Le blog de Laura

lundi 20 avril 2015

Et si j'abandonnais le sèche cheveux et le lisseur ?


Je lisse mes cheveux depuis que j'en ai... bon peut-être que j'exagère légèrement mais j'ai dû découvrir le fer à lisser grâce à mes trois meilleures amies lorsque j'avais 12 ou 14 ans. Je me souviens que la plus jeune adorait s'occuper de mes cheveux qui étaient vraiment très longs à l'époque. On lissait, lissait, lissait : tout devait être absolument raide sinon ça ne nous plaisait pas. J'ai malheureusement gardé cette habitude : sur moi un beau cheveu est un cheveu parfaitement raide.

J'ai sincèrement peiné à cause de ça... Je vais vous donner quelques exemples qui ont participé à mon désir de changement.

Avec lisseur et/ou sèche-cheveux 

- Mes cheveux sont maltraités puissance 1000 et finissent par s'abîmer.
- Que j'ai les cheveux longs ou courts il me faut une heure pour lisser l'intégralité de ma chevelure... Une heure de galère !
- Je ne compte plus les brûlures. La joue, le bras, le cou, les doigts (la table, ma chaise...).
- J'ai l'impression d'être dingue : je lisse un cheveu "lisse".
- A cause de ça, lorsque je sors et que nous sommes invités je suis quasiment tout le temps en retard... Ça ne va pas, cette mèche n'est pas assez lisse, il pleut alors j'insiste davantage...
- Lorsqu'ils sont lissés (je vous jure que c'est vrai) je n'ose presque plus bouger, je n'ose plus y toucher de peur de faire une marque ou de constater qu'ils commencent à gonfler.
- Avoir les cheveux quasiment tout le temps attachés (alors que je ne me trouve pas jolie comme ça) car il faut avoir envie et surtout le temps de passer une heure sur sa tignasse plusieurs fois par semaine.
- Et le top du top, ce qui me fait devenir cinglée : lisser ses cheveux avec un fer brûlant, lorsqu'il fait 30°... A moins d'avaler une boîte de Lexomil je pète toujours un plomb : j'ai chaud, la partie lissée colle sur mon visage pendant que je m'occupe du reste des cheveux, je transpire, je m'énerve, je me brûle et au final : ça ne tient pas !



Sincèrement, pour moi c'est la plus pénible des choses à faire en matière de beauté. Seulement, pour moi il était impossible de sortir sans avoir les cheveux parfaitement raides... 
Après avoir farfouillé sur internet comme je le fais chaque jour, j'ai commencé à me rendre compte que le cheveu baguette n'avait plus le vent en poupe ! Et coïncidence ou pas, mes cheveux décolorés, colorés, colorés et colorés commencent à fatiguer de tout ça.

J'ai donc lavé mes cheveux comme d'habitude mais au moment du soin j'ai utilisé un produit de qualité, quelque chose qui change des soins que l'on trouve en grande surface (même s'ils sont très bien, pour moi ils risquent de ne plus être suffisants désormais). J'ai enroulé mes cheveux dans une serviette-éponge la tête en bas et je suis restée une bonne heure comme ça.

Je suis ensuite sortie dans le jardin pour jouer avec mon fils et la serviette me dérangeait, je l'ai donc enlevée et j'ai laissé sécher mes cheveux à l'air libre, au soleil... chose que je n'ai jamais faite de ma vie, je suis née avec un sèche-cheveux entre les mains !


En rentrant je me suis demandé ce qui s'était passé avec mes cheveux : ils brillaient, étaient doux, lisses et le volume était tellement plus appréciable que lorsqu'ils étaient plats et raides après le passage du lisseur...

Finalement, en laissant le travail se faire tout seul j'obtiens de jolis cheveux, je n'ai pas besoin de perdre plusieurs heures, j'économise du temps et surtout mes nerfs, je me prends beaucoup moins la tête et j'arrête d'affaiblir ma tignasse. 
J'arrive même à me préférer avec cette tête plus "naturelle" qu'avec ma tête "trop travaillée".

