mercredi 30 novembre 2016

Ma Wishlist de l'Avent, 100% mignonneries !

C'est la toute première fois que je me prête à cet exercice sur le blog ! Faire du repérage, dénicher des merveilles sans pour autant les acheter immédiatement et JUSTE les partager avec vous (sans oublier de les ajouter à ma liste d'envies, faut pas déconner non plus !). 

On parle toujours des cadeaux de Noël mais pour celles qui comme moi, fêtent leur anniversaire en décembre - le 11 et j'espère bien recevoir une tonne d'amour ce jour-là - c'est intéressant de faire une liste parallèle, une liste rebelle !

J'ai farfouillé un peu partout afin de trouver des choses irrésistibles (et je n'ai pas eu besoin de chercher longtemps), des choses qui ont créé un réel conflit entre ma tête et... moi-même : non, tu n'achètes pas, c'est pour le blog et ta liste. 

J'ai l'honneur de vous annoncer que cette Wishlist de l'Avent n'est absolument pas sponsorisée et que je vais tout acheter moi-même, avec mes piécettes et mes petites mains. 

Sans plus attendre, je vous communique mes trouvailles en ayant une pensée émue pour vos très chers banquiers !





1.  Parure housse de couette + taies Noël - 3Suisses
2. Coffret théière + 2 tasses en faïence Zoé - Maisons du Monde
3. Lot de trois housses de coussins renne - Amazon
4. Tablier de cuisine avec toque de cuisinier - HEMA
5. Petite assiette avec impression chat - H&M
6. Mug thermoréactif Rudolph à tomber - Comment se ruiner
7. Bougie sucre d'orge (je viens de la terminer, elle est fabuleuse) - Bougies de Charroux
8. Coffret chaussettes de Noël renne - ASOS
9. Coffret chaussettes de Noël bonhomme en pain d'épice - ASOS
10. Grande jarre Souvenir de Noël - Yankee Candle

Et voilà pour cette chic petite liste, j'espère que vous ferez de jolies découvertes (et que ce format vous plaît).

lundi 28 novembre 2016

Ma première maison en pain d'épices

Vous le savez, je suis folle de Noël (à lire par ici pour les petites nouvelles), résultat, je fais tout ce qu'il est possible de faire niveau "activités de Noël" afin de supporter l'interminable attente.
J'en rêvais ! Je bave depuis des années devant les maisons en pain d'épices de mes téléfilms de Noël chouchous, il fallait que je me lance. Et vous savez quoi ? Je me suis lancée !

Voici la recette des murs de cette maison, du glaçage et quelques astuces pour l'assemblage et la décoration.

Pour les gabarits je vous conseille de fabriquer une maison sur mesure ! C'est carrément plus chic, carrément plus marrant et votre bicoque ne ressemblera à aucune autre ! Pour les plus frileuses (ou celles qui n'ont pas envie de se casser la tête, ça marche aussi) voici une vilaine photo de mes plans avec les mesures.



500 grammes de farine 
120 grammes de beurre mou
120 grammes de cassonade 
100 grammes de miel
2 œufs 
0.5 cc de levure chimique 
2 cc de cannelle 
0.5 cc de mélange 4 épices 
1 pincée de sel fin 


Mélangez le beurre mou, la cassonade, les œufs et le miel 
Dans un autre saladier, mélangez la farine, les épices, le sel et la levure chimique 
Mélangez les deux préparations et pétrissez légèrement la pâte 
Filmez votre boule et laissez là une heure au réfrigérateur 
Sortez votre boule et abaissez là sur un plan de travail fariné (environ un demi-centimètre mais vous pouvez faire les murs un peu plus épais et le toit plus fin, c'est vous le chef !)
Si votre pâte est trop collante, ajoutez un peu de farine 
Découpez les murs et le toit de votre jolie petite baraque (attention à ce que l'épaisseur soit la même partout, sinon certains endroits vont cuire et colorer trop vite)
Faites cuire sur une plaque recouverte de papier sulfurisé pendant 11 minutes à 180° (à adapter selon votre four) puis laissez "sécher" et refroidir sur une grille sans le papier 



C'est le moment de faire un choix capital : êtes-vous capable de manier la poche à douille dans tous les sens ? Si la réponse est non, il faudra être capable d'assembler la maison sans massacrer les décorations. En gros, soit vous décorez vos murs avant, soit une fois montés. J'ai choisi de décorer la maison avant le montage car en laissant bien sécher, le glaçage durcit et (avec beaucoup de délicatesse) c'est presque plus simple ! 

