gr de parmesan 
300 ml d'eau 
1/2 Kub Or



Faites dorer l'oignon émincé dans votre cuve avec l'huile (fonction "dorer")
Ajoutez ensuite le riz et laissez cuire quelques minutes 
Ajoutez ensuite les poireaux, l'eau, le vin blanc, et le demi Kub Or émietté
Mélangez et lancez la cuisson sous pression pendant 10 minutes (à adapter en fonction de vos goûts)
Lorsque le risotto est cuit, ajoutez la crème fraîche puis le parmesan.

Sauce aux tomates fraîches 
Pour 4 ou 6 personnes / 0.5 ou 0.33SP par personne (ahah, autrement dit : 1SP)

1 kg de tomates 
2 oignons 
2 échalotes 
1 gousse d'ail 
1 cc de sucre en poudre 



Pelez les tomates et coupez-les en quatre 
Épluchez et coupez l'ail, les oignons et les échalotes puis faites les cuire dans une casserole 
Ajoutez vos tomates pelées, couvrez, et baissez le feu
Après 30 minutes de cuisson, ajoutez le sel, le poivre et le sucre en poudre 
Ajoutez un peu d'eau et couvrez à nouveau
Laissez mijoter pendant une heure (surveillez, certaines casseroles attachent) Lorsque la sauce est suffisamment réduite et à votre goût, stoppez la cuisson et passez la sauce au chinois 
Vous pouvez ajouter quelques feuilles de basilic pour la parfumer si vous le souhaitez.

(Sauce idéale pour les pâtes, les pizzas...).

Voilà pour cette semaine, j'espère que ça vous inspirera et vous motivera à adopter une organisation du tonnerre :) 

lundi 12 septembre 2016

Quand les parents aussi font des bêtises...

On  parle souvent des bêtises des enfants mais beaucoup moins de celles des parents ! Aujourd'hui je vous confie quelques "petites" bourdes parentales, mais croyez-moi, on est loin d'être fiers hein.

La fermeture éclair et le menton 

Je vais commencer sans aucune gêne ni culpabilité avec une boulette de... Damien ! Ahah ! Ah on ne fait plus le malin là, MONSIEUR !
Nous étions sur le point de sortir de la maison lorsque Lucas demande à son père de lui fermer son manteau... Jusque-là, rien de bien grave. Damien galère un peu, Lucas bouge dans tous les sens et, après deux minutes de contorsion il réussit à fermer la fermeture éclair. Pour ne pas rater le coche, il la remonte à toute vitesse de bas en haut. "OUINNNNNN"... Le bruit de la culpabilité a brutalement résonné dans l'entrée. Le manteau était bien fermé, par contre son menton était ouvert ! Bon, un petit bobo hein... mais ça lui a fait mal et on s'en est vachement voulu. Surtout que depuis, il refuse qu'on ferme son manteau jusqu'en haut !

Le(s) gros mot(s) 

Qu'on se le dise, ma bouche ressemble parfois à une déchetterie. C'est un fait ! J'ai fait un effort lorsque Lucas est né puis les mauvaises habitudes ont refait surface... Damien qui est, contrairement à moi, très poli, passe son temps à me reprendre afin d'éviter les catastrophes.
J'essaye... je vous jure ! Mais un jour, ça m'a échappé. J'ai hurlé "Oh putain" à ce foutu balai que je venais de faire tomber TROIS fois de suite (sans enfant ça aurait été encore pire) et je ne sais pas pourquoi, cette fois-ci et pas une autre, Lucas a décidé d'improviser une chanson avec ma délicate interjection ! "Poutain, poutain, tain tain tainnnnnn". Je. ne. vous. raconte. pas. le. malaise. 

Le plongeon... un peu trop haut 

Cet été dans la piscine, Lucas et son père avaient l'habitude de faire des "vols dans le ciel", Damien levait les bras le plus haut possible et le rattrapait avant qu'il arrive dans l'eau... Lucas adorait ça ! Tellement, qu'un jour où j'étais seule dans la piscine, il m'a demandé la même chose, sauf que moi j'ai autant de force qu'un chaton ! 
J'ai TOUT donné pour le lancer le plus haut possible, malheureusement, j'ai TROP donné... Il n'a pas sauté bien haut mais je n'ai pas réussi à le rattraper, du coup, il a bu la tasse, a eu la tête sous l'eau et ne m'a plus jamais demandé d'aller "dans le ciel". Heureusement, il avait une bouée de compétition, mais quand même ! 

Le goûter offert au chien 

Lucas est un curieux mangeur. Très difficile, comme moi. Alors lorsqu'on trouve quelque chose qu'il aime, on en use et abuse. Il adore les pains au chocolat alors on s'arrange pour lui en acheter un le samedi et le dimanche matin, et de temps en temps un dans la semaine pour le goûter. En plus d'être un mangeur comme moi, il mange lentement. Mais LENNNTEMENT ! Je suis sure que vous n'avez jamais vu ça. 
Un jour, croyant qu'il avait terminé, je donne le reste du pain au chocolat à Holly (notre chien). Dix minutes plus tard j'entends "mon pain au coa, où es-tu pain au coa ? Oh non !!! Holly l'a volé mon pain au coa maman !"... J'ai honte de ce que je vais vous avouer, mais... j'ai engueulé le chien. Oui, c'est bon, JE SAIS !

Le deuxième jour d'école raté 

La rentrée avait lieu un jeudi à 9h30, j'ai donc cru que le vendredi serait fait de la même manière. On se prépare bien gentiment, on traîne pour ne pas arriver trop tôt et on finit par y aller à pied. Puis je remarque assez vite qu'il n'y a personne dans les rues, pas de parents, pas d'enfants, personne ! On continue malgré tout mais on commence à se demander si l'école n'est pas fermée et si nous ne nous sommes pas trompés. Arrivés devant l'école, la maîtresse sort et nous en profitons pour lui demander ce qu'il se passe... A ce moment précis, j'ai ressenti la honte de l'extrême ! L'école était bien ouverte mais les horaires normaux étaient déjà en place... Résultat, on est rentrés comme des malheureux, on a mangé des chouquettes et on est arrivés en avance tous les autres jours !


Allez, dites-moi que nous ne sommes pas les seuls à faire ce genre de bêtises...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...