Je vous ferai un autre article d'ici quelques semaines pour vous dire où j'en suis, si j'aime toujours mes cheveux comme ça, si j'ai trouvé de nouvelles astuces, si je n'ai pas craqué et que je ne suis pas retombée dans le clan des cheveux baguette, et pour vous parler de ma nouvelle routine que je suis en train de mettre en place car avec des produits de supermarché je ne peux pas faire la même chose...

Et vous, avez-vous arrêté le sèche-cheveux ou le lisseur ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 16 avril 2015

DIY : de jolis bocaux pour la cuisine

Si comme moi vous avez des placards qui débordent, des paquets de riz qui ont tendance à se vider et un bébé qui adore farfouiller là-dedans et tout mettre en désordre : ce DIY tout simple est fait pour vous. C'est d'ailleurs le tout premier de mon blog et j'espère qu'il vous plaira... Je pense que vous avez remarqué que mon blog s'ouvrait à d'autres catégories et que la beauté n'était plus mon seul domaine de prédilection.

Passons maintenant à la réalisation de ces jolis bocaux. Pour organiser et gagner de la place dans votre cuisine vous aurez besoin de :

- plusieurs bocaux hermétiques en verre (les miens viennent de chez Gifi) 
- des rouleaux de masking tape
- de la ficelle ou du fil de couleur
- des perforatrices en forme de cœur, d'étoile...
- des étiquettes blanches ou décorées 
- et tout ce que vous souhaitez pour la décoration




Nettoyez vos bocaux et séchez-les soigneusement. Ajoutez le caoutchouc qui rendra votre bocal hermétique à l'intérieur du couvercle.
Passez à la décoration, à partir de maintenant vous avez carte blanche, amusez-vous et faites selon vos goûts. J'ai utilisé du masking tape coloré pour faire le tour des bocaux mais aussi du fil en coton que j'ai noué à l'arrière. J'ai également perforé des post-it Ikea et des étiquettes Hema pour avoir des petits cœurs et des étoiles colorées à coller sur mes pots.
Sur le bocal de sucre glace j'ai passé un fil à l'intérieur de la petite ouverture en fer pour la recouvrir entièrement, j'ai tourné, tourné et j'ai terminé par faire un minuscule petit nœud que j'ai caché à l'arrière.

Je suis ensuite passée aux étiquettes, j'ai utilisé un carnet d'étiquettes Hema et un stylo-feutre noir, j'ai noté chaque ingrédient sur mes étiquettes que j'ai collées sur le bas du bocal (vous pouvez les coller où vous voulez, même sur le dessus du couvercle).



Lorsque vous avez terminé votre personnalisation, vérifiez bien que vos pots soient parfaitement secs et videz vos aliments déjà ouverts à l'intérieur. Fermez bien les couvercles et disposez les dans votre cuisine en guise de déco.

Cette astuce est non seulement craquante mais aussi très pratique. Les bocaux que j'ai choisis sont très grands et j'ai facilement pu mettre un bon kilo et demi de sucre (pour vous donner une petite idée). Si vous aimez ce genre d'article n'hésitez pas à me le dire dans les commentaires et surtout, si vous vous inspirez de ce petit DIY je veux voir vos merveilles ! Pensez à me mentionner sur Instagram par exemple : @leblogdelaura (pareil sur Twitter).



A demain mes jolies coquillettes !

Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 9 avril 2015

Premier bilan Weight Watchers, happy !

Me voilà de retour avec mes histoires de régime. J'avais prévu de faire ces bilans en vidéo mais n'ayant pas encore eu le temps de m'y mettre je ne vais pas faire attendre plus longtemps les petites coquillettes qui souhaitent savoir où j'en suis.