Une fois votre décision prise, préparez votre ciment !



Battez deux blancs d'œuf (à température ambiante) avec 500 grammes de sucre glace - que vous ajouterez progressivement. Remplissez votre poche à douille et commencez la construction.

Montez les murs à l'aide du glaçage et laissez prendre une demi-heure avant de poser le toit. Lorsque tout est en place, laissez à nouveau prendre pendant une bonne demi-heure (une heure c'est encore mieux) et attaquez la décoration avec tout ce que vous aimez/avez dans vos placards. 

Soyez délicates et tout ira bien ! Si vous souhaitez la manger, n'attendez pas trop. Chez nous c'est inimaginable, j'y ai passé deux jours alors elle reste sur la table, elle est très bien là.



Si  vous fabriquez une maison en pain d'épices en suivant ma recette, je compte vraiment sur vous pour me montrer le résultat !

Ps: En décembre le planning du blog risque d'être un peu chamboulé, il est possible que je ne respecte pas les thèmes/jour du nouveau rythme afin de vous glisser mes DIY de Noël (DIY et autres folies dans lesquelles j'ai prévu de me lancer). 

jeudi 24 novembre 2016

L'enfant qui n'avait pas de visage

Certaines d'entre vous connaissent le visage de Lucas, d'autres non. Je me suis longtemps posé la question "faut-il que je montre son visage ?", au départ ça ne m'a pas fait peur, vous étiez 5000 à me suivre sur Instagram et environ 1000 par jour sur le blog... j'avais l'impression de "maîtriser". Aujourd'hui les choses ont bien changé et même s'il m'est arrivé dans les premiers mois de sa vie de publier des photos entières de lui, j'ai très vite compris à quoi j'allais m'exposer : on ne connaît absolument pas les gens qui se cachent derrière ces pseudonymes, qui sont-ils ? Pourquoi sont-ils là ? Sont-ils sains ? Bienveillants ?

J'ai parfois envie de partager plus de choses avec vous, je me dis que ça n'est qu'une photo, que beaucoup exposent leurs enfants et semblent bien le vivre. Puis je tombe sur des commentaires d'une rare violence sur ces mêmes compte et je me souviens pourquoi j'ai fait ce choix, j'ai peur et j'abandonne l'idée instantanément. 

J'ai bien conscience que parler d'un enfant qu'on ne peut pas identifier visuellement est un pari risqué... en effet, cette distance peut lasser, la curiosité a besoin d'être satisfaite et je suis la première à vouloir en savoir toujours plus !

Je me demande comment font les blogueuses/youtubeuses pour passer au-dessus de ces violentes interventions, de ces critiques injustes et de ces mots inappropriés lorsqu'elles partagent, sans filtre, de la tête aux pieds des photos/vidéos de leurs enfants. Elles doivent être vraiment blindées pour supporter cette exposition et tout ce qu'elle occasionne.

La question du droit à l'image se pose aussi... est-ce que (si je le faisais un jour) Lucas pourrait me reprocher d'avoir partagé des images de lui sans avoir pu lui demander son avis ? Est-ce que le fait qu'il soit mon fils me donne les pleins pouvoirs au niveau de son image ? Je ne pense pas et ça me fait peur également. Je me vois encore dire à ma grand-mère qui feuilletait un album photo de ma petite enfance "tu ne montres ça à personne hein, mais quelle idée vous avez eu à l'époque de prendre des photos de moi comme ça ?". J'imagine la réaction d'un enfant qui prend conscience qu'il a été exposé sur internet pendant des années, face à 35000 personnes (dans mon cas, parfois c'est beaucoup plus). 