J'ai précisé sur Instagram le mois dernier que j'avais changé de compte Weight Watchers et j'en ai profité pour repartir de zéro.
Le début de mon programme est donc le 13 mars 2015. Mon objectif est toujours le même et je ne vous parlerai toujours pas de mon poids pour le moment pour la simple et bonne raison que je ne l'assume pas et qu'il ne me convient absolument pas.
Cependant je vais vous donner chaque semaine ou chaque mois (je vous poserai la question en fin d'article) le poids perdu, les centimètres perdus (ou pas), le sport que j'ai fait et également quelques bonnes recettes et astuces.

Organisation = réussite.

Pour ce "premier" mois j'ai repris les choses en mains, j'ai fait des menus, j'ai prévu, préparé, cuisiné et je pense que c'est indispensable lorsque l'on souhaite perdre du poids. 
Pour réaliser mes menus je sélectionne les recettes dans les magazines Weight Watchers (TUE-RIE) pour le midi et le soir. Je ne calcule pas les points en avance mais j'adapte le petit déjeuner et la collation en fonction de la quantité de points des deux autres repas. 
Une fois par semaine je me fais très clairement plaisir : Japonais, Indien, Couscous, Fast Food (mais nous avons de plus en plus de mal à avaler ces saloperies). Je considère que ma réserve hebdomadaire est à zéro et je respecte mes points quotidiens pour le reste de la semaine. Je fais également attention à espacer le repas du bonheur et la pesée pour ne pas transformer mon passage sur la balance en cauchemar !




Le sport, pas encore.

Je n'avais pas encore recommencé le sport jusqu'à aujourd'hui et j'ai en ce moment même, devant moi et en plein milieu du salon, mon vélo elliptique qui attend la fin de cet article. Je reprends donc le sport à mon rythme pour ne pas m'en dégoûter et surtout car je SAIS qu'il est possible de maigrir et de conserver un corps harmonieux sans forcément faire de sport. Pourquoi ? Parce que je l'ai déjà fait, j'ai perdu une trentaine de kilos avec Dukan et je ne suis jamais montée sur un vélo... Donc c'est un plus, c'est meilleur pour moi et ma santé et ça peut éventuellement accélérer les choses mais je ne considère pas ça comme indispensable même si j'adorerai aimer ça. Un jour peut-être ?

Les résultats.

Même si je n'ai pas attendu un mois tout pile je peux déjà vous dire que j'ai perdu 3.1kg ! Je suis vraiment contente et très encouragée pour la suite du parcours qui ne va pas être de tout repos. Je ferai une petite mise à jour du poids perdu le 13 avril (dans quatre jours) pour savoir ce que j'ai réellement perdu en un mois tout rond. Au niveau des centimètres rien de bien fou pour le moment, j'ai perdu 1cm de cuisses, 1cm au niveau des hanches et 2cm de tour de taille.

Je suis prête à attaquer le deuxième mois avec encore plus de motivation et de courage. 



Quelques astuces.

- selon moi il est préférable de consommer les points de la réserve hebdomadaire en une fois (même si bien sûr vous ne mangerez pas pour 49 points) et de ne plus y toucher le restant de la semaine
- espacer le repas plaisir et le jour de la pesée pour éviter les déceptions
- penser à tout organiser, remplir le réfrigérateur et ne jamais manquer de rien, surtout pas de fruit !
- se mesurer de partout, il est possible que certaines semaines la balance ne bouge pas, ce n'est pas pour cela que rien ne se passe et quelques centimètres qui s'envolent peuvent vraiment vous remonter le moral en cas de pallier
- buvez un max, pour moi c'est principalement de l'eau, du thé, du café et de l'Ice Tea zéro aux fruits rouges

Dites-moi quand vous souhaitez que l'on se retrouve à ce sujet, la semaine prochaine ou le mois prochain ? Je compte sur vous et j'espère que ces bilans vous plairont.

En attendant, suivez-moi sur Instagram où je partage quasiment tout ce qui concerne mon régime : leblogdelaura

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...