Je suis vraiment bien embêtée comme vous pouvez le constater. Ma tête me dit "c'est JUSTE une photo, ça ne va pas changer sa vie, il est bien au chaud à la maison et ne risque absolument rien, les gens ne sont pas tous mauvais, puis j'en ai quand même vachement envie, et mes lectrices me le demandent de plus en plus, ça leur ferait tellement plaisir..." puis "mon rôle c'est de le protéger pas de l'exposer, les gens sont fous, je ne peux pas maîtriser un compte avec autant de gens, c'est impossible, sa photo risque d'être utilisée ou consultée par des gens complètement siphonnés, il risque de me le reprocher plus tard, si quelqu'un se montre méchant, je vais pleurer pendant deux heures...". Vous voyez le souci ?

J'aimerais vraiment avoir votre avis à ce sujet, cela me permettrait peut-être d'avoir une autre vision de tout cela et de pouvoir envisager des petits changements dans le futur. Pourquoi pas ?

Si vous êtes la maman d'un demi-bébé ou d'un bébé flou comme moi, si vous êtes une femme, un homme qui ne comprend pas l'exposition des enfants sur internet ou qu'au contraire, vous partagez tout de la vie de vos enfants sur le ouaibe (ahah), j'attends votre commentaire avec impatience !

Ps: j'ai un retard monstrueux au niveau de la réponse aux commentaires du blog. Sachez que j'ai toujours répondu à tout le monde mais je me suis laissé dépasser alors il va me falloir un peu de temps pour me mettre à jour (entre Instagram, les 200 messages quotidiens sur Snapchat, les messages privés, les mails, les tweets, je suis un peu en retard et je m'en excuse).

mercredi 16 novembre 2016

Les petites blagues de Lucas

Le  retour des perles/blagues de Lucas, j'ai trouvé la technique : je note tout et je vous fais un article par mois. Il nous a régalé au mois d'octobre mais le mois de novembre s'annonce M.A.G.I.Q.U.E. Avec un enfant à la maison, vous faites de sacrées économies sur les spectacles, le théâtre et les One Man Show. Il vous suffit juste de tendre l'oreille et la magie opère.

Voici une palpitante sélection des merveilles tout droit sorties de la bouche de mon AMOUR de petit clown.


"Maman on joue au raquette-ball ?"
"Au quoi ???"
"Au raquette-ball !"
"Montre moi... parce que là je n'ai vraiment rien capté"
"Tiens, c'est le tennis-ball !"
"Ah ok, tu veux donc jouer au tennis"


J'ai les cheveux attachés 24 heures sur 24 (à peu près) sauf le matin, lorsque je les attache justement...

"Waouh maman !"
"Oui ?"
"Waouhhhhhhh maman !!!"
"??!"
"Waouh maman, t'as des cheveux !!!". 


Lucas est dans son bain et c'est Damien qui s'en occupe.

"Papa tu vas dans le bain toi ?"
"Non Loulou, c'est toi qui prend un bain"
"Tant pis pour toi !! Moi je suis comme un poiton dans l'eau !"
"..."


"Y'a un bébé dans le ventre de la maman d'Inéche"
"Oui Lucas, c'est ça !"
"Et dans le ventre de Lucas il y a un marteau !"
"Ah sympa..."



"Maman je mange mes lettres !"
"Ah non Lucas, pas dans la bouche sinon je confisque !"
"Mais c'est pour mieux connaître !!!"


"Tu es heureux Lucas ?"
"Non"
"Ah bon ? Tu es malheureux alors ?"
"Non"
"T'es quoi alors ?"
"Bah je suis beau !"
"Ah... Ok ! Désolée !"


Quand Lucas chante une toute nouvelle chanson...

"Qui a peur, qui a peur, qui a peurrrrr du couscous !!"
"Hein !?"
"Qui a peur du couscous !"
"C'est quoi cette chanson ?"
"C'est à l'école maman"
"Ah, et donc ? Qui a peur du couscous ???"
"Mais nonnnn, qui a peur du LOUPPP"


Un cirque s'installe à l'école de Lucas, il y découvre une chèvre qui s'appelle Madame Chaussette / sa maîtresse s'appelle Valérie mais il l'appelle Madame Maikresse, c'est tout ce que vous devez savoir...

"C'était bien l'école ?"
"OUI !"
"Tu as vu une chèvre ?"
"Oh OUI !"
"Et elle s'appelle comment la chèvre de l'école ?"
"Elle s'appelle Madame Maikresse !"

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...